Opération JO, Faites vous livrer en Juin et évitez les surcouts de transports liés aux JO

J'en profite

Bois de chauffage hêtre

Figurant dans la catégorie des bois denses et durs (G1), le hêtre est une essence de bois de chauffage très recherchée comme combustible des chaudières et poêles à bois à usage domestique ainsi que par les professionnels.

Les atouts du hêtre

Le hêtre a tendance à produire des flammes régulières avec une bonne clarté. Le feu obtenu après l’allumage de ce bois est vif. Il est l’un des rares bois denses à avoir un pouvoir calorifique de 100. Pour 1 m3, sa densité est de 1 000 kg environ lorsqu’il est à l’état vert (donc humide). Il descend à 710 kg une fois sec. Doté d’une combustion rapide, il possède des braises de qualité avec peu d’étincelles. La valeur calorifique de l’hêtre est 4.2 kWh/kg. Pour un stère de bois, celle-ci est de 2100kWh. La fumée dégagée par ce bois dur est inférieure à la moyenne (comparé au bois de chauffage chêne ou bûches de charme). Il ne diffuse quasiment pas de CO2 dans l’atmosphère. La chaleur obtenue après l’allumage du hêtre est excellente. Le bois ne va se brûler complètement qu’après une très longue durée. Lorsque son temps de séchage de 2 ans et demi est respecté, le hêtre a peu d’encrassage. Son odeur est agréable.

Ces qualités de combustion, en font un bois de chauffage très recherché par les professionnels utilisateurs de four à bois, les pizzeria, les boulangeries en particulier. On reconnait cette essence de bois pour a température de combustion, parmi les plus élevée des bois dur, permet de chauffer les fours de cuisson a haute température.

Conseils d’utilisation

Cette essence pourra être utilisée comme combustible pour l’appareil de chauffage pour les besoins domestiques au quotidien. Pour le fumage de certaines denrées alimentaires, n’hésitez à recourir à ce bois dur. Vous serez étonné de la fraîcheur de son odeur. Pour éviter la décomposition des bûches de bois de hêtre, ne les étalez pas à même le sol. Ne les mélangez pas avec des stères de bois feuillus tendres comme le peuplier ou le sapin par exemple. Le bois stocké est à recouvrir d’une tôle ou d’une bâche, ceci afin qu’il puisse être sécurisé contre l’humidité et la pluie. Il ne doit pas s’appuyer à un mur. Il faut laisser un espace de 10 cm entre lui et la paroi pour une meilleure aération.

Où s’approvisionner en bûches de hêtre ?

C’est dans l’Est et le Nord du pays que l’on peut trouver ce genre d’arbre perché dans des zones situées en altitude. Nichée souvent à plus de 500 m d’altitude, cet arbre pousse sur les terres avec un bon drainage, notamment sur les versants. La Lozère et la Normandie figurent parmi les régions peuplées par les hêtraies, qui désignent les exploitations forestières ayant un peuplement d’hêtres. Enfin, il est bon de savoir que ces arbres représentent 10% des forêts de la France, contre 30% pour le chêne.