Opération JO, Faites vous livrer en Juin et évitez les surcouts de transports liés aux JO

J'en profite

Le taux d'humidité du bois de chauffage : un critère essentiel

Avant d’acheter du bois bûche, il faut se renseigner sur de nombreux critères .

On ne parle pas uniquement de l’essence de bois, du type de bois sec, du mode de livraison à domicile… Mais on parle aussi (et surtout) du taux d’humidité contenu dans les bûches de chauffage.

Le taux d’humidité est en effet un critère indispensable, sur lequel repose la chaleur de vos froides soirées d’hiver et d’automne.

L’idée se résume ainsi : du bois de feu qui n’est pas sec ne dégage qu’une faible chaleur. Cela revient donc à gâcher votre bois bûches, et à ne pas exploiter pleinement son potentiel.

Le taux d’humidité est donc central.

Mais c’est également une donnée qui n’est pas simple à relever, ou à comprendre.

Comment identifier les bûches avec le bon niveau de séchage ?

Comment faire sécher du bois de feu ?

Comment connaître l’humidité dans vos bûches de bois compressé ?

Simply Feu vous aide à répondre à toutes ces questions !

Un taux d'humidité <25% du bois de chauffage est essentiel

Nous sommes d'accord, un bois de chauffage pas sec ne chauffe pas, alors nous sommes exigeant sur le taux d'humidité

Nous sommes tout aussi engagé que vous, nous ne commercialisons ni fioul ni gaz ni autre chose que des produits 100% bois.
Mais nous ne pouvons le faire seul.

Optez pour un bois de chauffage sec

Quels sont les niveaux de séchage du bois de chauffage?

Ce que l’on appelle le niveau de séchage est étroitement lié à la question du taux d’humidité. Lorsqu’elle est coupée, une bûche est considérée comme du bois vert.

La sève et les cellules d’eau libres sont encore pleinement humides, ce qui empêche une combustion parfaite du bois.

Il est donc indispensable d’atteindre le bon niveau de séchage pour pouvoir faire brûler votre bûche comme il se doit. Ce n'est que comme ça que vous pourrez obtenir du bois de chauffage sec haute-performance.

Ce que l’on considère comme un bon niveau de séchage implique un taux d’humidité du bois inférieur à 20-25 %.

Ce n’est qu’à partir de ce seuil que vous pourrez réellement obtenir une chaleur optimale.  En effet, une bûche encore trop humide fournira un pouvoir calorifique moindre par rapport à ce qu’elle aurait pu donner si elle avait été sèche.  Tout simplement parce qu’une partie de la chaleur fournie par la bûche sera utilisée pour faire évaporer l’humidité encore présente.

Mais comment faire sécher du bois humide ?

Qu'est ce que le séchage naturel  du bois buche?

Pour faire sécher votre bois de chauffe, vous pouvez opter pour un séchage naturel .

Il s’agit tout simplement de stocker le bois de chauffage dans un espace de rangement prévu à cet effet. Souvent ce sont des abris de bois de chauffage qui se trouvent en extérieur.

Sur un sol bâché ou relevé du sol et dans un espace suffisamment ouvert pour permettre la circulation de l’air, vous pouvez alors faire sécher naturellement votre bois de cheminée.

Le seul bémol du séchage naturel du bois classique, c’est qu’il faut s’armer de patience ! Souvent, il faut attendre entre 2 ans (et meme 3 ans dans certaines regions) pour obtenir un bois suffisamment sec pour être utilisé en tant que bois de chauffage.

Il faut également prévoir la bonne aération dans l’espace de stockage, pour éviter que l’humidité ne stagne.

Qu'est ce que le séchage en étuve du bois de chauffe?

Si vous n’avez pas le temps d’attendre, vous pouvez également acheter du bois séché à des professionnels qui utilisent un séchage dans une étuve .

L’étuve est un moyen de séchage moderne, qui permet de faire évaporer l’humidité qui se trouve dans vos bûches plus rapidement.

Les bûches restent dans les étuves pendant 2 semaines à 1 mois, jusqu’à évaporation de l’humidité. Généralement, on obtient un taux d’humidité plus proche des 13-17% %, donc bien inférieur au taux obtenu avec un séchage naturel.

Sans oublier qu’il est plus rapide !

Comment mesurer le taux d'humidité dans votre bûche ?

Pour connaître le taux d’humidité dans une bûche de bois de chauffage , il n’y a pas de secret : vous avez besoin d’un hygromètre.

C’est le seul outil qui vous donne la quantité d’humidité présente dans une bûche.

Sinon, vous pouvez également mettre en place des techniques et astuces pour savoir si votre bois naturel est sec, ou non.

Vous ne connaîtrez pas le taux d’humidité du bois avec exactitude, mais c’est un bon indice pour savoir si vous pouvez utiliser ces bûches de bois en combustible pour votre chauffage au bois.

En effet, il faut faire très attention à la mesure donnée par les humidimètres résistifs du commerce qui donne une mesure humidité sur masse sèche, alors que le bois de chauffage s'exprime en humidité sur masse humide. Il faut donc faire une conversion entre la mesure faite pour la transformer en humidité sur masse humide. Par exemple, si vous lisez sur votre appareil un taux de 25%, cela signifie que votre boite de chauffage a un taux d'humidité réel de 20% en respectant les critères de mesure de la norme NF444. C'est troublant, mais c'est vraiment comme ça que ça se passe. 

On vous explique ça dans notre article qui concerne comment faire une mesure d'humidité de votre bois de chauffage avec un humidimètre résistif du commerce.

Le taux d'humidité du bois pour le chauffage

L’humidité contenue dans une bûche de bois traditionnel est une donnée essentielle pour savoir si vous pouvez l’utiliser comme bois de chauffage, ou non.

C’est pour cette raison qu’il est préférable de sélectionner du bois bien sec.

Et pour vous en assurer, rien de mieux que de passer par un professionnel du bois de chauffage comme Simply Feu !

       Les conditionnements du bois de chauffage : lequel choisir ?

       Les labels dans le domaine du bois de chauffage

       Les différents noms donnés au bois de chauffage