Bois de chauffage et granulés / Bois de chauffage

Bois de chauffage - Infos

Les avantages d'un chauffage authentique, écologique et économique

Pourquoi le bois de chauffage ? Parce que c’est un chauffage authentique, écologique et économique.

Se chauffer au bois de chauffage et granulés, c’est avant tout apprécier la chaleur authentique du bois. Quels que soient les appareils de chauffage au bois utilisés (chaudière à bois ou poêle) ou le type de combustible (bûches traditionnelles, pellet, plaquettes, ou bûches compressées), l’utilisateur est généralement sensible aux valeurs traditionnelles du feu de bois, qui a été la première source d’énergie de l’homme, que cette chaleur soit très agréable, et puisse être utilisée en appoint, ou même automatisée.

Cette ressource présente aussi l’avantage d’être renouvelable, et écologique. Alors que chacun connait la limite des énergies fossiles, de la facilité mais de l’impact de l’électricité, l’inconvénient de l’accès et du coût de l’entretien aux réseaux gaz ou électriques, le bois de chauffage, comme le solaire, présente un bilan carbone neutre, pollue très peu (si bien utilisé) et l’exploitation est favorable à l’environnement.

Enfin, le prix du bois de chauffage ou des combustibles énergies bois est raisonnable, plutôt stable, simple et avec un investissement dans l’équipement qui peut être faible. De plus, les politiques locales ont depuis quelques années des programmes de crédit d’impôts ou de subventions pour un appareil de chauffage au bois utilisant cette énergie verte.

Voici en quelques lignes ce qu’il faut savoir sur les solutions de chauffage bois :

Un peu d’histoire

Le bois de chauffage est un combustible utilisé dans les appareils de chauffage utilisant l’énergie du bois. C’est un combustible exploité en masse dans l’industrie et pour chauffer les maisons depuis le Moyen-Âge. On retrouve de grandes cheminées au milieu des salles où l’on apportait des arbres pour se chauffer au bois et réchauffer les pièces. À l’époque, il n’existait pas encore de canalisation pour chauffer toutes les pièces. La chaleur était aspirée par la conduite d’air et ne chauffait que par rayonnement. Au fur et à mesure des années, le système de chauffage au bois et de chauffage granulés se sont perfectionnés pour arriver jusqu’aux cheminées individuelles, puis collectives.

L’arrivée du gaz naturel et de l’électricité a fait reculer l’utilisation du bois de chauffage dans les années 1950. Par souci d’économie, le bois redevient un moyen de chauffage à la mode.

On retrouve principalement 5 formats de combustibles dans la famille du bois de chauffage : le bois bûche traditionnel, les bûches compressées (ou densifiées), les bûches densifiées nuit, les granulés de bois et les plaquettes forestières. La plus grande partie de cet article détaille le bois de chauffage sous forme de bûches traditionnelles, mais vous trouverez plus bas des chapitres sur la bûche compressée et le granulé de bois.

Une ressource durable

Près du tiers du territoire est couvert par la forêt.

En France, la forêt couvre quinze millions d’hectares, soit 28 % du territoire national.

Espace récréatif, protecteur des terrains fragiles, abri pour la faune, c’est aussi un lieu de production, soumis à une exploitation régulière. C’est ce qui conditionne le renouvellement efficace d’une matière première précieuse : le bois.

Près d’un tiers de la France est couverte (28 %) de forêts, soit 15 millions d’hectares. Cet espace est à usage multiple, il est à la fois un lieu d’exploitation forestière mais aussi un espace de loisir, un abri pour la faune et un protecteur des terrains fragiles.

L’exploitation régulière et professionnelle de ces forêts permet un renouvellement de la matière première qu’est le bois de chauffage efficace. Le chiffre qui définit le rythme d’accroissement des forêts est même positif, près de 87 millions de mètres cubes chaque année. L’exploitation sylvicole comprend la récolte proprement dite des arbres, mais également l’entretien des boisements et la régénération des peuplements âgés. Afin de préserver cet équilibre, l’office national des forêts est le gestionnaire qui suit et développe des politiques de gestion forestières au niveau national et régional.

Au niveau du consommateur, l’idéal est de privilégier un produit qui est commercialisé en indiquant que le bois de chauffage provient de forêts gérées durablement. Les Labels PEFC ou FSC sont des certificats qui apportent cette garantie à travers des audits du producteur  de bois de chauffage au sein de la filière. Cependant, comme ces labels sont coûteux, même si certains professionnels ont une gestion durable de la ressource, il se peut que le produit final ne soit pas labellisé car un acteur de la filière n’a pas, à un moment, payé ce label. Il faut en avoir conscience et savoir faire confiance à ces professionnels tout de même.

Une énergie renouvelable

Tant que le volume de bois de chauffage prélevé ne dépasse pas l’accroissement naturel de la forêt, la ressource est préservée. On peut alors dire que le bois est une énergie renouvelable.

Les énergies renouvelables (hors hydraulique) fournissent à notre pays plus de dix millions de tep (tonnes équivalent pétrole). Le bois en assure à lui seul neuf millions, ce qui représente 4 % de la production totale d’énergie. Ceci en fait la deuxième énergie renouvelable après l’hydraulique.

4 %, c’est certes peu, mais c’est une énergie pour laquelle chaque individu ou chaque foyer peut décider de se tourner, très simplement et à faible coût, s’il aspire à utiliser une énergie renouvelable. L’importance de cette énergie peut vraiment être significative selon le choix des citoyens.

À l’échelle d’un foyer, longtemps habitué au bois de chauffage gratuit, le chauffage correspond à 65 % du besoin énergétique total, le fait de choisir l’énergie qui tient compte de lachaudiere bois prix est significatif.

Le bois : composition, combustion et pouvoir calorifique

Composition

Le tissu végétal compose la majeure partie du tronc et des branches des arbres, des arbustes et de la famille des plantes ligneuses. Ce tissu a pour fonction de conduire la sève brute du bas de l’arbre (racines) jusqu’aux extrémités (feuilles) tout en ayant un rôle de structure mécanique pour cette plante. Pour information, certaines catégories de plantes comme les bambous, les palmiers, etc. ne font pas partie de la famille du bois.

Le bois est un matériau utilisé comme matière première (papeteries, industrie chimique, industrie cosmétique, etc.) pour ses propriétés mécaniques (industrie de la construction, du bâtiment, et la production d’objets divers).

Il existe deux types de tissus végétaux qui définissent les deux familles de bois : les résineux (gymnospermes) et les feuillus (angiospermes). Ensuite, les différences de disposition des tissus, la forme et la taille des cellules définissent l’essence. Chaque essence est caractérisée par une « coupe » longitudinale propre et unique.

Le bois est composé de 50 % de cellulose et 20 à 30 % de lignine. En termes de composés chimiques, c’est environ 50 % de carbone et 42 % d’oxygène. En comparaison avec d’autres combustibles, le bois est riche en oxygène et pauvre en carbone.

Grume de bois entreposées avant transformation

Grumes de bois avant découpe en bûches

Ces troncs d'arbres stockés au sol vont être utilisés majoritairement en bois d’œuvre. Les troncs moins exploitables et les chutes seront par contre recyclées en bûches de bois de chauffage ou granulés de bois

Humidité

Le taux d’humidité d’un bois est variable. Pour le bois de chauffage, on parle d’une humidité allant de 50 % (bois venant d’être coupé et fendu) jusqu’à 10 % pour un bois de chauffage étuvé (séché grâce à des procédés industriels tels que l’air chaud climatisé, la pompe à chaleur ou sous vide).

En revanche, le bois vert peut avoir une teneur en eau qui varie, elle, jusqu’à 100 %, un bel arbre sur pied a une humidité de l’ordre de 70 %. Le séchage du bois de chauffage est très facile et se fait naturellement à l’air libre, directement en forêt jusqu’à 35 %, mais au-delà, cela demande une attention particulière.

On peut constater que le bois se rétracte en séchant. Cela arrive finalement en deux temps. Dans un premier temps de séchage, jusqu’à atteindre 30 % d’humidité, le bois va sécher sans se rétracter, car c’est l’eau libre qui s’évacue, un peu comme de l’eau retenue dans une éponge et que l’on presse. Dans un second temps, en dessous de 30 % d’humidité, le bois prend du retrait car c’est de l’évaporation de l’eau contenue entre les fibres du bois.

Astuce : pour l’évaluer à l’air libre et atteindre 20 % d’humidité, il faut compter environ 1 an/cm d’épaisseur de la planche (donc 2 ans pour une section de diamètre 4 cm, et 3 ans pour une section de diamètre 6 cm).

Densité

Nous savons tous que le bois flotte. En effet la densité du bois varie généralement entre 0,5 (le sapin épicéa, le bouleau) et 0,7 (feuillus durs tels que le chêne, le hêtre, etc.). Attention, ces valeurs sont déterminées pour un bois à 15 % d’humidité. Il faut corriger ces valeurs dans le cas d’un bois de chauffage coupé depuis moins de 3 ans.

Ainsi lorsque l’on achète du bois suivant un volume de bois de chauffage défini (stère ou mètre cube), le poids de bûches effectif est différent. Par exemple vous achetez une palette de 3 stères de bois de chauffage de feuillus durs coupés en 33 cm ou du bois de chauffage en 25cm, soit 2 m3, celle-ci pèsera environ 30 % plus lourd qu’une même palette de bois de chauffage résineux. Ceci explique en partie la différence de prix entre les essences de bois de chauffage. De nombreuses méthodes sont présentes pour apprendre à reconnaître les essences de bois.

Combustion

La combustion du bois de chauffage se déroule en 3 étapes :

  • Le séchage du bois : dans un premier temps, jusqu’à une température de 250 °C, le bois laisse évaporer son eau pour porter son humidité à 10-12 %.

  • La pyrolyse et la carbonisation : entre 250 °C et 800 °C, le bois s’enflamme, produit des flammes et dégage de la chaleur. Cette phase s’auto-entretient tant qu’il reste du combustible à utiliser.

  • La combustion du bois : au-delà de 800 °C, le bois devient rouge, avec des braises, dont la température peut monter jusqu’à 1 000 °C. Cela permet de maintenir le foyer à une température supérieure à 250 °C et de rester dans la phase de pyrolyse et carbonisation.

Au-delà de la combustion primaire du bois, les fumées peuvent aussi être brûlées si on permet un nouvel apport d’air, les gaz non brûlés s’enflamment. Le rendement des appareils comme le poele chauffage au bois est ainsi grandement amélioré et la pollution diminuée.

Astuce : L’idéal est que la phase de séchage du bois de chauffage soit la plus courte possible afin de limiter les fumées pour votre santé, pour l’environnement et pour conserver un conduit propre. Il faut donc bien dimensionner l’allumage de son feu et ne pas trop charger votre foyer en bois « froid ». Plus il y a de bois « froid » à amener au-delà de 250 °C, plus des fumées vont être émises en quantité.

Pouvoir calorifique

Le pouvoir calorifique du bois de chauffage correspond à la quantité d’énergie contenue dans le bois par rapport à son poids. Il s’exprime en kWh/kg

Il permet de comparer l’intérêt économique du bois énergie par rapport à d’autres combustibles en faisant le ratio Prix au kg/Pouvoir Calorifique afin d’en déduire le prix bois de chauffage de référence d’un combustible bois en €/kWh. Par exemple l’électricité a un prix de 14,4 €/kWh par rapport aux granulés de bois en sac qui sont plutôt de l’ordre de 6,6 €/kWh.

Le pouvoir calorifique du bois de chauffage varie fortement avec l’humidité du bois. Si le bois est humide, par exemple avec 50 % de taux d’humidité dans les 6 premiers mois de la coupe, il ne fournira que deux fois moins d’énergie par rapport à la masse utilisée par des bûches sèches à 20 % d’humidité.

Il varie en revanche peu avec l’essence de bois de chauffage, seulement 4 % de différence entre un bois feuillu et un bois résineux. Donc la préférence classique pour des feuillus durs pour se chauffer n’est en rien une raison liée à la capacité énergétique de ces essences.

Le coefficient utilisé pour exprimer cette valeur énergétique est le PCI (Pouvoir Calorifique Inférieur). Attention, deux autres coefficients peuvent être retrouvés, le PCS (Pouvoir Calorifique Supérieur) et le PCI anhydre. Ce dernier paramètre est purement théorique car il indique la puissance calorifique d’un bois à 0 % d’humidité, ce qui est impossible à obtenir. Ce paramètre est souvent utilisé par les vendeurs de granulés dans le but d’une course à l’affichage des meilleures caractéristiques possibles. Cela a visiblement ses limites.

Les valeurs de pouvoir calorifiques des différentes essences de bois de chauffage sont visibles dans le tableau ci dessous :

Tableau : Puissance calorifique des essences de bois de chauffage pour un taux d'humidité de 15%

Essence Puissance calorifique(kWh/kg) Catégorie d'essences

Épicéa

4,5

(R)

Sapin

4,5

(R)

Pin

4,4

(R)

Mélèze

4,4

(R)

Bouleau

4,3

(F léger)

Chêne

4,2

(F dur)

Frêne

4,1

(F dur)

Aulne

4,1

(F dur)

Peuplier

4,1

(F léger)

Orme

4,1

(F dur)

Saule

4,1

(F léger)

Hêtre

4,0

(F dur)



Dés bûches de bois fendues

Bois de chauffage - SimplyFeu

Les bûches de bois sec sont de plus en plus rares et nécessitent dans leur fabrication et un savoir faire et un équipement performant afin de délivrer le meilleur combustible.

Le bois bûche

Les caractéristiques

La qualité des bûches de bois dépend principalement du taux d’humidité et du type d’essence. Il est préférable de choisir un bois de chauffage sec (moins de 20 % d’humidité) si vous souhaitez une utilisation immédiate, ou avec un taux d’humidité faible (25-30 %) si vous avez la capacité de les faire sécher 6 à 12 mois dans un endroit bien aéré et abrité de la pluie. Enfin, si vous achetez bois de chauffage qui vient juste d’être coupé (taux d’humidité autour de 50 %), il faut compter en général 24 à 36 mois de séchage avant de l’utiliser. À l’achat bois de chauffage, vous pouvez vous repérer grâce à une dénomination officielle en deux catégories :

- H1 = humidité <20 % (bois sec)

- H2 = taux humidité >20 % (bois à sécher par vos soins)

Un feu de cheminée issu de poêles à granulés de bois avec du bois bûche est sensible aux types d’essence du bois de chauffage utilisé (par opposition aux bûches de bois compressées qui ne sont pas sensibles aux essences, voir ci-dessous). Classées en trois catégories, les bûches sont identifiées par des numéros :

- les feuillus durs G1 qui regroupent chêne, hêtre, frêne, noyer, arbres fruitiers,charme, bouleau, aulne, orme, châtaignier…

- les feuillus tendres G2, de type peuplier, saule, tremble, acacia, tilleul…

- et les résineux G3, comme le pin, sapin, mélèze, épicéa...

Compositions et avantages

Les feuillus durs – G1 – sont plus adaptés au chauffage domestique, car ces bois sont plus denses et produisent une braise durable dont nous pouvons bien ressentir la chaleur (transmission radiante). Cependant, ces bois sont plus lents à sécher, et ils sont plus difficiles à enflammer. Pourtant, leurs braises durent longtemps et rayonnent davantage. Malgré leur flamme plus courte et moins flamboyante que celle des bois tendres, le feu dure plus longtemps. Les bois durs ou feuillus durs sont plus longs à la combustion. La montée en chaleur se fait graduellement et procure une chaleur progressive.

Les feuillus tendres – G2 – flambent bien et rapidement, mais leurs braises durent peu. Ils sont très utilisés pour le démarrage de feu ou bois de feu d’accompagnement. Leur temps de séchage est plus court, mais ils se dégradent plus rapidement s’ils sont stockés dans de mauvaises conditions.

Les résineux – G3 – ont des caractéristiques comparables à celles des bois tendres en termes de densité. Ils sont faciles à enflammer mais doivent impérativement être très secs pour ne pas encrasser l’installation. Les bois tendres, ou plus précisément les résineux et les feuillus tendres, prennent feu et brûlent plus facilement. Ils sont appréciés pour leur montée rapide en température, pour cette raison, les résineux sont utilisés dans la fabrication des bois de chauffage et pellets. Il faut tout de même faire attention à leur stockage. Si les bûches sont dans un endroit humide, elles vont se détériorer facilement.

À taux d’humidité constant, le pouvoir calorifique de ces trois familles ne varie que très peu et les bois résineux sont les plus calorifiques. Le corps humain est moins sensible au dégagement de chaleur des feuillus tendres et des résineux, car ils produisent moins de braises, mais leur capacité de chauffe est identique. Il faut simplement un appareil pour bois de chauffage haute performance (choisir poêle à bois, insert, ou chaudière) pour récupérer cette chaleur et la diffuser à la pièce par convection.

L’idéal pour optimiser son feu à partir de bois de chauffage traditionnel est d’avoir un mélange d’essences de bois dur et tendre qui vont se compléter pour avoir un feu constant, c’est-à-dire de belles flammes et une montée en température rapide, d’une part, et des braises et une durée de combustion plus longue, d’autre part.

Note avis : Y a-t-il un meilleur bois de chauffage ? Une meilleure essence qu’une autre ? À notre avis, non. Cela doit s’apprécier selon l’objectif recherché. Alors qu’il est souvent dit qu’une bûche résineuse est moins bonne qu’une bûche de chêne, les granulés de bois les plus recherchés sont les 100 % résineux. Pourquoi ? Parce que pour une chaudière bois bûche et poele pellet, le foyer de combustion est très petit et on recherche un fort dégagement de chaleur d’une petite masse, afin de mieux contrôler l’énergie dégagée, quitte à l’alimenter constamment. Les poêles de masse ou les poêles à accumulation ne sont pas privilégiées. Il est fortement conseillé de s’approvisionner en essences légères comme le bouleau ou le sapin, afin de faire une flambée courte mais intense, permettant de monter très haut en température les pierres d’accumulation qui diffuseront lentement ensuite la chaleur. Plus la température sera haute, plus le temps de diffusion sera long. Des bûches feuillues ne permettent pas ce type de résultat dans les chaudières bois. En revanche, pour une feu réalisé dans des appareils restituant la chaleur immédiatement, ce qui représente 80 % des équipements installés, les feuillus présentent l’avantage de réduire les durées d’approvisionnement du foyer, de mieux répartir la chaleur produite et de générer des braises plus visibles, qui ont un pouvoir radiant. C’est ce pouvoir radiant qui crée ce bien-être lors d’une réunion autour d’un feu. Voilà pourquoi les essences dures, comme le chêne ou le hêtre, sont populaires pour le bois de chauffage. Pour des questions écologiques et pratiques, il serait idéal en fait d’avoir plusieurs essences à disposition pour faire un feu. Démarrer la flambée avec des essences légères qui vont s’allumer facilement, faire monter la température du foyer, et poursuivre avec des essences de feuillus.

Conseils bois de chauffage

Se chauffer avec un bois bûche de mauvaise qualité rend votre hiver infernal... Vous devez exiger la qualité du bois de chauffage, G1 H1, soit un bois sec, prêt à l’emploi et issu de bois durs qui certes nécessiteront du petit bois pour l’allumage mais fourniront une chaleur durable dans votre maison. Oubliez les bois de chauffage G2 et G3 car, si votre bois n’est pas assez sec, vous pouvez vous mettre en danger.

Évidemment, le tarif du bois de chauffage va avec la qualité, et ce type de bois nécessite un savoir-faire de plus en plus difficile à trouver. Et il faut pouvoir vérifier la qualité du bois lors de la livraison. Un humidimètre est un outil très appréciable pour garantir la qualité du bois acheté. Si vous recherchez du bois de chauffage pas cher, sachez que son avantage est le faible coût de cette énergie. Mais attention à l’humidité dans le calcul desprix du stère de bois de chauffage, car un bois humide de l’année à 50 €/stère peut s’avérer plus cher en énergie rendue dans votre poêle d’unstère bois dur ultra sec à 20 % d’humidité coûtant 100 €. À vos calculettes! Il serait même mieux de viser une promotion de bois de chauffage de qualité chez un négociant en stère de bois de chauffage fiable en période de printemps plutôt que de viser la logique du stère pour un chauffage pas cher toute l’année lors de la vente de bois de chauffage sur les petites annonces.

À des prix granulés de bois équivalents, vous pouvez considérer le bois compressé qui, en plus de vous garantir un taux d’humidité optimum, vous simplifiera la gestion du bois. 

Bernard a enfin du bois sec

Bois de chauffage humide et dangereux et pénible

Extrait de la vidéo Simplyfeu "Alors Papa - ça bûche" dans laquelle on découvre Bernard qui habite Lyon et qui cherche du bois sec... enfin...

            Conseil sur les différents conditionnement: Équivalence volume et stère

            Lors d’un achat de bois de chauffage, vous êtes confronté à différents conditionnements : stère, corde, m3, qu’est-ce que c’est ? Cela change pour les bûches en 33 cm ou 50 cm, pourquoi ? L’idée générale est que 1 m3 = 1 stère. Oui mais pas forcément car cela dépend de la taille des bûches coupées et si elles sont fendues. En effet, plus les bûches sont de petites tailles, mieux elles se rangent, et moins il y a de vides. Le volume du bois apparent diminue pourtant vous avez la même quantité de bois bûches.

            Voici les bonnes équivalences entre stère et volume apparent pour le bois rangé :

            •   - Lorsque les bûches font 1 m de long, et que les rondins font moins de 20 cm de diamètre, un stère est égal à 1 m3.

            • - Lorsque les bûches sont coupées en 50 cm et fendues en quartier de 15 cm, un stère de bûches est équivalent à 0,8 m3.
              - Pour les bûches en 33 cm, un stère est équivalent à 0,7 m3.

            Equivalence volume stère suivant la longueur des bûches

            Equivalence stère en longueur 33 50 100cm volume de bois de chauffage

            Longeur differente = volume de bois différent dans un même stère

            Selon si vous achetez vos bûches en longueur de 1 mètre, de 50 ou 33cm alors le volume de bois à l'arrivé variera de 1 m3 à 0,7m3

            Afin d’être précis, le stère n’est plus une unité légale depuis 1977 pour le commerce du bois. Cette unité est bien respectée dans le domaine professionnel, mais le stère reste plus fréquemment utilisé pour le commerce de détail en bois de chauffage pour particuliers. Que ce soit pour un achat de main en main, ou pour du bois de chauffage vente en ligne, soyez très attentif aux unités.

            La norme NF sur le bois de chauffage précise que l’étiquetage doit spécifier la quantité en mètre cube, mais peut présenter en plus une équivalence en stère suivant le barème normalisé ci-dessus.

            Les autres conditionnements de bois de chauffage en vrac comme la corde sont à proscrire car le volume effectué de bois peut varier suivant les régions. Déjà qu’il est difficile de s’y retrouver avec la quantité de bois livré réellement, pourquoi ajouter de la complexité ?

            Afin d'être précis, le stère n'est plus une unité légale depuis 1977 pour le commerce du bois. C'est bien respecté pour le domaine professionnel, mais le stère reste fréquemment utilisé pour le commerce de détail vers le particulier. Que ce soit pour un achat de la mains a la mains ou pour la vente en ligne de bois de chauffage, soyez très attentif aux unités.

            Tableau: Coefficient d’équivalence entre stère et volume apparent pour le bois bûche rangé (tableau issu de la norme NF)

            Longueur des bûches rangées
            Coefficient diviseur (k) Volume / stère rangé Volume apparent de 5 stères rangées en m3

            1 m

            1,00
            1,00 m3
            5
            50 cm
            1,25
            0,80 m3
            4
            45 cm

            1,3
            0,77 m3
            3,85
            40 cm
            1,36
            0,74 m3
            3,7
            33 cm
            1,43
            0,70 m3
            3,5
            30 cm
            1,52
            0,66 m3
            3,3
            25 cm
            1,67
            0,60 m3
            3
            20 cm
            1,76
            0,57 m3
            2,85

            Note: La tolérance pour les volumes est de + ou - 5%

            Volume apparent et stère pour le bois de chauffage en vrac

            Stère de bois de chuaffage metre cube apparent

            Bûches de bois rangées dans une caisse de 1 m de coté

            La livraison de votre bois de chauffage s'est faite en vrac et vous voulez contrôler ce qui vous a été livré, rien de plus simple le volume apparent est simplement 25% plus important que pour le bois rangé. En effet il y a plus de vides entre les buches

            Tableau: Coefficient d’équivalence entre stère et volume apparent pour le bois en vrac (tableau issu de la norme NF)

            Longueur des bûches rangées
            Coefficient diviseur (k) Volume / stère rangé Volume apparent de 5 stères rangées en m3

            1 m

            1,00
            1,25 m3
            6,25
            50 cm
            1,25
            1 m3
            5
            45 cm

            1,3
            0,96 m3
            4,81
            40 cm
            1,36
            0,93 m3
            4,63
            33 cm
            1,43
            0,88 m3
            4,38
            30 cm
            1,52
            0,83 m3
            4,13
            25 cm
            1,67
            0,75 m3
            3,75
            20 cm
            1,76
            0,71 m3
            3,56

            Note: La tolérance pour les volumes est de + ou - 5%

            Conseil sur le temps de séchage

            Contrairement au bois compressé que nous détaillerons plus bas, le bois de coupe sèche très bien à l’air libre, mais il faut du temps!

            Pour stocker du bois de chauffage, il est très difficile d’annoncer un temps de séchage qui soit valable pour toute la France tant les climats sont différents. Par exemple, il est entendu qu’il faut une année de plus de séchage pour un bois de chauffage nord de la France par rapport au sud. Voici quelques valeurs indicatives de temps de séchage à l’air libre d’un bois de chauffage fendu et rangé dans de bonnes conditions de stockage du bois de chauffage :

            Tableau: Taux d'humidité des bûches fendues en quartier de 12cm maximum et longueur 50 ou 30cm


            Centre et Sud France
            Nord et Est de la France

            Fraîchement abattu

            75 %
            75 %

            6 mois

            50 %

            55 %

            12 mois

            40 %

            45 %

            18 mois

            30 %

            35 %

            24 mois

            20 %
            25 %

            30 à 36 mois

            20 %
            20 %

            Conseil sur le stockage du bois de chauffage et les conditions de séchage

            Un bois sec étant primordial pour un bon feu et les temps de séchages étant longs, il est nécessaire de savoir comment sécher le bois de chauffage afin d’optimiser les conditions de séchage de son tas de bois de chauffage.

            Les facteurs qui vont permettre au bois de sécher ne sont pas la température, ni le soleil, mais la ventilation. En effet, le but est d’évaporer l’humidité du bois. L’idéal est d’avoir un abri pour bois de chauffage chez soi, qui soit bien étudié pour cet usage.

            Voici les quelques règles à respecter :

            - Isoler du sol pour éviter les remontées d’humidité.

            - Protéger de la pluie ruisselante préférablement avec des supports rigides tels que des toiles ondulées, ou des planches de bois recouvertes d’une bâche. Un plastique seul déposé contre les bûches supérieures facilitera le développement de moisissures qui pourraient se propager ensuite.

            - Disposer les bûches en tas aéré, ne pas bâcher ou fermer hermétiquement au risque de voir de la condensation apparaître et faire pourrir le bois.

            Vous trouverez ci-dessous et dans nos autres articles des conseils pour des plans d’abri à bois de chauffage si vous souhaitez vous-même construire un abri pour bois de chauffage.

            Abri à bois fait soi-même

            Abri séchage buches de bois de chauffage sur palette

            Un abri bois fait maison en DIY à partir de palettes et de tôles en acier

            http://www.terrevivante.org/685-bien-secher-son-bois.htm#

            Credit image: D. Klecka

            La bûche compressée de jour

            Les caractéristiques

            La bûche compressée est composée d’un mélange de sciures de bois et de copeaux. Elle est donc 100 % naturelle, sans colle ni liant. La performance de cette bûche réside dans son très faible taux d’humidité et sa forte densité. Afin d’apporter de belles flammes et une durée de combustion longue, il convient de préférer des bûches cylindriques de gros diamètre (> 8,5 cm). Une bûche densifiée dégage la chaleur de l’équivalent de 3 à 4 bûches traditionnelles et dure environ 1 h 30 dans le foyer. Elle est aussi spécifiquement appelée bûche compressée de Jour.

            Composition et avantage

            Nos bûches compressées remportent la satisfaction de nos clients pour le beau feu qu’elles produisent, c’est-à-dire de belles flammes et un fort dégagement de chaleur. Nous choisissons exclusivement des bûches avec un taux d’humidité d’environ 10 à 12 %. Étant secs, la sciure et les copeaux prennent feu ainsi très rapidement. Le bois sec restitue ainsi deux fois plus de chaleur qu’un bois classique. Les essences utilisées peuvent être obtenues entre des mélanges de feuillus durs tels que le chêne, hêtre, charme, ou même des essences d’arbre résineux d’épicéa, de sapin, de pin, de mélèze, de peuplier, de saule ou même de bouleau, donc avec un fort apport calorifique. Vu le taux d’humidité et la compression des copeaux, l’essence n’a pas d’importance sur la chaleur développée. Les essences résineuses étant plus énergétiques, elles montrent même de très bons résultats et n’encrassent en rien les conduits. D’ailleurs, SimplyFeu propose des granulés de bois les plus recherchés, ceux à 100 % résineux. Les bûches compressées ne sont finalement qu’un gros granulé de bois ! Le rapport calorifique est une unité de mesure qui permet de calculer la chaleur de combustion d’un matériau. Il se traduit en Kilojoule par kg ou en Kilowatt par kg. Par exemple, une bûche avec un taux de 60 % d’humidité va déployer 1,7kWh/kg. Les bûches que SimplyFeu, votrespécialiste du bois de chauffage, vous fournit ont un taux d’humidité de 10 % et vont déployer 4,4kWh/kg par bûche. D’où l’importance dechoisir bois de chauffage avec un taux d’humidité le plus faible possible.

            L’avantage de choisir un combustible bois sec est aussi pour des raisons environnementales. Un bois humide et « vert » libère dans l’atmosphère des substances polluantes sous forme de particules fines. De plus, comme la température de combustion d’un bois vert n’est pas très haute, vous ne pourrez pas atteindre le régime de performance optimum avec votre poêle à bois ou votre insert à granulé de bois. Il fonctionne en sous-régime, il ne brûle alors pas tous les gaz et particules, et donc pollue. Il risque aussi de s’encrasser plus vite et donc de se détériorer.

            SimplyFeu s’est toujours engagé dans une production de bois de chauffage à partir de nos bûches densifiées issues de bois propres, c’est-à-dire non traitées ni souillées. Nos bûches sont prêtes à l’emploi pour un chauffage performant.

            La bûche compressée est composée d'un mélange de sciures de bois et de copeaux. Elle est donc 100% naturelle, sans colle ni liant. La performance de cette bûche réside dans son très faible taux d'humidité et sa forte densité. Afin d'apporter de belles flammes et une durée de combustion longue, il convient de préférer des bûches cylindriques de gros diamètre (>8,5cm). Une bûche densifiée dégage la chaleur de l'équivalent de 3 à 4 bûches traditionnelles et dure environ 1h30 dans le foyer. Elle est aussi plus spécifiquement appelée bûche compressée de Jour.

            Conseil d'utilisation

            L’humidité étant votre ennemie, il faut stocker vos bûches de bois densifié dans un endroit sec. Le conditionnement en pack de 5 bûches permet une manutention réduite. Pour information, contrairement aux stères bois dur, il suffit d’environ 20 minutes pour ranger une palette d’une tonne de bûches densifiées, soit l’équivalent de 4 stères de bois bûche. Les packs de bûches compressées font 43 cm par 27 cm environ, ce qui permet un rangement plus facile près de votre appareil. La palette fait 1,2 m2 par 90 et environ 1 m 50 de haut (plusieurs conditionnements peuvent exister suivant votre localisation en France ou en Belgique). SimplyFeu,distributeur de bois chauffage expérimenté, vous conseille de la stocker dans unabri bois de chauffage approprié, protégé des intempéries.

            Nos bûches peuvent être utilisées facilement de par leur taille. Avec un diamètre entre 8,5 cm et 9 cm et 27 cm de longueur, vous pourrez l’utiliser sans la fendre. Elle peut en outre être cassée en deux à la main afin d’alimenter le feu progressivement et éviter de surchauffer. Afin d’optimiser la combustion, réglez bien l’intensité d’air qui rentre dans votre insert. Un flux d’air trop faible risque d’étouffer votre flamme et créer plus de résidus ne donnant pas un rendement calorifique assez important. Une trop grosse flamme risque d’accentuer la combustion et malheureusement réduire la durée du feu.

            Après chaque utilisation, pensez à nettoyer votre insert. Les cendres sont très réduites par rapport à l’utilisation de bois bûche, environ 4 fois moins, mais risquent de s’accumuler et lors de la combustion vous risquerez de brûler des résidus qui sont nocifs pour l’environnement. Utiliser les cendres dans un compost par exemple, ou tout simplement dans une poubelle.

            Les bûches densifiées de nuit

            Les caractéristiques

            En complément des bûches compressées que nous appelons "de jour", nous proposons des bûches de nuit. Elles sont composées d’écorces de bois. Compressées en forme de pavé, elles vont créer un lit de braises qui va procurer une chaleur douce et durable. En moyenne nos bûches (lorsqu’elles sont mises en cube par deux) durent entre 6 à 8 heures. Elles sont complémentaires à nos bûches compressées.

            Composée d’écorces de bois feuillus, la combustion se fait petit à petit. Elle permet de garder le foyer et la fonte de votre appareil au chaud. Si vous souhaitez rallumer votre appareil le matin, cela sera plus facile et le poêle à granulés de bois saura monter plus vite en température. Comme pour les bûches compressées de jour, vous devez les stocker dans un endroit sec tel qu’un garage. Sans cela elles risquent de se détériorer.

            Composition et avantage

            Nos briques de nuit sont 100 % naturelles. Vous n’y trouverez que du bois sous forme de copeaux et de sciures d’écorce. Exclusivement composées de pin, de sapin et de tout autre type d’arbres résineux, elles sont garanties sans additif ni colle. La bûche de nuit produit une chaleur calorifique de 4,8kWh/kg grâce à un taux d’humidité de moins de 12 %. Elles vous apporteront aussi un temps de combustion de 6 à 8 heures en fonction de l’apport d’air.

            Conseil bois de chauffage

            Utilisez nos bûches de nuit en complément de nos bûches compressées. Vous pourrez profiter d’une chaleur vive qui va chauffer la fonte avec les bûches compressées de jour, puis d’une chaleur douce et continue avec nos bûches de nuit. Il est recommandé d’avoir un bon lit de braises ou même un feu vif avant d’insérer nos bûches de nuit. C’est en les utilisant par 2 ou 3, en formant un gros pavé, que vous parviendrez à faire durer ces braises au maximum.

            Pour mieux profiter de son rendement chauffage bois, vérifiez et faites attention à l’apport d’air dans votre appareil. Un apport trop vif va consumer trop rapidement la bûche. Avec un apport trop faible, vous allez étouffer votre brasier qui risque de s’éteindre rapidement. Pensez à nettoyer votre insert. Un surplus de déchets risque d’être mauvais pour vos conduits d’évacuation.

            Nous proposons aussi plusieurs emballages. Un pack contenant 12 briques fait 16 cm par 44 cm par 20 cm de haut. Vous pourrez facilement les installer à côté de votre appareil. La palette de bois chauffage fait 1 m 20 par 80 par 1 m 20. Stockez-les dans un endroit sec et protégé de l’humidité. Un entretien régulier permet à votre appareil de mieux fonctionner. Ramoner votre conduit 2 fois par an est une bonne chose. Astuces : Pour créer plus de chaleur, vous pouvez positionner deux bûches de nuit côte à côte. Pour allonger la durée de combustion, vous pouvez empiler deux bûches de nuit. Mieux vaudra empiler plusieurs briquettes de nuit que d’essayer de trop faire durer la bûche de nuit en réduisant le tirage. Si votre foyer est suffisamment puissant, alors vous pouvez combiner ces deux astuces pour augmenter la sensation de chaleur et la durée de combustion.

            Les granulés de bois (ou pellets)

            Caractéristiques

            Ils s’utilisent dans une poele à granulés ou des chaudières bois spécifiques, comprenant un réservoir, une vis d’alimentation et un petit foyer de combustion (brasero) qui est alimenté et contrôlé en permanence de façon automatique. Cesappareils de chauffage destinés auxbois de chauffage et granulés, comme lachaudiere bois granule, sont économiques et respectueux de l’environnement. Ils produisent une chaleur durable et même souvent programmable. Lechauffage pellet est unesolution de chauffage alternative à l’utilisation de bûches ou même des chaudières gaz ou fuel / mazout.

            Composition et avantage

            Comme pour les bûches compactées et les bûches de nuit, les granulés de bois sont eux aussi composés de sciures et de copeaux compactés. En matière d’humidité, nous sommes sur des produits avec moins de 10 % d’humidité. Ils sont fabriqués sans additif chimique ni colle.

            Composés de bois résineux comme le sapin, l’épicéa ou même le pin, ils sont faciles à allumer et permettent un embrasement facile et rapide. Ils ne laisseront que très peu de cendres, limitant ainsi le nettoyage de votre appareil. De plus, nos granulés sont issus de forêts gérées durablement c’est-à-dire qu’un arbre arraché est remplacé par un autre arbre.

            En matière de rapport calorifique, les granulés produisent 4,7kWh/kg, ce qui en fait un bon produit pour se chauffer. Les labels et certifications sont très utilisés pour identifier la qualité du bois de chauffage à travers les pellets et granulés de bois. Les certifications NF Granulés bio-combustibles, DIN Plus et En Plus A1 sont des marques de respect des normes de fabrication européennes. Elles sont caractérisées par des critères physiques, chimiques mais aussi de pouvoir calorifique. Leur processus de fabrication doit être validé pour bénéficier des labels. L’utilisation de bois pellets ou granulés certifiés augmente la durée de vie de votre chaudiere granulé bois.

            Conseils d’utilisation

            Les granulés bois pellets peuvent être stockés de 2 manières. Si ce granuler bois pellet est stocké en sac, vous pouvez les déposer partout dans votre maison sans risque, mais le réapprovisionnement demande un peu plus de manutention. S’ils sont stockés en vrac, cela offre généralement une plus grande autonomie de chauffe et moins de manutention, mais il est conseillé d’avoir un silo d’approvisionnement à proximité. Il faut aussi que celui-ci soit facile d’accès pour le camion de livraison. Plus le transport entre le camion et votre silo est long, plus le granulé de bois de chauffage risque de se dégrader. Nous parlions du taux d’humidité pour les bûches, mais pour le granulé de bois ou pellet, vous devez faire encore plus attention. Le granulé ayant un diamètre plus petit que la bûche, il est plus apte à prendre l’humidité.

            Faites attention à votre matériel. Pensez à nettoyer régulièrement votre poêle ou insert à granulé de bois et optez pour un professionnel pour ramoner votre conduit. Vous éviterez une obstruction de celui-ci. Enlevez les cendres au fur et à mesure puisque, quel que soit votre type de chauffage au bois, la combustion des cendres peut provoquer des émanations de produits nocifs pour la nature. Vous pouvez mettre les cendres dans un compost car nos bois sont non traités et sans additif.

            Les plaquettes de bois

            (Analyse A VENIR)

            Les avantages SimplyFeu en tant que fournisseur de bois de chauffage

            La qualité des produits

            Chez SimplyFeu, nous mettons un point d’honneur à choisir des produits 100 % naturels, sans additif et sans colle. Nous travaillons avec des scieries. Nous revalorisons les copeaux de bois et les écorces non utilisés. Pour nos bûches, la fabrication est simple. Nous utilisons un piston qui va compresser les bûches à la taille voulue. Ce procédé est simple et peu coûteux. De plus, cette technique a un impact faible sur l’environnement. Parmi les garanties de chauffage bois service, nous conditionnons nos produits sur palette, un transport pratique jusqu’au domicile du client.

            Nous travaillons aussi selon les certifications NF Granulé bio-combustible, DIN Plus et En Plus. Il faut valider les processus de fabrication par un comité pour pouvoir bénéficier de ces labels. Vous pouvez par ailleurs consulter d’autres documents sur les différentes normes.

            Le retrait gratuit dans 60 points en France et Belgique

            Après votre commande, vous pouvez retirer votre commande dans un de nos nombreux points de retrait en moins d’une demi-journée. Si votre véhicule n’est pas assez grand, vous pouvez effectuer plusieurs retraits dans la journée. Si votre véhicule le permet, nous pouvons charger la palette directement dedans.

            C’est idéal pour les petites quantités à charger dans son véhicule personnel, lorsque vous avez peu d’espace de stockage ou pour bénéficier des meilleurs tarifs.

            N’hésitez pas à consulter la liste et horaires des points retrait SimplyFeu.

            La livraison à domicile

            Nous proposons plusieurs modes de livraison bois de chauffage. Vous pouvez choisir celui qu’il vous faut en fonction de vos besoins.

            Pour la livraison, vous avez le choix en fonction de votre lieu d’habitation. La livraison au portail laissera la palette à l’entrée de votre propriété, il ne vous restera plus qu’à ranger votre bois. La livraison dans un fourgon permettra d’accéder facilement chez vous. Si vous optez pour de grandes quantités, nous sommes équipés de chariots élévateurs pour accéder au plus proche de votre espace de stockage. Enfin, nous proposons aussi des solutions de rangement bois de chauffage à domicile. Vous saurez lesquels de ces modes de livraison sont disponibles sur la page Panier, bien avant la validation de votre commande.

            N’hésitez pas à consulter les informations sur la livraison de bois de chauffage avec SimplyFeu. Venez également découvrir la vente en ligne de bois de chauffage qui figure de plus en plus parmi les moyens pratiques pour faciliter vos achats.



            Chargement en cours, patientez...