Opération JO, Faites vous livrer en Juin et évitez les surcouts de transports liés aux JO

J'en profite

Pourquoi ne pas tisonner un feu de buches densifiées?

Alors on le sait car on est comme vous: tisonner c'est sympa quand on aime le feu, ça réchauffe, on se sent utile, on a la satisfaction de relancer le feu. Mais le faire tout le temps bon... on a d'autre chose à faire aussi donc si le feu pouvait s'entretenir tout seul cela nous irait très bien.

C'est donc une grosse différence avec le bois bûche classique, il y a deux raisons pour lesquelles nous déconseillons de tisonner un feu de bûches densifiées lors de sa combustion dans le foyer:

  1. La première est que la bûche de bois compacté cylindrique est un combustible de suffisamment bonne qualité, de faible taux d'humidité, d'essences de bois très calorifique pour brûler et donner une belle flamme sans qu'on ait besoin de relancer la braise ou le feu avec un tison lors de sa combustion dans le poêle à bois.
  2. La seconde est qu'une action mécanique trop forte sur la bûche compressée va plutôt diminuer sa qualité de combustion ainsi que son pouvoir calorifique.

Essayons de comprendre pourquoi.

Braises ardentes en tas dans un poele a bois
Belles braises de bûches compressées, à ne pas tisonner afin de conserver leur structure et donc leur durée. Source Simplyfeu.com

Chez Simplyfeu nous sommes convaincus, un train de vie moderne est compatible avec un chauffage manuel authentique comme le chauffage au bois.

Nous avons toujours cherché à gommer les inconvénients du bois de chauffage pour le sublimer et n'en garder que les bons côtés. Faîtes nous confiance, vous ne le regretterez pas.

Le bois de chauffage ça peut être très simple aussi

Quand tisonne-t-on un feu?

On dit qu’on tisonne un feu de bois de chauffage lorsqu'on prend un pique de métal pour taper ou brasser des bûches de bois qui sont enflammées dans le foyer. Le principe de cette manière est de faire tomber les morceaux de charbon de bois ou de braise à faible allumage qui sont attachés à la bûche densifiée afin de relancer une combustion plus calorifique plus rapide plus dynamique en performance énergétique dans les foyers.

Ces bûches a moitié brulées s'appellent des tisons. Voila nous avons fait notre contribution façon wikipedia....

Ainsi le fait de tisonner le bois dans l'insert signifie qu'on veut relancer le feu, augmenter la température et le rendement énergétique dégagé par la combustion. C'est souvent d'ailleurs parce qu'il y a un problème que nous agissons. Dans une combustion parfaite, pas besoin de tisonnier, nous pouvons vaquer à nos occupations.

Le tisonnier

Il existe même un accessoire de cheminée dédié à cette action qui s'appelle le tisonnier. C'est souvent un grand pique en métal qui peut avoir deux pointes ou un crochet à son extrémité pour faire bouger les bûches dans le poêle à bois. Il se retrouve dans les kits d'accessoires ou serviteurs de cheminée classique, avec la pince, la pelle et le balai par exemple. Le tisonnier existe depuis des centaines d'années mais il tend à disparaître car il prend de la place, il est toujours un peu sale, dangereux pour les enfants...bref la vie moderne...

Il n'existe pas vraiment de meilleurs tisonniers, car la fonction est rudimentaire, mais la qualité du métal peut varier. Les plus prisés sont ceux en fer forgé. Les variantes sont essentiellement esthétiques. Le prix d'un tisonnier seul peut varier de 10 à 40 € environ.

Inutile de tisonner un combustible d'excellente qualité

Et plus un combustible est sec et mieux il brulera. Le bois compressé est le niveau ultime du bois de chauffage. Son évolution.
Le taux d'humidité d'une bûche compressée est généralement entre 8 et 10%. C'est deux à trois fois inférieur au taux d'humidité du bois de coupe traditionnel, ce que l'on appelle le bois bûche.

La bûche densifiée n'a donc normalement pas besoin d'une action manuelle afin de relancer sa combustion quand elle brûle dans la cheminée ou dans les chaudières car elle s'allume très bien et la combustion s'auto alimente. Si le feu ralenti ou la braise s'estompe avec des bûches compactées alors c'est sûrement que la quantité de combustible dans le foyer n'est plus suffisante pour maintenir la température minimale de la combustion, faut donc rajouter une buche de bois compressée pour augmenter la durée de combustion et garder ainsi la cheminée toujours allumée.

Si vous faites un feu avec des bûches de bois compressé, vous ne récupérez que des cendres légères en fin de feu dans votre appareil de chauffage. Cela veut dire que tout a été brûlé et que la combustion des bûches compressées est presque parfaite. C'est-à-dire que la qualité de votre bois densifié est de haute performance, bois non humide. Dans ce cas pourquoi vouloir tisonner? alors qu'il existe de nombreuses autres occupations plus sympa dans la vie.

Tisonner c'est diminuer la performance de la bûche compressée

La bûche compressée est faite de la cohésion entre des particules de bois fines et moyennes, c'est-à-dire des copeaux de bois et de la sciure de bois sec. Cette cohésion est forte car elle a subi un compactage sous haute pression. Toutefois la chaleur et la combustion vont réduire cette cohésion naturellement.

Si une action mécanique comme tisonner est faite sur les morceaux de bûche en cours de combustion ceci risque de ne plus être solide et tomber en poussière. Tous les effets formidables du bois compressé s'estomperont. Cela risque d'altérer la combustion et augmenter l'encrassement de votre appareil.

Ainsi tisonner le bois de chauffage compressé revient à réduire la qualité d'un combustible haut-de-gamme.

Parfois une simple action, même en voulant bien faire, dessert plus qu'autre chose.

Ainsi, nous vous invitons a vous documenter sur quelques sujets identiques: