Opération JO, Faites vous livrer en Juin et évitez les surcouts de transports liés aux JO

J'en profite

Pourquoi les buches compressées réduisent les émissions de particules fines?

En France, le bois énergie est la première source d'énergie renouvelable reconnue. Les objectifs en matière d'énergie et de température peuvent être atteints grâce à son développement. Se chauffer au bois est donc un mode de chauffage écologique.

Toutefois chaque hiver on parle de la pollution aux particules fines qui émanent d'un certain certaines zones urbaines. Cette pollution provient des appareils de chauffage au bois qui n'ont pas une bonne performance de combustion, ou de l'utilisation d'un mauvais combustible.

De grands progrès ont été faits sur le renouvellement du parc, installer de poêle à bois ou insert, cheminé, mais on peut faire encore mieux en optant pour la qualité de combustible irréprochable qui est la bûche compressée.


Emission de particules fines selon le type d'appareil

Nous sommes d'accord, chaque détail compte pour votre bois de chauffage

Nous sommes tout aussi engagé que vous, nous ne commercialisons ni fioul ni gaz ni autre chose que des produits 100% bois.
Mais nous ne pouvons le faire seul.

Optez pour un chauffage écologique

Qu’est-ce que les particules fines ?

Les particules fines sont des particules en suspension dans l'air qui peuvent exister sous forme liquide ou solide et sont composées d'une variété de substances chimiques. Elles sont fréquemment appelées "matières particulaires" ou "PM" Les PM10 (particules de moins de 10 μ m) et les PM2,5 (particules de moins de 2,5 μ m) sont deux catégories majeures de la qualité de l'air et de la santé . Les PM2,5 (également appelé "très petites particules") font donc partie de la catégorie plus large des PM10, mais elles sont souvent étudiées séparément car elles ont davantage de conséquences sur l'environnement et la santé.

Comment sont émises les particules fines ? 

Elle résulte d'une mauvaise combustion. La mauvaise combustion peut être obtenue soit par un mauvais combustible, trop humide, ou alors un appareil qui offre un rendement de combustion insuffisant. Les appareils récents, en particulier grâce au label flammes vertes et aux incitations fiscales, ont tous des rendements intéressants et affichent une pollution aux particules fines lors de leur fonctionnement faible.

Ce qui pose problème c'est le parc installé. Ce sont les cheminées ouvertes qui sont une catastrophe en termes de rendement et les vieux inserts qui vont polluer jusqu'à 10 à 100 fois plus en termes d'émissions de particules fines. 

Un combustible humide va lui aussi y mettre des particules fines car il ne va pas permettre au poêle à bois (même un récent) de fonctionner à haute température et d'avoir son nom nominal et la faible émissivité.

Comment se chauffer au bois et éviter de polluer? 

Il faut donc impérativement avoir des appareils récents, pas seulement chez soi, mais que tout le monde s'équipe d'appareils au chauffage au bois flamme verte 5 à 7 étoiles. Les incitations fiscales ont très bien fonctionné et nous espérons qu'elles vont continuer pour permettre le renouvellement du parc.

La seconde bonne pratique et d'acheter un bois de chauffage sec, prêt à brûler . On peut continuer à faire son bois de chauffage même si on a de la place pour faire sécher 10 à 20 m³ de bois dans son jardin pendant 2 ans. Ou alors il faut se retourner vers un des professionnels du bois qui vont avoir des productions de qualité.

Moins polluer grâce aux bûches compressées 

Mieux encore qu'un bois sec, les bûches compressées présentent uniquement 10 % d'humidité. Soit deux fois plus sec qu'un bois de chauffage qui aurait séché quatre ans.

Avec ce taux d'humidité il va y avoir une montée en température du poêle rapide, un foyer qui va fonctionner à haute température, pour permettre un rendement maximum du poêle à bois. La meilleure mesure pour vérifier que la combustion du bois se fait de la bonne façon est de regarder les cendres restantes dans leur foyer. Sont - elles légères et en faible quantité ? Ça serait la preuve d'une combustion presque complète et donc d'une pollution moindre.

Rassurez vous, les buches compressées sont 100% naturelles sans colle ni liant ni additifs. Ce sont les résidus de production de scieries biens sec compactés avec une forte pression. C’est uniquement la très forte compression qui donne la cohésion entre des particules de bois naturel. Alors que les pellets sont  majoritairement constitués de résineux les buches densifiées sont elles constituées de sciure et copeaux de bois de feuillus (chêne/hêtre/charme … dans la famille bois dur) ou résineux, ou alors un mix des essences de bois. Les buches de bois compressé continuent un mode de chauffage écologique. Elles s ’adaptent avec chacun des foyers pour chauffage au bois: poêle à bois, insert, foyer fermé, cheminée, chaudière, cuisinière, poêle de masse


La démarche de fabrication de la buche compressée reposer sur une récupération des résidus du bois en scierie de manière a ce que les projets bois énergie ne rentrent pas en concurrence avec la production de bois d'oeuvre ou de menuiserie. Cette approche de fabrication d'un combustible écologique est d'autant plus valorisable que la buche densifiée améliore la qualité de combustion des appareils de chauffage au bois en émettant moins de particules fines.