Opération JO, Faites vous livrer en Juin et évitez les surcouts de transports liés aux JO

J'en profite

Comment recharger son poêle à bois ? Nos conseils.

Se chauffer avec un poêle à bois implique d’acquérir certaines connaissances théoriques dans la combustion du feu de bois .

Il faut par exemple connaître le triangle de feu, les dimensions ou les essences de bois bûches qu’il vous faut, il faut savoir comment faire démarrer un feu

Et parmi toutes ces connaissances indispensables, on trouve aussi le fait d’apprendre à bien recharger son poêle à bois.

En effet, remettre des bûches n’est pas si simple qu’il y paraît. Contrairement aux idées reçues, il ne s’agit pas de jeter une nouvelle bûche dans le foyer.

Les appareils de chauffage au bois sont plus capricieux que ça ! Maîtriser l'apport de combustible est indispensable pour tirer un meilleur rendement énergétique de votre mode de chauffage principal.

Il faut prendre des dispositions particulières pour ne pas étouffer votre feu, et pour faire en sorte qu’il vous réchauffe efficacement pendant les froides soirées d’hiver.

Mais quelles sont les bonnes pratiques pour recharger votre poêle en bois ?

Simply Feu, votre expert du bois de chauffage, vous explique tout sur le sujet !

Nos conseils pour recharger son poêle à bois

Nous sommes d'accord, chaque détail compte pour avoir une belle combustion

Optez pour de vrai bonnes bûches de bois

Alimentez votre foyer avec des petites quantités de bois

Tout d’abord, il faut savoir qu’ajouter de nombreuses bûches de bois d’un coup n’est pas une bonne idée. On pourrait être tenté, lorsque l’on s'aperçoit que le feu manque de vivacité, d’ajouter plusieurs bûches à la fois.

Le premier instinct est qu’en ajoutant plusieurs bûches à la fois, vous minimisez le nombre de fois où vous ouvrez la porte de votre foyer. Ce qui permettrait d'obtenir une plus haute-performance de votre système de chauffage central.

Et c’est en partie vrai : lorsque vous ouvrez la porte du foyer, vous perdez forcément un peu de chaleur.

Cependant, en ajoutant trop de bois compacté par rapport aux besoins de votre feu, vous perdez encore plus en chaleur !

La logique est simple.

Lorsque votre bois brûle, votre foyer fermé prend une certaine température, souvent très importante (plus de 400° lorsque la combustion est bien lancée). Chaque bûche que vous ajoutez est, au mieux, à température ambiante, soit 20°, ou alors meme pire 5°C si elle vient de l'extérieur.

Cela signifie donc que lorsque vous ajoutez une bûche, une partie de la chaleur de votre foyer est employée pour la faire chauffer, avant qu'elle s'enflamme, avant qu'elle meme produise de la chaleur.

En conséquence de quoi, si vous ajoutez plusieurs bûches à la fois, il y a des risques pour que la température de votre foyer baisse de manière drastique. Ce qui revient donc à perdre beaucoup de chaleur, et à mettre votre feu en difficulté.

C’est pour cette raison qu’il est préférable de n’ajouter des bûches que lorsque votre feu en a besoin, et en petites quantités purement nécessaires. Comme quoi se chauffer au bois n'est pas aussi simple qu'il y paraît !

N’hésitez pas à mettre des nouvelles bûches de bois une-à-une, pour éviter de surcharger votre foyer. 

Bon à savoir :

Nous vous conseillons aussi à rentrer votre bois au moins 24 heures avant la flambée. Sinon, son taux d'humidité et sa température risquent de ne pas être optimaux. Or, mettre du bois humide dans un poêle à bûches revient à minimiser son pouvoir calorifique.

Ne pas écraser les braises avec les nouvelles buches

Un autre point indispensable lorsque vous rechargez votre poêle à bois pour le chauffage : ne les jetez pas directement dans votre foyer !

Remettre une bûche doit être une opération délicate. Il ne s’agit pas d’ajouter une bûche n’importe où et n’importe comment dans votre foyer.

Votre bûche doit être positionnée d’une manière particulière, et avec douceur.

En effet, lorsque vous lancez votre feu de cheminée, au fil de la combustion des braises se créent. Or, ces braises sont assez fragiles : si vous ajoutez une bûche directement sur les braises, vous risquez de les écraser .

Elles risquent alors de ne plus etre en contact avec l'air du foyer, de s’étouffer, et de ne plus fournir de chaleur suffisante pour maintenir la combustion du bois de chauffage.

Il est donc préférable d’ouvrir la porte, de déposer la bûche à la verticale contre la sole foyer, et de refermer la porte lorsque votre foyer est assez haut. Sinon il faut bien utiliser les chevalet ou les autres morceaux de buche non brulés pour créer un espace entre les braises et la nouvelle buche.. L’opération doit être rapide, sans être précipitée !

Vous avez besoin de renseignements pour maintenir la puissance de votre feu de poêle à bois bûche ? Simply Feu vous donne toutes les informations :

       Tout savoir sur le petit bois d’allumage

       L’allume-feu, ingrédient crucial pour votre feu de cheminée