Code Postal
Code postal
Mon Dépôt
Note du dépot
 Qu'est-ce que c'est ?

Pour afficher les stocks en temps réel, nous avons besoin de connaître le dépôt le plus proche de chez vous

Choisir mon dépot

Bois de chauffage - Granulés /Info et conseils /Inserts à granulés de bois

L'inserts à granulés de bois

Si vous avez une vieille cheminée, vous avez encore la possibilité d’augmenter son rendement en y installant un insert à granulés de bois. Différent des inserts bois, ce dispositif permet de chauffer 5 à 7 fois plus une cheminée à foyer ouvert traditionnelle. Voici tout ce qu’il faut savoir sur l’insert à pellets.

Qu’est-ce qu’un insert à granulés de bois ?

Un insert à pellet ressemble à une cheminée à foyer fermé. Il se présente avec un bloc à encastrer à l’intérieur d’une cheminée traditionnelle. Sa structure se compose d’une double paroi en fonte, d’une porte vitrée ainsi que d’un dispositif de réglage de tirage.

L’insert à granulés de bois fonctionne uniquement avec des combustibles fabriqués à base de sciures et de copeaux de bois compactés: les granulés ou pellets. L’alimentation en granulés de bois des cheminées et inserts se fait de manière automatique (contrairement aux appareils fonctionnant aux buches de bois de chauffage).

L’insert à pellet offre la possibilité aux propriétaires de cheminée de donner une seconde vie à leur cheminée traditionnelle en le réutilisant d’une autre manière. L’idéal est de mettre en place un insert compatible avec les dimensions de la cheminée pour éviter les pertes de chaleur. Cela peut eviter de devoir investir dans une nouvelle installation de poêle ou chaudière à pellet, qui serait plus couteuse.

Pourquoi poser un insert à pellet chez soi ?

En installant chez soit un chauffage à granulés pour insert, on offre une seconde vie à la cheminée. En effet, ce dispositif permet à la cheminée traditionnelle qui est très peu utilisée ou qui chauffe tellement peut habituellement d’être fonctionnelle à nouveau. La cheminée se transforme ainsi en un véritable système de chauffage performant et automatique.

La performance énergétique est un autre avantage d’une poele et insert. En le posant dans la maison, il est possible d’augmenter le rendement de la cheminée, qui dépassera à terme les 80%- 90 %. Dans un foyer ouvert, ce rendement est de l’ordre de 20%. Ce qui constitue un grand gaspillage étant donné que 80% à 90% des calories restantes sont évacués par le conduit.

Un insert à pellets vous permet donc de disposer d’un système de chauffage automatisé et facile à utiliser. Après le remplissage du réservoir à granulés dans l’insert, la cheminée à insert fonctionnera non-stop. Il n’est plus nécessaire d’ajouter du bois à chaque fois. En effet, le réservoir d’un insert à granulés de bois a une capacité de 15 kilos. Ce qui lui permet de rester en marche durant trois jours. Ce n’est qu’après ce délai que l’on doit alimenter à nouveau en pellets l’insert.

Dans un insert moderne, il existe même un tableau de commande qui facilite la gestion du chauffage au bois. Votre cheminée devient un vrai système de chauffage.

Peut-on installer l’insert à granulés sur n’importe quelle cheminée ?

Malheureusement, certaines cheminées n’accueillent pas forcément des inserts à pellets. C’est pourquoi, il est important de mesurer les dimensions de l’ancienne cheminée avant d’acheter son insert. Il est même encouragé d’appeler un professionnel pour choisir l’insert ou poêle à bois adapté à sa cheminée. En effet, il est indispensable que l’appareil soit moins grand que le foyer actuel, et qu’il puisse avoir des arrivées d’air extérieures. La taille et la configuration de la cheminée influent ainsi dans la faisabilité d’un projet d’installation d’un insert à pellet chez soi.

Si l’insert est compatible, que faire avant son installation ?

Avant la mise en place de l’insert à pellets, il convient de voir le professionnel qui estimera si l’objet est compatible avec le foyer ouvert. Ne pas oublier également de nettoyer poussières et détritus dans la cheminée. Il faut vérifier aussi les arrivées d’air extérieures. Ceci influe dans la qualité du tirage de l’insert. L’isolation et la protection des murs autour de l’insert et du conduit sont aussi à prévoir avant l’installation. Cela évite le dépôt de suie produit par la condensation. Si besoin est, n’hésitez pas à prévoir / installer une trappe de ramonage.

Enfin si l’installation n’est pas faite par une professionnel, il faut vérifier si le conduit de cheminée est compatible avec l’insert avant l’installation et surtout avant achat. Les diamètres de votre conduit et celui de sortie du sont ils compatibles (surtout pas de réduction de section)? Les pièces de raccordements existent elles? Il y a t il assez de place pour disposer ces pièces derrière ou au dessus de l’insert? etc… Une installation comme celle ci en « rénovation » peut s’avérer complexe si celle ci n’est pas suffisamment planifiée a l’avance.

Est-il nécessaire de rénover le conduit de cheminée ?

Si le conduit de fumée est encore utilisable, il n’est pas forcément nécessaire de réhabiliter les conduits. En effet, il suffit d’y installer un insert sans raccordement. Par contre, si après contrôle, le conduit d’évacuation est trop vétuste, la seule solution est la réhabilitation avec un tubage. Ce dispositif est à installer avant la pose de l’insert raccordable.

Avant l’installation du foyer fermé, il est aussi indispensable de vérifier si le conduit de la cheminée respecte les normes en vigueur. En effet, l’usage d’un conduit non conforme aux normes est dangereux. D’ailleurs, l’assurance ne rembourse pas les assurés si jamais il se produit un incendie à cause d’un mauvais conduit. Un bon conduit a une bonne étanchéité, possède une distance de sécurité, c’est-à-dire est à l’écart du reste du bâti.

Pour certains modèles d’insert, il est parfois requis de poser un tube de rénovation à l’intérieur du conduit avant la mise en place du dispositif de chauffage. En plus de ce système d’évacuation, il est préférable de poser un conduit de raccordement métallique.

Comment entretenir un insert à granulés de bois ?

L’encrassement de l’insert est fonction du réglage de la combustion au moment de l’installation. Il est ainsi indispensable de bien régler la combustion de l’insert, et ce en se basant dans sa consommation de pellet.

Chaque jour (idéalement selon les constructeurs), il ne faut pas oublier de nettoyer la vitre, qui se salit très facilement lorsqu’on allume du feu dans la cheminée.

Egalement selon les constructeurs, une fois par journaux moins, il est important de nettoyer le brûleur. S’il y a défaut d’allumage, il faut avoir le réflexe d’éliminer tous les granulés non consumés. Pour un meilleur nettoyage du brasier, l’astuce est de l’enlever entièrement de sa place avant de le nettoyer.

2 à 3 fois par semaine, il faut procéder au vidage du tiroir à cendre ou cendrier.  Il convient de s’assurer que l’insert est froid avant de vider ce tiroir. Il est conseillé de passer l’aspirateur pour que que le nettoyage soit plus rapide et l’insert soit impeccable.

Chaque année, il est indispensable de procéder au nettoyage du ventilateur d’extraction, après que ce dernier ait été au préalable démonté.

Bon à savoir

L’insert à granulés de bois est un système complexe à installer contrairement au poêle à granulés pour cheminée. C’est pourquoi, il est plus prudent de recourir à un professionnel lors de sa pose. Pour avoir une garantie décennale ainsi qu’une économie d’impôt (TVA réduite), il est recommandé d’engager un professionnel certifié Qualibois.

Pour terminer, sachez qu’il est possible de personnaliser un insert à pellets dans sa maison, et ce en investissant dans des habillages adaptés à la cheminée.