Opération JO, Faites vous livrer en Juin et évitez les surcouts de transports liés aux JO

J'en profite

Le frêne, une référence dans les bois de chauffage durs

Les températures qui chutent et les jours qui se raccourcissent : l’hiver approche à grands pas. Et avec lui, nos envies de cocooning et de chaleur à la maison !

Si vous êtes l’heureux propriétaire d’une cheminée ou d’un poêle à bois, vous avez le plaisir de vous réchauffer tout en admirant de jolies flammes.

Mais vous avez également conscience que faire un bon feu, ce n’est pas aussi simple que ça en a l’air.

Tout commence par le choix du bois : avec les mauvaises essences de bois, impossible d’obtenir un feu qui dure et qui réchauffe sur le long terme.

Au-delà du choix des essences de bois, il convient de connaître la différence entre le bois dur et le bois tendre.

Les bois tendres sont les petits bois, qui prennent vite feu mais se consument tout aussi rapidement.

Les bois durs sont quant à eux les bûches plus imposantes, qui apportent un fort pouvoir calorifique et peuvent faire durer un feu pendant de nombreuses heures.

Ce sont les bois sur lesquels repose la qualité de vos nuits d’hiver !

Et le frêne en fait partie. C’est même une référence en la matière : Simply Feu vous explique tout.

Le frêne, une référence dans les bois de chauffage durs

Nous sommes d'accord, le frêne fait un excellent bois de chauffage

Nous sommes tout aussi engagé que vous, nous ne commercialisons ni fioul ni gaz ni autre chose que des produits 100% bois.
Mais nous ne pouvons le faire seul.

Optez pour un bois de chauffage 100% feuillu dur

Le frêne, un bois dur aux multiples utilités

Le frêne fait partie des bois durs de référence. On le retrouve souvent dans les forêts françaises, car il apprécie particulièrement les sols frais et humides.

Tout comme le chêne, le frêne se décline sous plusieurs natures : frêne commun, frêne élevé…

Il peut atteindre 45 mètres, et est très populaire en Europe.

Non seulement parce qu’il constitue un excellent bois de chauffe, mais également parce qu’on l’utilise pour de nombreuses autres raisons !

  • En effet, les praticiens de médecines alternatives utilisent souvent l’écorce et les feuilles du frêne pour ses propriétés anti-inflammatoires.

  • Son bois de couleur claire a la particularité d’être flexible et résistant, ce qui en fait un incontournable pour les sculptures sur bois.

Le bois de chauffage frêne, indispensable pour l’hiver

En effet, on considère le frêne comme un bois de qualité  pour le chauffage, et ce n’est pas pour rien.

Il s’agit d’un feuillu dur, qui a donc la particularité de pouvoir faire tenir un feu pendant de nombreuses heures, afin de réchauffer les pièces d’une maison pendant l’automne ou l’hiver.

Le bois de chauffage frêne est très dense, a une vitesse de combustion très lente et possède un haut pouvoir calorifique.

Autrement dit : une fois lancé dans sa combustion, il réchauffe très efficacement tout en produisant des flammes agréables à l'œil.

Les flammes en question sont en général de couleur claire, avec des reflets rosés très appréciables. Un peu comme le bois en lui-même, qui est connu pour ses qualités esthétiques.

Parmi son large panel d’avantages, se trouve également le fait qu’il produit peu de cendres et de fumées. Il n’engendre pas beaucoup de projections, ce qui est idéal pour les foyers ouverts.

Le frêne est donc un bois dur de référence, qui trouve sa place dans tous les appareils de chauffage au bois.

Un bois de cheminée à l’apport calorifique optimal lorsqu’il est sec

Mais comme toutes les bûches de bois de chauffage, l’essence de bois ne fait pas toute la qualité de la chaleur !  Le taux d’humidité est aussi un critère incontournable.

Vous aurez beau sélectionner les meilleures essences de bois pour faire durer votre feu de cheminée, si vos bûches sont humides, vous ne pourrez en tirer qu’une faible chaleur.

Et c’est le cas du frêne, comme pour tous les autres. Lorsque le frêne est fraîchement coupé, c’est un bois considéré comme vert.

Autrement dit, son cœur est encore très humide car la sève n’a pas eu le temps de sécher.

Si vous essayez de le faire brûler alors qu’il est encore vert, soit vous n’y parviendrez pas, soit vous obtiendrez un très faible apport calorifique avec une fumée blanche épaisse, très désagréable.

C’est pour cette raison qu’il est indispensable de faire sécher vos bûches. Surtout vos bûches de frêne !

En effet, tout comme le chêne, le frêne doit sécher pendant au moins 2 ans pour atteindre un seuil d’humidité optimal de 20 %

Ce n’est qu’alors qu’il pourra être utilisé pleinement comme bois de feu, et devenir le combustible haute-performance auquel vous vous attendez.

Si vous souhaitez faire sécher vous-même vos bûches de frêne, veillez à les installer dans un espace de stockage suffisamment grand pour que l'air circule.

Pensez également à couvrir votre tas de bois, mais pas complètement afin d’éviter que les moisissures ne s’installent.

Bâchez le sol sur lequel vous allez déposer les bûches, et si possible, exposez-les au soleil.

Ce n’est que comme ça que vous pourrez obtenir des bûches pleinement sèches de frêne.

Où trouver des bûches de frêne ?

Se chauffer au bois implique un peu de logistique. Découper vos propres bûches et les faire sécher est tout un art.

Si vous n’avez pas envie de passer par cette étape qui peut s’avérer pénible, pourquoi ne pas commander votre bois de chauffage auprès d’un professionnel ?

Sur le site de Simply Feu, vous avez le choix parmi de nombreuses possibilités en matière de conditionnement, de modes de livraisons et de dimensions des bûches de mélanges de feuillus dur dont du frene.

Optez pour des feux de cheminée durables et efficaces, pendant tout l’hiver !

       Le hêtre

       Le chêne

       L’orme

       Le charme

       La charmille