Opération JO, Faites vous livrer en Juin et évitez les surcouts de transports liés aux JO

J'en profite

Les bois durs pour votre bois de chauffage : quels sont-ils  ?

Pour vous chauffer efficacement tout l’hiver sans vous ruiner, il est indispensable de choisir les bonnes essences de bois.

 

Mais bien plus que la nature du bois de chauffage pour lequel vous optez, c’est aussi et surtout la densité du bois de chauffage qu’il faut vérifier et prendre en compte !

Afin de vous aider dans votre choix, les bois de chauffage sont classés dans différentes catégories : les bois durs, les bois mi-durs, les bois tendres et les bois résineux.

 

Aujourd’hui, Simply Feu vous explique tous les tenants et aboutissants du bois dur, ainsi que ses avantages pour vos meilleurs feux de cheminée.


Faisons un point sur les différents types de bois durs pour votre appareil de chauffage !


Pile de bois de chauffage feuillu dur

Nous sommes d'accord, les essences de bois dur sont importantes pour profiter de belles flambées 

Nous sommes tout aussi engagé que vous, nous ne commercialisons ni fioul ni gaz ni autre chose que des produits 100% bois.
Mais nous ne pouvons le faire seul.

Optez pour un bois de chauffage 100% bois dur

Tout savoir sur les bois durs

Les bois durs sont considérés comme le nerf de la guerre dans le bois de chauffage. En effet, ce sont des bois qui possèdent une puissance calorifique très appréciable, notamment grâce à leur densité.


La densité est le rapport entre le volume de bois, et la quantité d’humidité que le bois contient. Plus la densité est élevée, plus le pouvoir calorifique du bois le sera aussi. Un bois avec une densité élevée est considéré comme un bois dur.

 

Les bois durs sont souvent ceux que l’on place sous le petit bois ou sous le bois tendre dans les foyers de cheminées. En effet, ce sont ceux qui mettent le plus de temps à s’embraser. Ils ont besoin d’une haute température pour prendre feu.

 

Mais une fois qu’ils sont chauds, ce sont eux qui font durer votre feu pendant toute la nuit. Et c’est pour cette raison qu’ils sont aussi importants pour les particuliers et professionnels qui ont un appareil de chauffage au bois.

 

Toutefois, dans la catégorie des bois de chauffage il y a plusieurs essences de bois. Chaque bois a des particularités qui lui sont propres, et peut être privilégié dans certaines conditions plutôt que d’autres.


Simplyfeu vous présente les bois durs les plus populaires, pour un bois de chauffage qui tient tout l’hiver !

Le bois de chauffage de hêtre

Dans le classement de popularité des bois de chauffage durs, on trouve notamment le bois de hêtre. C’est un matériau souvent utilisé dans le cadre de l’industrie papetière, pour la fabrication d’objets, mais aussi et surtout pour le chauffage.


En effet, le hêtre a une puissance de combustion assez élevée, ce qui lui permet d’apporter une bonne chaleur dans une chaudière, une cuisinière ou une cheminée. C’est un bois dur et résistant, qui possède une masse volumique moyenne de 600 à 750 kg.

 

Une fois qu’il a pris grâce à la chaleur du petit bois ou de votre allume-feu, le hêtre produit une belle flamme, efficace et durable. Lorsqu’il brûle, il produit peu d’étincelles ce qui est un véritable avantage si vous avez une cheminée avec un foyer ouvert : moins de risques de projection, et donc un sécurité accrue.

 

L’avantage du bois de hêtre, c’est que vous pouvez choisir de l’acheter sec ou mi-sec. En effet, il possède un temps de séchage très réduit malgré sa haute densité. C’est ce qui en fait en excellent bois de chauffage, si vous avez un espace de stockage et de séchage suffisamment grand. De quoi faire des économies sur votre bois hivernal !

 

Bon à savoir :

Dans tous les cas, le temps de séchage des bûches de bois n’est jamais inférieur à 6 mois. On recommande en général un temps de séchage de 2 ans pour être sûr de pouvoir utiliser du bois de chauffage parfaitement sec, pour un apport calorifique optimal.

Le bois de chauffage de chêne

Le chêne est souvent le bois de chauffage que l’on trouve dans les maisons équipées d’une cheminée. Ce bois très dur a l’avantage de ne pas s’effriter, et de résister efficacement face aux attaques des insectes : vous pouvez le conserver longtemps dans votre espace de stockage.

 

C'est une essence qui sèche très lentement. Il fait donc partie des bois que vous si vous commandez mi-secs, afin de les faire sécher directement chez vous jusqu’à obtenir un taux d’humidité inférieur à 20 % il faudra certainement plus de 1 ans, plutot entre 1,5. Si vous achetez du bois vert il faut 3 ans pour s'arrurer que les grosses buches soient bien sèches.

 

Une buche de chêne a l’avantage, lorsqu’elle brûle, de fournir de belles braises à l’usage, mais également une faible fumée, et peu de cendre. Des caractéristiques indispensables si vous avez une cheminée avec un foyer ouvert !

 

Cependant, il faut faire le bon choix de chêne : cette essence de bois est découpée en de nombreuses déclinaisons, et toutes ne sont pas bonnes pour du bois de chauffage. Nous vous recommandons surtout les chênes blancs et rouges, qui sont particulièrement efficaces.

 

Étant un bois très dur, le chêne est lent à l’allumage. Une fois allumé il fournit un feu durable grâce à des braises incandescentes, mais il faut vous armer de patience pour l’amener à la température requise. Petit bois, allume-feu, papier journal : toutes les techniques sont bonnes pour faire prendre vos bûches de chêne.

Les buches d’orme

L’orme est un bois de chauffage que l’on trouve partout en France. Il pousse surtout en lisière de forêts, car il a besoin de lumière. Il s’agit d’un bois dur assez classique, qui offre une bonne puissance de combustion et qui produit de belles flammes.


Sans trop de cendres et d’étincelles, c’est un bois qui donne une braise abondante et de qualité : le partenaire idéal pour faire durer votre feu et rester au chaud pendant toute une nuit !

Le bois buche de frêne

Très populaire en Europe, le frêne peut être utilisé pour créer des outils, des cannes, des chariots… Mais c’est également un excellent bois de chauffage, qui apporte un pouvoir de combustion conséquent.

 

Classé G1, c’est un bois dur d’excellence avec une densité élevée. Comme ses cousins, il produira donc une bonne dose de chaleur, et offre une durée de combustion idéale pour chauffer la maison durablement.

 

Une buche de frêne est connue pour produire des flammes particulièrement belles, avec des reflets rosés et un orange assez clair, très appréciable pendant les fraîches soirées d’hiver. En foyer ouvert ou fermé, le frêne ne fait que peu d’étincelles, n’éclate pas sous la chaleur et fournit des braises de qualité.

 

Toutefois, c’est le genre de bois qu’il est préférable d’acheter totalement sec. Sinon, vous risquez d’attendre longtemps (à peu près comme le chêne) pour pouvoir tomber à un taux d’humidité inférieur à 20 %.

 

En outre, les conditions de séchage du frêne sont strictes. Il faut un espace de stockage grand, qui permet une bonne circulation de l’air, couvert mais pas complètement pour éviter la moisissure, exposé au soleil. Et votre bois de chauffage ne doit, si possible, pas être placé en contact direct avec le sol.

Le bois de chauffage de charme

En ce qui concerne le charme, il est souvent recommandé comme bois de chauffage. Il s’adapte à tout type d’appareil de chauffage, n’éclate pas avec la chaleur, dégage peu d’étincelles et une belle flamme.

Que ce soit pour vous réchauffer pendant les saisons fraîches ou juste pour créer une ambiance chaleureuse, c’est le bois de feuillu dur idéal !

En plus, c’est un bois que l’on trouve assez souvent en France, étant donné que nous avons l’une des plus grandes charmeraies d’Europe, située dans la forêt de Hardt en Alsace.


Si vous choisissez d’acheter du charme mi-sec ou de couper des bûches de charme vert par vos soins, il faudra au moins 2 ans pour obtenir un bois prêt à la combustion.

Les buches de charmille

La charmille suit les mêmes caractéristiques que le charme. Tout simplement parce qu’une charmille est une haie composée de charmes. Sous forme d’arbuste feuillu, c’est une haie assez trapue et de petite hauteur.

 

Si vous en avez dans votre jardin, la charmille peut faire un excellent bois de chauffage ! Mais comme les bûches font moins de 15 centimètres de diamètre, il est plutôt conseillé d’utiliser la charmille comme petit bois.

 

En tant que bois dur, elle possède un excellent pouvoir calorifique. Mais avec un diamètre trop faible, la charmille risque de s’embraser assez rapidement, contrairement aux bûches de charme.

Les bois durs, les bois de chauffage indispensables

Les bois durs sont les bois qui offrent le meilleur apport calorifique, avec une durée de combustion suffisamment longue pour chauffer efficacement votre maison.

 

En fonction de l’essence de bois que vous choisissez, vous pouvez opter pour un bois dur qui fournit de belles flammes, une combustion agréable, qui n’éclate pas à la chaleur et offre de bonnes braises pour garder votre cheminée au chaud pendant toute une nuit.

 

Dans tous les cas, le choix de votre bois dur dépend avant tout de votre appareil de chauffage ! Demandez conseil à nos conseillers sur simplyfeu.com.

 

       Les bois mi-durs, pour un feu de chauffage qui dure

       Les bois tendres pour le bois de chauffage : lesquels choisir ?

       Les bois résineux, le bois de chauffage controversé