Opération JO, Faites vous livrer en Juin et évitez les surcouts de transports liés aux JO

J'en profite

Les éco-gestes lorsque l’on utilise
un chauffage au bois

Le bois est une énergie renouvelable et fait partie des matières premières les moins polluantes en ce qui concerne le chauffage.

Bien plus économique que le gaz et l’électricité, il est aussi bien plus écologique ! Un critère non négligeable lorsque l’on constate l’avancée du changement climatique.

Cependant, utiliser un chauffage au bois ne fait pas automatiquement de vous quelqu’un d’écologique. L'installation de chauffage central au bois est déjà un bon début. Mais il s'agit aussi d'apprendre à maîtriser vos appareils de chauffage au bois pour faire des économies d'énergie, avoir une meilleure performance énergétique et moins polluer.

Comme tous les types de chauffage, il y a en effet des bons gestes, et au contraire, des mauvaises habitudes.

Lorsque l’on parle des bons gestes, on évoque surtout les gestes écologiques qui peuvent changer la donne. Du point de vue de votre empreinte carbone, mais également du point de vue de l’apport calorifique de votre feu !

Alors si vous êtes en quête d’astuces pour apprendre à bien utiliser du bois de chauffage, ne cherchez plus : vous avez trouvé.

Simply Feu vous présente les différents éco-gestes à adopter pour avoir une gestion écologique et économique de votre chauffage au bois.

Cheminées et poêles n’ont qu’à bien se tenir !

Agissez, l'énergie d'aujourd'hui définira le monde de demain

Simplyfeu est l'expert de ce combustible depuis 10 ans nous analysons chaque détail pour rendre idéale l'utilisation du bois de chauffage.

Passez au bois sec de Simplyfeu.com

Utiliser des produits de qualité

Le premier éco-geste que vous pouvez mettre en place, c’est d’ utiliser les bons produits pour faire votre feu. Granulés de bois, bûche de bois bien sèche à l'efficacité énergétique certaine, bois issu de forêts durables...

C’est une affirmation qui peut sembler évidente, mais qu’il est indispensable de mettre en lumière. En effet, il ne suffit pas d’avoir des bûches de bois pour que votre feu soit optimisé.

Il faut choisir les bonnes bûches de bois, les bonnes dimensions, les bonnes essences, les bonnes familles de bois, les bons produits d’allumage… Ce sont des questions techniques, qui n’ont pas réellement de bonne réponse.

En effet, la bonne réponse à ces questions dépend de votre vision du système de chauffage au bois, et de votre consommation de bûches.

Dans tous les cas, faire un bon feu de bois implique d’avoir des bûches de bois tendre pour faire prendre le feu, et des bûches de bois durpour que ce dernier puisse durer.

Si votre bois tendre n’est pas suffisant pour faire démarrer votre feu, assurez-vous de choisir les bons produits d’allumage.

Évitez les briquettes d’allumage industrielles : préférez des produits naturels, qui ne dégagent pas de gaz nocifs à la combustion.

Bûches de bois empilées en cours de sechage
Lecture au coin du feu

Prendre les bonnes habitudes

Prendre les bonnes habitudes : facile à dire, pas vrai ?

Mais quelles sont ces habitudes, concrètement ?

Elles sont en réalité aussi diverses que variées, et interviennent à de nombreuses étapes de votre feu et de son entretien.

Il faut tout d’abord commencer par bien stocker le bois de chauffage.

Dans un abri qui permet une bonne circulation de l’air, sur un sol bâché et dans un environnement couvert pour échapper aux intempéries.

C’est une première étape qui nécessite une certaine implication et un certain temps, surtout si vous avez besoin de construire l’abri à bois ou de le faire construire.

Ensuite, il s’agit de prendre le réflexe de rentrer votre bois avant de faire votre feu, pour que ce dernier soit à température ambiante et brûle plus rapidement.

Puis de bien positionner les bûches de bois dans la chambre de votre cheminée ou de votre poêle à bois pour une meilleure consommation énergétique.

Avec une disposition du haut vers le bas ou du bas vers le haut : tout dépend de vous et de votre dextérité.

Mais assurez-vous que l’air circule suffisamment bien entre les bûches pour que le feu puisse s’entretenir automatiquement par les arrivées d’air.

Il est également question d’apprendre à bien recharger votre bois en cours de combustion, pour pouvoir l’entretenir sans l’étouffer.

Et ensuite, de bien parvenir à l’éteindre sans faire trop de fumée et sans conserver de braises qui pourraient s’avérer dangereuses.

Mesurer sa consommation de bois

Un éco-geste indispensable : mesurer votre consommation de bois ! Il ne suffit pas de commander des bûches dans des quantités folles pour vous assurer de tenir tout l’hiver.

En effet, certains bois comme le frêne ou le hêtre ne peuvent pas être conservés dans des abris de bois pendant plus de 2 ans.

Il est donc indispensable de connaître vos besoins en bois de chauffage, pour pouvoir commander en conséquence auprès d’un professionnel.

Une fois que vous avez une idée du nombre de bûches que vous utilisez, vient l’étape suivante : essayer de réduire ce nombre, pour une même puissance calorifique.

Il est toujours possible d’optimiser la production de votre feu de cheminée, que ce soit pour des raisons écologiques ou économiques.

La question est : comment faire ?

Vous pouvez vous assurer que vous avez commandé les bonnes essences de bois, qui brûlent suffisamment vite et longtemps pour apporter toute la chaleur nécessaire.

Vous pouvez également régler cheminées et poêles à bois, notamment au niveau de l’arrivée d’air.

Faites des tests et renseignez-vous pour minimiser votre consommation de bois jusqu’à atteindre la température idéale.

Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à demander son avis à l’un de conseillers sur simplyfeu.fr !

En fonction de votre appareil de chauffage et de vos besoins en apport calorifique, nous pourrons vous recommander plusieurs essences de bois ainsi que des conditionnements en particulier.

De quoi optimiser votre consommation de bois de chauffage, réduire votre facture énergétique, tout en garantissant des nuits hivernales bien au chaud.

bûche de bois manipulée pour être mise au feu
flammes puissantes dans un insert moderne

Identifier les indices d’un feu réussi

Enfin, le dernier éco-geste que vous pouvez adopter suit la logique du précédent dont on vient de parler. Il s’agit de savoir analyser les traces d’un bon feu .

En regardant l’état du bistre, de la suie, la quantité de cendres et de traces sur la vitre de votre foyer fermé…

Vous pourrez savoir si vous avez fait les bons choix en ce qui concerne la nature du bois, l’apport calorifique dégagé, la disposition des bûches dans l'âtre…

Tout est une question d’expérience et d’expertise : familiarisez-vous avec votre appareil de chauffage et avec votre consommation de bois pour pouvoir en tirer les conclusions qui s’imposent !

Être éco-responsable avec du bois de chauffage, c’est possible !

Même si le bois fait partie des matériaux de chauffage les plus respectueux de l’environnement, il est toujours possible de minimiser l’impact carbone de votre appareil au bois.

En adoptant ces quelques éco-gestes, vous pouvez changer la donne d’un point de vue écologique et économique, sans pour autant vous priver d’une chaleur agréable dans toutes les pièces de la maison.

Pour suivre des pistes de réflexion concrètes en fonction de votre situation, Simply Feu se place en force de proposition !

Optez pour un accompagnement personnalisé dans le bon choix du bois de chauffage pour votre maison.

       Comment allumer un feu de poêle ou de cheminée ?

       Comment ranger et stocker le bois de chauffage ?