Opération JO, Faites vous livrer en Juin et évitez les surcouts de transports liés aux JO

J'en profite

Peut-on faire sécher du bois de chauffage par torréfaction?

Le bois de chauffage est un combustible de choix. Entre son efficacité, son prix accessible et son adaptabilité à tous les appareils de chauffage au bois : c’est un incontournable pour passer l’hiver au chaud. 

Le bois énergie est en effet une source d'énergie renouvelable, contrairement aux énergies fossiles telles que le fioul. L'utilisation du bois de chauffage permet de réduire les émissions de particules fines et de contribuer à la lutte contre le changement climatique.

Il est important de choisir du bois de chauffage sec, bien séché et non traité pour obtenir de meilleurs résultats de combustion et éviter l'encrassement des conduits.

Cependant, au moment de passer commande auprès d'un fournisseur de bois de chauffage comme Simply Feu, vous pouvez vous retrouver face à de nombreuses spécificités et appellations.

Par exemple, vous pouvez vous interroger sur les procédés de séchage du bois. 

Le séchage est une étape indispensable pour tirer le meilleur de votre bois de feu. Cependant, le  séchage naturel peut prendre entre 1 an et demi et 3 ans, en fonction des essences de bois.

Si le fournisseur de bois le souhaite, il peut choisir d'accélérer le processus, en faisant  sécher son bois de chauffage dans une étuve. 

Pour ce faire, il a le choix parmi différents procédés de séchage industriels. Parmi ces diverses options, on trouve notamment la torréfaction du bois.

Mais de quoi parle-t-on ?
À quoi correspond ce type de séchage pour le bois de chauffage ?

Simply Feu vous explique tout !

Peut-on faire sécher du bois de chauffage par torréfaction?

Nous sommes d'accord, pas besoin de bois torréfié pour les buches, un bois bien sec suffit

Nous sommes tout aussi engagé que vous, nous ne commercialisons ni fioul ni gaz ni autre chose que des produits 100% bois.
Mais nous ne pouvons le faire seul.

Optez pour les buches bien sèches de chez SimplyFeu

Le séchage artificiel du bois de qualité

Pour faire sécher le bois de chauffe plus rapidement, vous pouvez tout à fait faire le choix d’utiliser des procédés de séchage artificiels.

Il s’agit alors simplement de mettre à profit le fonctionnement d’appareils de séchage, afin de permettre l’évaporation complète de l’humidité contenue dans votre bois bûche.

En effet, pour obtenir une combustion idéale, il est indispensable que votre bois contienne moins de 20 % de taux d’humidité. Sinon, une grande partie du pouvoir calorifique va être employée à l’évaporation de l’humidité excessive.

Ce qui implique donc de perdre un pourcentage de la capacité combustible de votre bois de chauffage.

C’est pour cette raison que le séchage est indispensable. Et vous pouvez mettre en place des procédés de séchage accélérés, par différents moyens.

Par exemple, un four biomasse, une serre solaire… Et pourquoi pas un procédé de torréfaction du bois de feu ?

Qu'est-ce que la torréfaction du bois bûches ?

Il existe en effet quelques équipements qui permettent de torréfier le bois bûche. Ils sont assez rares.

La torréfaction du bois traditionnel est un processus de traitement thermique du bois à des températures élevées en l'absence d'oxygène. Cela se fait généralement dans des fours spéciaux ou des chambres de torréfaction.

La torréfaction modifie la structure chimique du bois en décomposant certains composants, en particulier les sucres et les hémicelluloses, ce qui entraîne une modification de sa couleur, de sa stabilité dimensionnelle et de ses propriétés physiques.

La torréfaction repose sur une technologie à chauffage directe, qui se produit au sein d’une colonne de torréfaction.

Dans cette colonne, on assiste à un échange entre le bois et le gaz chaud qui circule de manière verticale. Le gaz chaud possède une température qui augmente petit-à-petit, jusqu’à atteindre les 240° ou plus.

Une fois sec, le bois libère certains composés, ce qui lui permet d’évacuer complètement son trop-plein d’humidité.


Quelle est la différence entre le bois sec et le bois pour le chauffage torréfié ?

La principale différence entre le bois torréfié et le bois sec réside dans le processus de transformation et les propriétés résultantes.

En ce qui concerne la couleur, le bois torréfié a généralement une couleur plus sombre que le bois sec. La torréfaction peut donner au bois des nuances allant du brun clair au noir, en fonction de la durée et de la température du processus.

La torréfaction du bois améliore également sa stabilité dimensionnelle, ce qui signifie qu'il est moins susceptible de se déformer, se fissurer ou se déformer en présence de variations d'humidité ou de température. En raison de la modification de sa structure chimique, le bois torréfié est généralement plus résistant aux insectes, aux champignons et à la moisissure.

Concrètement, aujourd'hui, on n'utilise que très peu la torréfaction pour le bois de chauffage. C'est en effet un procédé tellement intense et minutieux qu'il n'occupe pas une place importante dans le marché du bois de cheminée de masse. Toutefois, on utilise la torréfaction pour les petits éléments de bois tels que les granulés de bois ou les morceaux et copeaux de bois utilisés pour les barbecues

Bon à savoir :
Les granulés de bois, également appelés pellets, sont des combustibles cylindriques fabriqués à partir de sciures de bois et de résidus de scieries. Ils sont souvent utilisés dans les poêles à granulés ou les chaudières à granulés. Généralement, ils sont conditionnés en sacs ou en vrac et sont connus pour leur rendement énergétique élevé et la faible quantité de cendres qu'ils produisent.

La torréfaction, c'est l'occasion de profiter d’une chaleur optimale, en toute saison ! Simply Feu vous donne toutes les informations sur le séchage artificiel du bois :

       Faire sécher du bois de chauffage sous une serre solaire : comment procéder ?

       Comment faire sécher du bois de chauffage avec un four biomasse ?