Pourquoi lorsque j’ouvre la porte de mon poêle à bois, il fume ?

De la fumée est particulièrement désagréable et est inconfortable dans une maison. En effet, la fumée pollue inévitablement l’air de cette dernière. Salissante également, les murs en prennent et parfois noircissent. Mais pourquoi un poêle à bois fume ? Quelques raisons expliquent ce phénomène, mais aussi des solutions existent pour pallier à ce problème.

Comment fonctionne un poêle à bois ?

De même qu’une cheminée, si votre poêle à bois fume c’est que les fumées produites pendant la combustion du bois ne sont pas rejetées vers l’extérieur. Ainsi dès que vous ouvrez votre porte, si la fumée n’est pas évacuée lors d’une combustion, elle se rejettera dans votre maison. Cette dernière peut être nocive pour vous et les occupants de votre maison. A cause de cela, vous ne pourrez pas vous chauffer correctement.

Les causes d’un poêle à bois qui fume

Le tirage joue un rôle important dans le processus d’évacuation des fumées lorsqu’il n’y a pas suffisamment d’air pour garantir la combustion dans le foyer, le bois ne brûle pas convenablement. Dans certains cas, le combustible n’arrive pas à s’enflammer, d’où l’importance d’avoir une entrée d’air. En vous dotant d’un poêle performant, vous assurez un tirage optimisé.

Le refoulement du conduit vers l’extérieur peut également être causé par la présence de coude ou d’angles. Ces éléments pourraient entraîner des ralentissements de l’évacuation des fumées en les refroidissant. Lorsqu’elles sont alors bloquées, elles finissent par redescendre et s’accumulent dans la chambre à combustion.

Toutefois, faites appel à un professionnel pour identifier les causes et ainsi prévoir les solutions adaptées à votre poêle à bois.

Les solutions pour optimiser votre poêle à bois

Lorsque les professionnels auront décelé les problèmes causant la fumée refoulée de votre poêle à bois, ils vous donneront les solutions adaptées. Par exemple si le problème vient de votre conduit, il faudra prévoir le rehaussement de celle-ci. Parfois il faudra le déplacer pour qu’il soit plus efficace.

Au cas où vous constatez que la chambre de combustion ne contient pas assez d’air pour optimiser la combustion du bois, vous pouvez opter pour la création d’entrées d’air dans la pièce. Sinon, il est aussi possible d’installer une prise d’air extérieure qui sera reliée au poêle et assurer une bonne entrée d’air.

L’installation d’un aspirateur de fumée est également préconisée dans le but de renforcer le tirage.

Nos conseils simplyfeu pour assurer un allumage correct

Nous vous conseillons de casser une première bûche en 3 ou 4 morceaux et de les disposer dans votre cheminée ou votre poêle à bois.

Ensuite, il suffit de placer un allume-feu au milieu de ces morceaux et de l’allumer.

Le tirage doit être important pendant le premier quart d’heure d’allumage de manière à ce que le feu prenne bien et que vous ayez rapidement une sensation de chaleur. Vous pourrez ensuite réduire le tirage de manière à faire durer plus longtemps la bûche de bois compressé.

Une combustion saine est une combustion qui fume peu. Étant donné que les bûches compressées ont un taux d’humidité très faible, la seule raison qui peut nuire à la bonne qualité de combustion est un manque d’air. Ainsi, veillez en permanence à ne pas étouffer le feu en réduisant trop le tirage.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.

Vous aimerez aussi...