Chauffage au bois Grenoble: prime de 800 euro de remplacement grâce au fond air

Si vous êtes un particulier ayant une maison dans le bassin grenoblois, et que vous songez à  , sachez qu’il vous est possible d’avoir une aide de l’Ademe pour l’achat d’un matériel neuf en contrepartie de sa destruction. Explications.

Bénéficiez d'une prime pour renouveler votre poêle ç bois

La prime air-bois à Grenoble pour renouveler votre poêle a bois.

Grenoble figure parmi les communes localisées dans les zones ayant un plan de protection de l’atmosphère ou PPA qui ont la particularité d’émettre une quantité de particules fines supérieure à la normale. Il est donc éligible au « Fonds Air »,  dont la signature des premières conventions pour le département de l’Isère a eu lieu le 19 janvier 2016. Ce dispositif permet aux particuliers d’avoir un appui financier lors du renouvellement de leur appareil de chauffage au bois sur grenoble. En effet, outre les véhicules de transport, les poêles commercialisés avant 2002 et les foyers ouverts sont parmi les éléments en cause dans la propagation de particules nocives pour la qualité de l’air. Il faut donc les changer pour des équipements ayant le label « Flamme verte sept étoiles » pour plus d’économies.

Pour la Métro, la communauté d’agglomération de l’isère à laquelle est rattachée la ville de Grenoble, la valeur de cette prime est de 800 euros. En fonction des ressources de chacun, il est possible d’obtenir 400 € supplémentaires. L’aide peut être cumulée au crédit d’impôt ainsi qu’à l’éco prêt à taux zéro. Le seuil de celle-ci a été fixé à 50% de la valeur totale de l’acquisition, qui comprend l’achat de l’équipement labélisé et les travaux d’installation sur le site du matériel par un spécialiste RGE (Reconnu garant de l’environnement). L’agence de l’énergie effectuera, de son côté, le contrôle du prix des appareils conciliables avec cette aide financière (poêles à bois, chaudières bois, etc…).

Pour l’instant les combustibles haute performance tels que les bûches densifiées, les granulés de bois DINplus ou ENplus, ou encore le bois de chauffage sec (+3ans ou séché en séchoir) ne sont pas éligibles a ce genre d’aides. Pourtant la différence de performance avec des combustibles de moindre qualité et l’impact sur l’émission de particules fines est également significatif. Il serait intéressant à l’avenir que la performance globale du mode de chauffage soit prise en compte.

A noter que 5 000 appareils installés bénéficieront de ce financement à hauteur de 5,7 M€ dans la Métro. L’objectif étant de diminuer de plus de 59% l’émission de particules fines dans l’atmosphère pour l’agglomération grenobloise.

 

Liens qui pourraient vous intéresser:

1000 « J’aime » sur notre page Facebook
Qui est Nicolas?
Poêles et chaudières bois: nouvelle réglementation européenne d’ecoconception
Changement d’adresse Simplyfeu Tours
Lyon, granulés et bois de chauffage un 2eme drive

Vous aimerez aussi...