Opération JO, Faites vous livrer en Juin et évitez les surcouts de transports liés aux JO

J'en profite

Quelles sont les méthodes de mesure du taux d'humidité du bois de chauffage ?

Lorsque l’on se penche sur la commande du bois de feu de cette année, on s’interroge sur l’essence de bois, sur la section, sur la dimension des bûches

Mais il faut également s’interroger sur le taux d’humidité du bois de chauffage .

Et ce, surtout si vous vous occupez vous-même de la découpe de votre bois de chauffage !

En effet, faire brûler du bois qui n’est pas encore sec revient à gaspiller votre combustible. Tout simplement parce qu’une partie de la chaleur engendrée va être utilisée pour évacuer l’humidité excessive avant que cela ne vous chauffe vous.

Si vous faites sécher vos bûches par vos propres moyens, il est donc indispensable de pouvoir mesurer l’humidité de votre bois de feu.

Mais comment procéder ?

Simply Feu vous présente toutes les méthodes possibles !

Comment mesurer le taux d'humidité d’une bûche de bois ?

Nous sommes d'accord, il est indispensable de connaitre le taux d'humidité de ses bûches

Nous sommes tout aussi engagé que vous, nous ne commercialisons ni fioul ni gaz ni autre chose que des produits 100% bois.
Mais nous ne pouvons le faire seul.

Optez pour des buches déjà sèches prêt à bruler

Avec un testeur d'humidité pour le bois de chauffage

La première technique que vous pouvez employer est l’utilisation pure et simple d’un testeur d’humidité prévu pour le bois de chauffage.

Il s’agit d’un hygromètre résistif, un appareil de mesure de l'humidité ambiante dans votre bois. Il vous indique approximativement l’humidité relative contenue dans une bûche. L'hygromètre est peu précis mais s'achète très facilement en ligne et pas cher (de 20 à 60euros selon les marques).

En général, il faudra faire pénétrer deux sondes de l'hygromètre dans le bois afin qu’il puisse mesurer la résistance du bois. L'instrument de mesure du niveau d'humidité envoie alors un courant électrique entre ces deux pointes, et déduit un taux d’humidité.

Cela vous permettra de savoir si votre bois est prêt à l’utilisation, ou si vous devez patienter encore quelques mois.
 
Attentionles hygromètres résistifs mesurent le taux d'humidité sur masse sèche, alors que les vendeurs de bois de chauffage (selon les normes du bois de chauffage) l'expriment sur masse humide.

Il y a donc une conversion à faire. Par exemple si un hygromètre mesure 25% d'humidité (sur masse sèche) cela correspond à un bois de chauffage qui a un taux d'humidité de 20% seulement. Votre bois peut donc être de meilleure qualité que ce que vous lisez !

Pourquoi cette mesure sur base sèche ?
Les hygromètres peu chers du commerce sont utilisables pour plusieurs matériaux, tel que le plâtre, le béton, ... Le taux d'humidité de ces matériaux se fait sur base sèche. Ces appareils étant économiques, ils n'ont pas de possibilité pour modifier le mode de mesure.

Avec un testeur d'humidité pour le bois de menuiserie

Vous pouvez également utiliser un hygromètre prévu pour le bois de menuiserie. Il s’agit d’un outil qui suit le même principe, mais qui n’a bien souvent pas la même forme. Ce détecteur d'humidité est équipé d'une sonde et offre une plage de mesure thermique assez précise. Il fait partie des meilleurs instruments de mesure pour le bois.

Contrairement au bois de cheminée, le bois de menuiserie est pensé pour être sculpté. Vous ne pouvez donc pas vous permettre de faire entrer une aiguille dans ce bois, sous peine de l’abimer et de ne pas pouvoir vous en servir.

De manière générale, l’hygromètre pour menuisiers mesure donc l’humidité par un calcul extérieur de l'humidité relative de l'air et de la température ambiante. Il faudra simplement coller l’hygromètre contre votre bois pour obtenir une mesure précise.

Ces appareils sont plus plus chers que les appareils hygromètres résistifs, mais ils permettent une mesure plus précise.

Mesurer l'humidité du bois humide en laboratoire

Les professionnels de la combustion du bois peuvent, par des tests en laboratoire, mesurer l’humidité contenue dans des bûches de façon très précise. Le fonctionnement de cet outillage haute précision est de connaître la teneur en humidité sans doute possible. Ils n'utilisent généralement pas de capteur de mesure d'humidité mais un protocole scientifique de mesure de la quantité d'eau dans la buche.

Le principe utilisé est simple : il s'agit de peser une bûche sur une balance, de l'introduire dans un four de laboratoire prévu à cet effet.

Le four va déshydrater complètement l'échantillon. La bûche est ensuite pesée de nouveau. La différence de poids correspond à la part en eau qui était contenue dans la bûche. Il est donc possible de connaître très exactement le taux d’humidité du bois en question, sans utiliser un hygromètre.

Toutefois, c’est une méthode qui n’est utilisée que par les professionnels et fournisseurs de bois de chauffage, lorsqu’ils réalisent des tests sur le bois bûche qu’ils font sécher ou pour contrôler des appareils de séchage thermiques.

Quelques astuces pour évaluer l'humidité de votre bois de chauffage

Si vous n’avez pas de thermomètre hygrométrique à disposition (ce qui peut arriver), ne vous en faites pas ! Il existe de nombreuses astuces assez simples qui vous permettent de connaître approximativement l’humidité dans votre bois bûche, mais cela reste toutefois peu fiable.

Vous pouvez par exemple mettre une fine couche de liquide vaisselle sur une extrémité de votre bûche. Soufflez par l’autre extrémité. Si le liquide vaisselle présente des bulles, cela signifie que votre bûche est sèche. Et donc que son taux d’humidité est inférieur à 20 %. En effet, si la bûche n’était pas sèche, l’air ne pourrait pas la traverser. CQFD : vous pouvez l’utiliser en bois de chauffage !

Seul bémol : cette méthode ne fonctionne que sur les essences de bois les moins denses, et sur les bûches de petite taille. Il reste donc préférable d'avoir un capteur de température et d'humidité à disposition.

Mesurer l'humidité du bois de chauffage, l’indispensable pour une chaleur optimale

Connaître l’humidité de votre bois de feu est indispensable.

Vous n’avez pas forcément besoin de connaître le chiffre exact, mais au moins de savoir si votre bûche peut être utilisée comme bois de chauffage, ou non.

Simply Feu vous dit tout sur cette question technique parfois épineuse :

       Le niveau de séchage du bois de chauffage

       Le séchage naturel du bois de chauffage

       Le bois de chauffage qui sèche en étuve

●    Mesurer le taux d'humidité d'une buche avec un humidimètre résistif