Opération JO, Faites vous livrer en Juin et évitez les surcouts de transports liés aux JO

J'en profite

Le bois de chauffage séché en étuve :
quel intérêt ?

Pour choisir le bon bois de chauffage et passer vos hivers au chaud, il est indispensable d’apprendre les bases en ce qui concerne le taux d’humidité du bois de chauffage .

En effet, le pouvoir calorifique du bois de chauffage dépend grandement de son taux d’humidité, donc de l’eau qui est encore contenue dans les bûches.

Le bois bûche avec un taux d’humidité supérieur à 20-25 % est considéré comme trop humide pour pouvoir être du bois de chauffage de bonne qualité.

C’est pour cette raison que vous devez vous renseigner sur les méthodes de séchage du bois humide.

Au-delà du séchage traditionnel du bois de qualité qui se fait à l'air libre, vous pouvez également utiliser une étuve ou d’autres méthodes pour le faire sécher plus rapidement.

Simply Feu vous présente toutes les méthodes que vous pouvez employer pour faire sécher efficacement votre bois de chauffage !

Nous sommes d'accord, une bois étuvé est un gage de qualité

Nous sommes tout aussi engagé que vous, nous ne commercialisons ni fioul ni gaz ni autre chose que des produits 100% bois.
Mais nous ne pouvons le faire seul.

Optez pour des buches de bois étuvées

Qu'est-ce que du bois de chauffage étuvé ?

Le bois de chauffage étuvésignifie que les bûches sont bien sèches, et que le séchage a été fait par un processus industriel qui permet d'accélérer le temps de séchage et la qualité de séchage du bois.

En effet, traditionnellement le bois sèche à l'air libre pour évacuer son humidité. Cela prend en moyenne 2 ou 3 ans selon les régions, les essences, la manière dont il est entreposé et s'il est fendu ou en rondin. Mais attendre 2 ou 3 ans pour avoir du bois bien sec implique une attente très longue, que l'on ne peut pas toujours se permettre. C'est là qu'intervient le séchage en étuve.

Dans le cadre d'un séchage étuvé, donc industriel, le bois vert est immédiatement coupé et fendu, puis inséré dans une chambre de séchage pour subir des cycles de chauffage qui vont extraire l'humidité interne du bois. Les cycles peuvent durer entre 2 et 5 semaines.

L'apport en énergie qui va chauffer le bois peut être réalisé à partir d'un four biomasse ou four solaire.

Le séchage industriel est donc une solution plus rapide que le séchage naturel. Toutefois, contrairement au séchage naturel, le séchage industriel implique l'utilisation de machines et d'équipements que l'on ne retrouve pas chez les particuliers. C'est un procédé utilisé uniquement dans un cadre professionnel : bien souvent, c'est ce procédé qu'utilisera votre fournisseur de bois de chauffage sec.

Par ailleurs, il est intéressant d'aborder le sujet de la torréfaction, un autre procédé qui permet le séchage du bois. Toutefois, la torréfaction provoque un séchage à un niveau tellement élevé qu'il n'est  pour l'instant  pas utilisé pour le bois sec de chauffage, mais uniquement pour le bois de barbecue, ou pour des granulés de bois .

Alors, comment se déroule un séchage industriel ?

Obtenir du bois séché avec un four biomasse

La première méthode de séchage industriel implique l'utilisation d'un équipement spécifique : le four biomasse. Il s’agit d’un four qui diffère des fours traditionnels.

En effet, comme tous les fours, le four biomasse crée de la chaleur. Mais contrairement aux autres fours, la chaleur est créée par la combustion de matériaux d’origine végétale.

Généralement, les professionnels du bois de chauffage qui font leur séchage avec une chaudière biomasse utilisent les chutes de bois pour provoquer de la chaleur. Ils font alors brûler les restes de bois, les écorces et les bûches trop petites pour être vendues. C'est une très bonne solution, car elle évite le gaspillage des matières premières : tous les morceaux de bois sont exploités !

Le professionnel du bois de feu place alors ses bûches dans une enceinte isolé, puis crée de la chaleur par la combustion de ses chutes de bois, ou d'autres matériaux d'origine végétale. Il faudra ensuite entre 2 et 5 semaines de différents cyles de monté et descente en température à 80°C jusqu'à ce que les bûches soient sèches.

Une fois le temps de séchage écoulé, le professionnel utilisera un hygromètre pour mesurer la quantité d'humidité présente dans la bûche. Si le taux d'humidité est inférieur à 20%, la bûche pourra être vendue et utilisée comme bois de chauffage.

Faire sécher du bois coupé sous une serre solaire

Les professionnels du bois pour le chauffage peuvent également utiliser un procédé encore plus naturel pour le séchage du bois bûches : il s'agit de la  serre solaire.  La serre est alors installée sur le terrain du fournisseur de bois, en plein soleil. Les bûches humides sont stockées sous cette serre. Elle est ensuite chauffée par la chaleur naturelle du soleil, ce qui la fait grimper en température.

Au fil des jours, grâce à la chaleur et une bonne ventilation de la serre, les bûches peuvent alors sécher jusqu'à atteindre le taux d'humidité optimal. Tout comme le four biomasse, la serre solaire est alors équipée de capteurs d'humidité intégrés, ce qui permet de réguler les cycles de température, et de vérifier l'humidité dans les bûches stockées.

La serre solaire est une option parfaitement écologique et économique, puisqu'elle utilise la chaleur abondante du soleil. Toutefois, c'est aussi un procédé qui prend plus de temps : les températures atteintes restent inférieures à celles d'un four. Il faut donc plus de patience aux professionnels pour atteindre un niveau de séchage optimal.

Peut-on acheter du bois de chauffage séché par torréfaction ?

Un autre procédé de séchage du bois de feu est la torréfaction . Cela implique un équipement spécifique, dans lequel le traitement thermique se fait au sein d’une colonne de torréfaction.

Cette structure permet un échange entre un gaz neutre et le flux de bois. Elle peut atteindre jusqu’à 240°C, ce qui permet un séchage assez rapide.

Le bois de chauffe sèche alors efficacement, et devient plus presque anhydre. Ce qui veut dire que le bois ne contient presque plus d'eau. Ce procédé n'est pas pour l'instant utilisé pour le bois de chauffage, mais uniquement pour le bois de barbecue, et des tentative d'utilisation pour des granulés de bois.

Tout savoir sur le bois de chauffage séché en étuve

Parmi toutes les méthodes de séchage pour le bois de chauffage, les professionnels peuvent choisir d'utiliser la torréfaction, la serre solaire ou le four biomasse.

Ces trois alternatives permettent d'atteindre un taux d'humidité idéal, pour obtenir un bois de cheminée au rendement énergétique optimal. Vous vous interrogez sur le meilleur taux d'humidité à atteindre pour votre bois écologique ?

Simply Feu vous donne toutes les informations nécessaires :

       Le niveau de séchage du bois de chauffage

       Le séchage naturel du bois de chauffage

       Comment mesurer le taux d'humidité d’une bûche de bois ?

●       La mesure du taux d'humidité d'une buche avec un humidimètre du commerce