Opération JO, Faites vous livrer en Juin et évitez les surcouts de transports liés aux JO

J'en profite

Les bois mi-durs, entre pouvoir de combustion et bois d’allumage

Faire un feu performant implique de maîtriser de nombreuses questions techniques. Parmi ces questions, on retrouve par exemple celle de la densité du bois .

Savez-vous réellement choisir les bonnes essences de bois en fonction de leur densité ?

Ou les sélectionnez-vous de manière aléatoire ?

Il s’agit d’un point assez technique, qu’il faut apprendre à gérer pour pouvoir optimiser la mise en place de votre feu de cheminée ou de poêle à bois.

Il existe les bois durs, qui permettent de faire durer un feu pendant de longues heures.

Et les bois tendres, qui servent souvent de petit bois d’allumage.

Mais entre ces deux grandes familles, il existe également les bois mi-durs.

Quels sont-ils ?

Et quelle est leur utilité ?

Simply Feu vous donne toutes les informations sur la question !

Les bois mi-durs

Nous sommes d'accord, bien maitriser les essences de bois c'est s'assurer de belles flambées

Nous sommes tout aussi engagé que vous, nous ne commercialisons ni fioul ni gaz ni autre chose que des produits 100% bois.
Mais nous ne pouvons le faire seul.

Découvrez nos palettes de buches de bois dur fendues pour un chauffage réussi 

Tout savoir sur les bois mi-durs

Les bois mi-durs sont des essences de bois qui ont un pouvoir calorifique assez important mais limité. Ils ont également la particularité d’entrer en combustion assez simplement.

Ce sont donc des bois qui peuvent être utilisés pour prendre le relai entre le bois d’allumage et le bois dur.

Par exemple, vous pouvez faire brûler votre allume-feu, mettre du petit bois et du bois mi-dur. Ou lors essayer juste avec un bon allume feu bien puissant directement avec un empilement de bois mi-dur. Le bois mi-dur va alors entrer en combustion, il va bien chauffer mais n'auras pas une longue durée de combustion comme les bois dur. Il faudra donc recharger plus souvent pour alimenter votre feu.

Voici une petite liste non exhaustive des bois mi-durs que vous pouvez utiliser pour votre cheminée ou votre poêle à bois.

Le bois de chauffage de châtaignier

Le châtaigner est l’un des bois mi-durs les plus populaires. Il appartient à la famille des fagacées, la même que le hêtre et que le chêne.

Présent en Europe, en Asie et en Amérique, il est très fréquemment utilisé en tant que bois de chauffage.

Il est considéré comme un feuillu mi-dur, ce qui lui donne un pouvoir calorifique assez élevé, mais une durée de combustion faible.

Seul bémol : il est à privilégier uniquement avec les foyers fermés, car il a tendance à éclater assez facilement.

Le bois buche d'acacia

L’acacia est un bois mi-dur de nature exotique, que l’on retrouve surtout en Australie. Ce feuillu mi-dur brûle assez rapidement, mais produit également une chaleur très appréciable.

Son avantage est que ses fumées sont assez fines, et n’encrassent pas les conduits de cheminée ou de poêle.

Cependant, c’est un bois qui produit parfois des escarbilles, donc des projections de petites braises. Une problématique à éviter avec les foyers ouverts !

Le buches de bois de merisier

Le merisier est un feuillu mi-dur, qui produit de belles flammes mais qui, comme ses cousins, se consume assez rapidement.

Les buches d'arbres fruitiers

En ce qui concerne les arbres fruitiers comme le prunier, l’abricotier, l’amandier ou le pêcher, ce sont des feuillus mi-durs qui trouvent très bien leur place dans votre cheminée.

Ils produisent une chaleur très agréable, de même qu’une senteur fumée des plus appréciables pour embaumer les pièces à vivre.

Le bois de chauffe de robinier

Pour finir, le robinier est le dernier bois mi-dur qui mérite notre attention.

En France, on l’appelle souvent “faux acacia”, car il possède une densité égale à celle de l’acacia, et certains abus de langage le désignent comme tel. 

Les bois mi-durs pour une chaleur agréable mais temporaire

Les bois de chauffage mi-durs ne sont pas une référence auprès des propriétaires de poêles ou de cheminées.

En effet, ce sont des essences de bois qui produisent une chaleur intense, mais qui ont une durée de combustion assez courte.

Vous profitez donc d’une bonne chaleur, mais vous devrez recharger votre poêle à bois ou votre cheminée environ toutes les heures.

C’est pour cette raison que l’on conseille généralement de coupler les bois mi-durs avec des bois durs.

Pour un feu intense et durable, dans les meilleures circonstances !

       Les bois durs : quels sont-ils pour votre bois de chauffage ?

       Les bois tendres pour le bois de chauffage : lesquels choisir ?

       Les bois résineux, le bois de chauffage controversé