Opération JO, Faites vous livrer en Juin et évitez les surcouts de transports liés aux JO

J'en profite

Faire un feu écologique en utilisant des produits de qualité

Quand on est propriétaire d’une cheminée ou d’un poêle à bois naturel, écologie et sobriété sont des notions importantes.

En effet, être écologique revient à ne pas gaspiller de matières premières comme le petit bois d'allumage ou les allume-feux.

Ce qui revient donc à faire des économies sur vos commandes de bois de chauffage et donc moins d'utilisation de ressources forestières.

Il existe de nombreux éco-gestes que vous pouvez adopter pour minimiser votre consommation de bois de chauffage, tout en atteignant la température idéale dans votre maison.

Et parmi ces éco-gestes, on trouve notamment le choix des matériaux et des combustibles.

Que ce soit l’allume-feu ou les bûches : choisir les bonnes matières premières, c’est la condition sine qua non pour un feu qui réchauffe, sans gaspillage !

feu écologique avec bois de chauffage de qualité

Agissons, nos actes d'achats construisent le monde de demain

Optez pour un chauffage écologique

Quels produits choisir pour allumer votre feu de cheminée ?

Poêle à bois ou cheminée à foyer fermé : peu importe votre appareil de chauffage au bois, les circonstances sont les mêmes.

Si vous voulez réduire votre consommation de bois bûche tout en créant une chaleur optimale, il faut commencer par choisir les bons produits pour un allumage rapide.

De A à Z, ce choix a une importance capitale. Simply Feu vous explique quelles matières premières choisir pour maximiser la dimension écologique de votre feu de cheminée ou de poêle !

Opter pour les bons bois d’allumage

Toute première étape pour faire un feu tout en respectant les exigences écologiques : sélectionner le bon allume-feu .

On retrouve souvent, dans les grandes surfaces, des allume-feux liquides, qui sont composés de 90 % de produits industriels.

Leur efficacité est prouvée : ils provoquent une montée en chaleur immédiate… Mais également de très courte durée.

Sans oublier que la combustion d’un produit industriel, sous forme solide ou liquide, dégage inévitablement des gaz parfois nocifs.

Nous vous conseillons donc de faire une croix définitive sur les allume-feux industriels.

Au contraire, privilégiez les allume-feux naturels ! Ils existent sous de nombreuses formes : laine de bois, briquettes de bois, copeaux de bois, bouchons de lièges avec de la cire végétale, sciure de bois compressée en briquette

Vous disposez de nombreuses options qui s’offrent à vous pour allumer un feu. Tout dépend de ce que vous recherchez et de l’efficacité dont vous avez besoin !

Une bûche de qualité pour la montée en température

Pour faire un bon feu de bois, attention à ne pas confondre allume-feu et morceaux de bois d’allumage.

L’allume-feu permet de faire démarrer le feu, et d'enflammer le combustible. C’est une matière hautement inflammable, mais à la durée de combustion très courte.

Le bois d’allumage est plutôt considéré comme du petit bois sec : c’est lui qui prend le relai de l’allume-feu, et qui permet une montée en température suffisante pour la combustion des plus grosses bûches.

Et le choix du bois d’allumage est tout aussi important que celui de l’allume-feu ! Il est indispensable de choisir du petit bois bien sec pour faire du feu haute-performance.

Si vous optez pour du bois tendre encore vert, ce dernier risque de ne pas prendre suffisamment vite pour passer le relai de la flamme aux plus grosses bûches.

Résultat : votre allume-feu se consumera, sans donner naissance à un feu. Ce qui revient à le gâcher et à vous agacer !

Prenez également soin de choisir du petit bois bûches qui n’est pas traité, pour éviter la création de gaz nocifs.

Le choix de la bonne bûche pour une combustion longue durée

Pour finir, dernière matière première à sélectionner avec soin : les bûches longue durée de bois dur !

Ce sont les plus grosses bûches de votre structure, celles qui vont nécessiter une montée en température importante pour atteindre la combustion. Mais qui brûlent pendant de nombreuses heures !

C’est un choix vraiment crucial pour la qualité de votre feu, puisque c’est en grande partie sur ces bûches que repose le pouvoir calorifique de la combustion.

Il est nécessaire de sélectionner du bois non traité et bien sec, comme pour le bois d’allumage.

Mais ce n’est pas tout : le choix du bois dur est encore plus rigoureux !

Il s’agit en effet de sélectionner des bûches suffisamment grandes mais pas trop, découpées selon la bonne section.

Et de bien les positionner dans l’âtre, pour faire circuler l’air et optimiser la combustion des matières premières.

Ce n’est qu’en faisant tous ces choix avec soin que vous pourrez obtenir un feu de qualité optimale, et vous réchauffer sans gaspiller de matières premières.

Bien choisir les produits, le BA-B.A d’un feu de qualité écologique

La base de la qualité de votre feu ne se trouve pas dans votre savoir-faire et dans la disposition des bûches dans l’âtre.

Elle se trouve avant tout dans le choix de matières premières que vous faites.

Pour vous assurer d’optimiser l’apport calorifique de votre feu, renseignez-vous pour choisir le bon allume-feu, le bon bois d’allumage et les bonnes bûches de bois dur.

En prenant le temps de faire les bons choix, vous minimisez votre consommation de bois, tout en augmentant la puissance calorifique de votre feu.

Écologie et économie sont étroitement liées lorsque l’on fait des feux !

       Prendre les bonnes habitudes pour une gestion éco-responsable du feu

       Une habitude à prendre : mesurer sa consommation de bois de chauffage

       Bistre, suie et cendres : les indicateurs d’un feu réussi