Les prix de l'électricité monte encore et accentue la pression sur le bois de chauffage et les buches compressées

La facture l’électricité : Une hausse de prix de 38 % à 40 % va éclater, si nous ne faisons rien, avertit Bruno le Maire
11 janvier, 2022 par
Les prix de l'électricité monte encore et accentue la pression sur le bois de chauffage et les buches compressées
Simply Feu

L’électricité est très importante dans la vie quotidienne des Français et voici qu'après les augmentations sur le gaz ou les énergies fossiles, cette source d'energie s'apprête a également connaitre de nouveaux plus hauts.
D’ici la fin de semaine, le ministre de l’Économie a garanti une clef technique face à l’augmentation de la facture de l'électricité au mois de février. Son intention est de freiner cette hausse de prix à 4 % et pas plus.

Quel impact sur le bois de chauffage et les buches compressées?

En France, l'électricité à toujours été une source d'énergie mise en avant par les pouvoirs publics.

Ainsi, une part importantes des logements sont équipées de pompes à chaleur et de convecteurs électriques. Depuis, la reprises d'activité suite aux confinements imposés par la crise de la COVID-19, le prix de l'électricité avait été moyennement impacté.

Un accroissement de demande attendu sur le bois de chauffage

Nous nous attendons donc à voir des nombreux utilisateurs d'énergie électrique, rallumer leur cheminées et leurs poêles a bois afin d'y brûler du bois de chauffage.

Le problème qui se pose est la raréfaction de bois de chauffage sec. A cette époque de l'année il est d'ordinaire de trouver du bois sec, mais avec les ruées vers les bûches de bois que nous avons connu en septembre alors les stocks de bois sont très très bas....

La solution: les buches compressées

Heureusement, nous produisons encore nos bûches compressées et pouvons fournir nos clients avec ce combustible très sec même en hiver et même avec la pression actuelle sur les stocks de bois de coupe.

Le prix de ce combustible prêt a l'emploi devient de plus en plus compétitif en comparaison des différentes augmentation observées sur les prix de l'énergie.

Il y a quelques années, nous avions d'ailleurs mis en scène un utilisateur de bois de chauffage, "Nicolas", qui se posait les mêmes questions que vous en ce moment et trouvait sa réponse dans l'utilisation de ^bûches de bois compressé.

Vous pouvez voir cette vidéo ici: voir la vidéo

Comment compte-il freiner l’augmentation de prix à seulement 4 % ?

Sur son passage sur LCI, Bruno le Maire a affirmé que : le Premier ministre Jean Castex a fait un engagement aux Français, les 4 % d’augmentation tiendront ! Et pas plus. Il est chargé d'exaucer cette promesse. Je suis le petit mécanicien, apaise Bruno le Maire.

Afin d’économiser le pouvoir d'achat des ménages, d’ici fin septembre 2022, le Premier ministre Jean Castex s’était donné en gage à limiter la hausse de prix de l'électricité à exclusivement 4 %. Bruno le Maire exprime comment le gouvernement va s’y accrocher.


Affaiblir la taxe intérieure sur la dépense finale de l’électricité :

Afin de maintenir la promesse aux Français, la première chose à faire et essentielle, c’est de baisser cette taxe intérieure (la fiscalité). Au titre des règles européennes, nous l’avons ramené au plus bas de ce qui est possible. Le gouvernement a déjà diminué cette taxe (CSPE), a affirmé Bruno le Maire, néanmoins, ce dernier ne charge que jusqu’à environ 16 % ou 17 % de la hausse du prix de l'électricité.

La certitude, si aucune solution n’est donnée, au mois prochain (Février), la facture des citoyens français augmentera jusqu’à 38 % à 40 %, évoque le Ministre.

 

Donner l’autorisation aux concurrences EDF à consentir plus d'électricité à bas prix :

Bruno le Maire appuie que d’ici la fin de semaine, la clef technique sera trouvée face à cette hausse de prix d’électricité, et que la promesse tiendra pour toute cette année 2022. Ce dernier a déclaré de nouveau qu’“Il ne s’agit pas de dire aux Français : on va essayer de tenir jusqu’aux élections présidentielles et après, on fera une hausse brutale”.

Des échanges sont également en cours pour donner l’autorisation aux concurrences EDF à consentir plus d'électricité à bas prix.




Les prix de l'électricité monte encore et accentue la pression sur le bois de chauffage et les buches compressées
Simply Feu 11 janvier, 2022
Partager ce poste
Archiver