Opération JO, Faites vous livrer en Juin et évitez les surcouts de transports liés aux JO

J'en profite

Pourquoi alimenter le feu par demie buche de bois densifié

Que ce soit lors de l'entretien du feu ou lors de l'allumage, il y a trois raisons principales pour lesquelles nous recommandons vivement de casser une bûche compressée en deux avant de l'ajouter dans votre appareil de chauffage:

  • La première est en raison de la dilatation de la bûche lors de la combustion des bûches compressées dans la chaudière, le foyer peut-être trop petit pour une buche complète et la chaleur dégagée ne sera pas de haute performance.

  • La seconde raison est pour créer un cœur de feu plus chaud à fort pouvoir calorifique qui favorise l’auto-entretien du feu dans le foyer et on obtient alors une belle flambée d'enfer!

  • La troisième raison est pour économiser du bois, garder ainsi la durée de combustion de chaque buche à chaque allumage dans vos foyers.

C'est une habitude que nous conseillons de prendre. Passez Pro en lisant le détail de ces trois raisons.

demie buche compressée en flamme dans un poele a bois Demie buche de bois compressée enflammée. Source: Simplyfeu

Le diable se cache dans les détails, et vous pouvez maitriser le feu aussi bien que lui.

Une bûche compressée ça n'a rien de compliqué. Mais savoir la maitriser dans les moindres détails vous permettra d'atteindre des performances incroyables.

Augmentez votre maitrise du feu

Anticiper la dilatation de la bûche dans le foyer

En raison de la méthode de fabrication de la bûche compressée, celle-ci a tendance lors de sa phase de combustion dans le foyer à s'étirer ou s'allonger sous forme de rondelles. Un peu comme un accordéon. Cette dilatation est tout à fait normale et elle ne change pas le PCI des bois densifiés. Le pouvoir calorifique ne dépend que du faible taux d'humidité. Pour les utilisateurs de chauffage au bois, cette dilatation du bois compressé, ne provoque pas plus d'encrassement ni de plus de cendres car les bois compactés sont fabriqués avec des sciures et copeaux de bois très secs récupérés dans les scieries.

Ainsi, il est important d'anticiper ce point quand on utilise les bûches de bois compressé comme combustion et se méfier que son foyer ne soit pas trop petit lorsqu'on ajoute une bûche compressée en entier. Nous recommandons donc de casser une bûche compressée en deux et de mettre ces deux morceaux en même temps, plutôt que d'ajouter une bûche compressée entière non cassée dans le feu. Ce geste vous permettra d'ailleurs d'avoir une plus belle flambée.

Si votre foyer est trop petit par rapport à la bûche compressée celle-ci va prendre appui sur les deux parois qu'elle va rencontrer et former un arc qui est instable quand elle va se brûler. Parfois cet arc pose problème car il laisse un espace avec les braises et le feu peut mourir.
Il est probable qu'ensuite la bûche tombe en morceaux dans le poêle. Il n'y a pas de risque essentiel à cela mais quelques rondelles pourraient venir contre la vitre et gêner l'ouverture du poêle en cours de fonctionnement. Dans tous les cas, les bûches de bois dégageront un bon rendement énergétique pour bien vous chauffer votre petit nid douillet.

Créer un cœur de feu plus chaud

Une bonne combustion des buches de bois repose sur le principe du triangle de feu.

C'est-à-dire que pour avoir une bonne combustion dans le foyer, il faut:

  1. un bon combustible,

  2. un apport en oxygène adapté,

  3. et une source de chaleur.

Ainsi lorsque votre feu de bois compressé est dans votre poêle, il sera plus performant s'il est compacté que s'il est étendu ou dispersé dans le foyer. En effet, lorsque les braises sont étalées sur toute la surface elles ont tendance à s'éteindre plus vite que si elles étaient ramassées ensemble au centre du foyer pour avoir une belle flamme et beaucoup de chaleur.

Paradoxalement, si lors du rechargement du poêle vous ajoutez deux demies bûches l'une à côté de l’autre, ces deux morceaux vont avoir une meilleure combustion et la buche compressée va avoir un une meilleure durée au feu dans l'insert. On dit que le feu s'auto-entretien tant que c'est que le combustible fournit une chaleur nécessaire pour maintenir une température minimum.

De façon analogue lorsque vous êtes en fin de feu et avez besoin de le redémarrer alors qu'il ne reste que quelques faibles braises, il est recommandé d'ajouter le minimum de combustibles dans le foyer dans un premier temps pour que la température globale du foyer ne descende pas trop. C'est seulement dans un second temps, lorsque les flammes sont réapparues qu'il est recommandé d'ajouter plus de combustible.
Car oui, vous l'avez compris, une buche à température ambiante est plus fraiche que les braises à l'intérieur de votre poele.

Économiser du bois

Il est admis qu'une bûche de bois densifié équivaut à trois bûches de bois traditionnel, de bois naturel. Disons plutôt de bois sous sa forme naturelle, car dans les buches compressées il n'y a que du bois donc c'est 100% naturel (comme les pellets de bois).

Lorsqu'on fait un feu, il arrive parfois que la température de la pièce de vie soit suffisante et qu'on ne cherche plus forcément à augmenter celle-ci mais simplement la maintenir. Dans ce cas de figure il faut réduire la quantité de combustible dans l'appareil pour avoir une chaleur douce qui va juste faire un chauffage d'appoint. C'est dans ce type de cas que l'ajout d'une demi-bûche compressée seul peut être intéressant.

Remarque intéressante: lorsqu'on cherche à réduire l'apport de chaleur avec son insert, poêle à bois, ou cheminées, il y a deux possibilités:

  1. soit réduire la quantité de combustible

  2. soit réduire le tirage.

La réduction du tirage est vraiment à proscrire car ce qu'on fait dans ce cas là c'est étouffer le feu. En effet la production de chaleur va être inférieure mais on va aussi stopper la combustion et commencer à avoir des imbrûlés dans les fumées donc de la pollution qu'on va rejeter dans l’atmosphère. L'indication de cette mauvaise combustion sera immédiatement visible sur la vitre du poêle à bois qui va se noircir rapidement.

En parlant économie de combustibles sur le long terme,  pensez à aussi envisager une meilleure isolation de votre habitation, une réduction de la consommation d'électricité

Vous allez vite devenir experts en bûches compressées. il faut maîtriser quelques points c'est assez simple: éviter de tisonner les bûches, savoir mettre une bûche de nuit au bon moment présenter au feu la tranche de la bûche et enfin savoir gérer la dilatation de la bûche.