Opération JO, Faites vous livrer en Juin et évitez les surcouts de transports liés aux JO

J'en profite

Comment recharger intelligemment un poêle à bois ?

Même le feu le mieux préparé au monde a besoin de nouvelles bûches, à peu près toutes les heures.

Mais, il ne s’agit pas simplement de jeter une bûche dans l’âtre lorsque vous y pensez.

Recharger un poêle à bois ou une cheminée correctement fait partie des bonnes habitudes à prendre pour tirer pleinement profit de votre appareil de chauffage au bois.

Si vous vous demandez comment faire un feu écologique , c’est une question qui implique plusieurs points.

Et parmi ces points, on trouve notamment celle de l’entretien du feu de cheminée.

Lorsque vous vous rendez compte que votre feu ouvert faiblit, savez-vous comment le recharger sans l’étouffer ?

Simply Feu vous explique tout de A à Z, pour vous aider à recharger efficacement votre feu.

bûches de bois prêtes pour le rechargement du poele

Simplifiez vous la gestion du feu, nous vous proposons des bûches de qualité qui fonctionnent à tous les coups

Découvrez nos bûches premium

Ne rechargez votre cheminée à bois ou votre poêle que lorsque vous en avez besoin

La toute première chose à savoir est commune à tous les appareils de chauffage au bois : ne le rechargez que quand il le faut !

Autrement dit, lorsque les flammes commencent à être de plus petite taille et que seules les braises subsistent. En effet, ce sont les braises qui maintiennent la température dans l’âtre.

Mais ce sont les flammes qui ont le plus gros pouvoir calorifique ! Il est donc important de recharger votre poêle à bois lorsque celui-ci commence à faiblir.

En moyenne, après la première flambée, il faut attendre 1 heure de combustion pour ajouter des nouvelles bûches.

Si vous les ajoutez trop tôt, cela revient à gaspiller du bois de chauffage. Mais en même temps si il fait encore froid, cela boostera la température de votre maison.

Si vous les ajoutez trop tard, vous risquez d’étouffer le peu de feu qui vous reste.

Bon à savoir :

Prenez soin de choisir les bonnes bûches pour recharger votre feu ! S’il est très faible, préférez du petit bois d'allumage pour le faire repartir.

Vous pouvez ajouter des bûches de bois dur si vous constatez que les flammes restent vaillantes et au contraire plutôt du hêtre ou de l'aulne si vous souhaitez dynamiser votre feu. Bien choisir le bois de chauffage que vous ajoutez est indispensable pour obtenir un bon rendement énergétique.

N'utilisez pas de bûches froides

Les bûches doivent être rentrées avant et placées si possible près du poêle pour avoir une bonne température quand elles seront mises dans les flammes. 

Une bûche froide venant de l'extérieur ajoutera une masse qu'il faudra d'abord réchauffer avant de brûler. C'est de l'énergie bêtement gaspillée et parfois même un feu n'en a pas assez pour compenser la baisse de température dans la chambre de combustion et relancer le feu.

Laissez la porte entrouverte avant de l’ouvrir

Un deuxième conseil est de laisser la porte de votre foyer fermé entrouverte pendant environ 2 secondes avant de l’ouvrir totalement.

Cela permet d’évacuer les gaz contenus dans votre poêle cheminée pendant la combustion.

Si vous avez un poêle à granulés de bois, ce n’est pas forcément nécessaire : généralement, les poêles à bois et granulés sont équipés d’une fonctionnalité qui permet de brûler les gaz en question, pour limiter la pollution liée aux feux.

Ajoutez délicatement les nouvelles bûches

Une fois que vous avez attendu 2 petites secondes, il ne vous reste plus qu’à placer les bûches que vous souhaitez faire brûler.

Attention : tout se joue à ce moment-là.

En effet, pour éviter de perdre trop de chaleur il est préférable de ne pas laisser la porte ouverte pendant trop longtemps.

Mais il y a une différence majeure entre vitesse et précipitation !

Ne jetez pas votre bûche : prenez le temps de la place, presque à la verticale, dans votre âtre.

Ainsi, le feu se répandra plus vite et la bûche atteindra plus rapidement sa température de combustion.

Prenez bien soin de refermer la porte de l’âtre.

Vous pouvez ensuite ouvrir les aérations et le tirage, pour encourager le feu à repartir. Il ne vous reste plus qu’à profiter des flammes !

       Rentrer son bois avant la flambée : comment procéder ?

       Comment bien organiser le bois pour allumer un feu ?

       Comment éteindre correctement un feu de bois ?