Opération JO, Faites vous livrer en Juin et évitez les surcouts de transports liés aux JO

J'en profite

Le chêne, le bois de chauffage dur idéal pour un feu durable

Pour faire un bon feu, il faut tout d’abord choisir le bon bois.

Et pour choisir le bon bois d’allumage, il faut prendre en compte les essences de bois dans la composition de votre feu de poêle à bois ou de cheminée !

On retrouve notamment deux grandes catégories : le bois dur , et le bois tendre.

Le bois tendre est considéré comme le petit bois : il prend rapidement feu, mais a un pouvoir de combustion tout aussi rapide. Autrement dit : en quelques minutes, il est réduit en cendres.

Si vous souhaitez faire un feu durable pour avoir chaud tout au long de vos nuits d’hiver, il est donc essentiel de choisir le bon bois dur.

Les bois durs sont des bûches plus épaisses, qui ont un haut pouvoir calorifique, qui se consument lentement mais nécessitent d’atteindre une température plus haute pour pouvoir entrer en combustion.

Lorsqu’un feu est bien fait, c’est donc le petit bois qui se consume, et permet au bois dur de prendre feu à son tour.

 

Vous profitez alors d’un feu durable, qui s’auto-suffit et qu’il faut simplement alimenter en bois dur lorsque les bûches ont atteint leur combustion maximale.

Mais au-delà de choisir la bonne essence de bois, il est également indispensable de sélectionner le bon bois de cheminée en lui-même.

Et parmi les bois durs de référence, se trouve le chêne.

Entre apport calorifique et bonne utilisation de ce bois de chauffage, Simply Feu vous explique tout !

Bois de chauffage chêne

Nous sommes d'accord, b avoir du chene en bois de chauffage, c'est s'assurer d'avoir de belles braises

Nous sommes tout aussi engagé que vous, nous ne commercialisons ni fioul ni gaz ni autre chose que des produits 100% bois.
Mais nous ne pouvons le faire seul.

Optez pour un bois de chauffage composé de feuillus dur comme le chêne

Un bois dur issu d'un arbre à croissance lente

Le chêne fait partie des bois durs que l’on retrouve fréquemment dans les cheminées, poêles à bûches et tout autre appareil de chauffage prévu à cet effet.

Il s’agit en effet d’un bois de feuillus qui offre de nombreux avantages pour réchauffer les froides soirées d’automne ou d’hiver.

On retrouve des chênes dans les forêts d’Asie, d’Amérique et même d’Europe. Mais la particularité de cet arbre, c’est qu’il est décliné en de nombreuses versions.

Vous avez ainsi le choix entre du chêne rouge, du chêne chevelu, du chêne pubescent, et tant d’autres encore.

Certaines déclinaisons ont de toute évidence des particularités qui leurs sont propres, et peuvent être préférables plutôt en en menuiserie que dans des appareils de chauffage.   Mais dans tous les cas, ces feuillus durs sont d’excellentes sources de chaleur pour les propriétaires de chauffage au bois.

Le chêne, un bois de chauffage très recherché

Le chêne est connu comme étant un bois très dur, qui ne s’effrite pas facilement.

Si vous choisissez de l’entreposer dans votre espace de stockage pour les bûches, vous n’avez aucune crainte à avoir : grâce à une très forte concentration en tanins, le chêne ne craint pas les insectes qui dévorent parfois les bois plus faibles.

Avec un poids ni trop important ni trop léger, les bûches de chêne sont simples à manipuler : vous pouvez donc les commander en vrac, et les ranger assez simplement dans votre abri.

C’est un bois bûche qui dégage très peu de fumée, ce qui est idéal si vous êtes propriétaire d’une cheminée qui n’est pas désencrassée assez souvent.

Il produit peu de cendres, des petites flammes et peu d’étincelles : vous limitez donc les risques de projection pendant la combustion.

Combustion qui, par ailleurs, s’avère très efficace !

Comme tous les bois durs, le chêne doit être porté à une certaine température pour pouvoir brûler, mais une fois que c’est fait, sa combustion est très longue.

Il fait partie des bois bûches qui peuvent maintenir des braises chaleureuses pendant de nombreuses heures, sans nécessiter d’ajouter du bois de feu tendre.

Certains chênes comme le chêne rouge sont notamment connus pour dégager une odeur agréable à la combustion, ce qui participe grandement à créer une atmosphère agréable dans vos pièces à vivre.

Avec un rendement calorifique de 4,2 kWh/kg, c’est donc une excellence référence si vous souhaitez un feu puissant et durable.

Une bonne buche de chêne est un bois sec !

Mais malgré sa nature avantageuse, le chêne reste comme tous les autres bois : humide ou vert, son apport calorifique peut être faible.

Si vous décidez de découper vous-même vos bûches de bois de chêne, il est donc indispensable de choisir les bonnes découpes, et surtout de faire sécher vos bûches.

On recommande en général un temps de séchage minimal de 2 ans et demi, afin d’obtenir un bois parfaitement sec, qui s’embrasera parfaitement sans dégager de fumée blanche.

Ce n’est qu’en atteignant un seuil maximal de 20 % de taux d’humidité que vous pourrez réellement profiter de toutes les performances de vos bûches de chêne.

Et lors du stockage du bois, n’oubliez pas de poser les bûches sur une bâche et de les recouvrir, pour éviter que ces dernières ne prennent la pluie.

Comment utiliser le bois de chauffage en chêne ?

De manière générale, on retrouve le chêne dans le cadre des chauffages domestiques, surtout avec des foyersfermés.

En effet, en fonction du type de chêne dont vous disposez, vos bûches peuvent produire des étincelles.

Mais dans tous les cas, ce sont des bûches qui laissent des braises incandescentes pendant de nombreuses heures, grâce à leurs flammes bien brûlantes.

Vous pouvez donc faire brûler le bois le soir, pour avoir des braises encore chaudes le lendemain.

Bon à savoir :

Si vous avez des copeaux de bûches de chêne, ne les jetez pas au feu (et encore moins à la poubelle !).

Grâce à leur fort pouvoir calorifique et à leur bonne odeur, ce sont de très bon matériaux pour fumer les aliments comme la viande et le poisson.

Où trouver des bûches de chêne ?

Vous pouvez décider de faire vous-même vos bûches de chêne.

Pour ce faire, prenez soin de découper les bûches à la bonne taille et selon les bonnes sections, afin d’en exposer le cœur pour que ce dernier sèche plus vite.

Ensuite, nous vous recommandons de faire sécher les bûches à l’air libre (mais couvertes pour éviter les effets néfastes des intempéries) pendant 2 ans et demi ou 3 ans, afin d’obtenir du bois bien sec.

Sinon, vous pouvez également commander votre bois de chauffage auprès de Simply Feu ! Des bûches de différentes dimensions, d'un mélange de feuillus dur dont du chene, avec plusieurs modes de livraisons et conditionnements : faites les choix qui vous conviennent le mieux.

L’idéal pour passer l’hiver au chaud, c’est de choisir du bois bien sec et bien découpé !

       Le hêtre

       L’orme

       Le frêne

       Le charme

       La charmille