Opération JO, Faites vous livrer en Juin et évitez les surcouts de transports liés aux JO

J'en profite

Prendre les bonnes habitudes pour une gestion éco-responsable du feu

Quand on se chauffe avec un poêle à bois ou une cheminée, il est toujours possible de mieux utiliser cette ressource naturelle ! Être plus sobre en énergie, utiliser moins de bûches compressées, obtenir une chaleur plus optimale, réduire les cendres…

Les possibilités sont nombreuses. Et tout repose en réalité sur le fait d’adopter les bons comportements.

Parmi ces comportements, on trouve notamment les éco-gestes .

Ces petits détails qui ne modifient pas grand chose au quotidien, mais qui peuvent changer la donne au niveau du pouvoir calorifique d'un bon feu de cheminée.

Tout en diminuant de manière drastique votre consommation de bois de chauffage !

Pour vous aider à atteindre ces deux objectifs, Simply Feu vous présente quelques réflexes à adopter au quotidien.

Femme se réchauffant les mains près du feu

Nous sommes d'accord, chaque détail compte pour votre bois de chauffage

Nous sommes tout aussi engagé que vous, nous ne commercialisons ni fioul ni gaz ni autre chose que des produits 100% bois.

Optez pour un chauffage écologique

Les bonnes habitudes écologiques : quelles sont-elles ?

Parfois, prendre les bonnes habitudes avec le bois de chauffage peut complètement transformer votre consommation d’énergie, la gestion de vos appareils de chauffage au bois ainsi que votre perception des choses.

Et ce sont des habitudes qui ne commencent pas à l’allumage de votre feu, ou à la disposition des bûches.

Cela commence bien avant, lorsque vous devez prendre les bûches dont vous avez besoin pour votre bon feu de bois du soir.

Adoptez les bonnes techniques, et réalisez des économies drastiques !

Rentrer son bois naturel avant la flambée

Le premier bon réflexe à adopter lorsque l’on est propriétaire d’une cheminée ou d’un poêle à bois, c’est de rentrer le bois avant de le faire brûler .

Ce n’est pas un réflexe compliqué à adopter, mais il peut réellement changer la nature de vos feux de cheminée.

En effet, il s’agit de rentrer le bois sec au moins 24 heures avant de le faire brûler.

La raison est simple : dans votre abri pour bois de chauffage, il ne fait pas chaud. Chez vous, oui.

Le fait de rentrer les bûches avant de les faire brûler permet donc de les mettre à température ambiante, petit à petit.

Or, si elles sont à température ambiante, elles vont atteindre bien plus rapidement la température nécessaire pour leur combustion.

Ce qui évite de perdre de l’énergie calorifique pour une montée en température. Donc, vous utilisez moins de bois de chauffage et de petit bois bien sec !

Bien organiser le petit bois d’allumage

La deuxième chose à faire pour optimiser l’utilisation de votre appareil de chauffage au bois, c’est de bien organiser l’allumage .

Autrement dit, il faut bien organiser les bûches dans l’âtre, avec la bonne quantité d’allume-feu, la bonne quantité de petit bois et les bonnes bûches de bois dur.

Optez pour une disposition qui convient à votre système de chauffage principal. Et surtout : n’oubliez pas de permettre à l’air de circuler !

C’est cette circulation qui pourra faire la différence pour l’intensité de votre feu

Recharger intelligemment son poêle à bûches

Bien organiser un feu ne suffit pas à le maintenir sur le long terme.

Matière première combustible, le bois bûche a besoin d’être renouvelé de manière régulière pour pouvoir maintenir un bon feu.

Mais dans le cadre d’un foyer fermé ou d’un poêle à bois (ou d’un poêle à granulés), la question n’est pas toujours très simple.

L’instinct nous donne envie d’ouvrir très vite la porte de l’âtre, pour jeter les bûches supplémentaires avant de refermer le tout, tout aussi rapidement.

Mais ce n’est définitivement pas une bonne idée !

Il y a également des bonnes habitudes à prendre pour recharger intelligemment votre poêle .

Et cette bonne habitude implique non pas de la précipitation, mais de la vitesse. Ainsi que de la rigueur quant au positionnement de vos nouvelles bûches.

Prenez le temps de placer correctement les bûches avant de refermer la porte : sinon, vous prenez le risque d’étouffer votre feu !

Comment éteindre correctement un feu de bois ?

Nous vous décrivons  comment éteindre un feu correctement , mais c'est une situation que vous n'êtes pas sensé connaitre, surtout si vous avez choisit le chauffage au bois pour son aspect écologique. En éteignant un feu vous gaspillez du bois et de l'eau mais surtout vous émettez énormément de particules fines toxiques pour vosu et nuisibles à l'environnement.

Le mot d'orde sera donc d'anticiper la durée de votre dernière buche pour qu'elle s'éteigne a temps.

Optimisez votre feu, avec les bons réflexes !

Le feu est une méthode de chauffage particulière.

Notamment parce qu’il implique la gestion de matières premières combustibles, et que tout dépend de l’organisation que vous choisissez !

Entre le stockage intérieur de votre bois, l’organisation des bûches dans l’âtre et le moment d’éteindre le feu : vous pouvez adopter de nombreux éco-gestes, indispensables sur le long terme.

Que ce soit pour faire des économies ou pour des raisons écologiques, le résultat est le même : vous réduisez votre consommation de bois de chauffage, simplement en changeant vos habitudes !

       Faire un feu écologique en utilisant des produits de qualité

       Une habitude à prendre : mesurer sa consommation de bois de chauffage

       Bistre, suie et cendres : les indicateurs d’un feu réussi