Poêles à bois en Belgique : Hausse des ventes

On constate de plus en plus que le bois continue d’être adopté par les masses. Cette énergie renouvelable destinée au chauffage domestique tend à séduire les particuliers. En Belgique, une récente enquête a conclu que les ventes de poêles à bois, les appareils conçus pour brûler le bois et ses variantes, ont largement augmenté. Voyons ensemble ce que l’on peut tirer de cette étude.

 

une brouette de bûches de bois fendues utilisées dans els pôeles à bois

Quelques belles bûches de bois de chauffage pour vous chauffer l’hiver

Évolution du marché de la vente de matériels de chauffage à bois en Belgique

Nos interprétations seront basées essentiellement sur l’analyse de l’évolution des ventes de la période 2009-2012. En général, il y a eu une augmentation des poêles à pellets vendus. Son taux de croissance annuel moyen ou TCAM est de l’ordre de 26 %. Ce pourcentage constitue un premier indice sur l’intérêt que portent les usagers belges à l’achat d’équipements de chauffages à bois.
Sont concernés par cette augmentation, l’insert, les poêles chaudières ainsi que les foyers. La hausse des ventes de ces appareils qui fonctionnent avec des bûches de bois va jusqu’à 12 % l’an depuis 2009 jusqu’en 2012.
Au niveau des dispositifs de chauffage centralisé au bois, on remarque également une nette progression des produits écoulés. Les ventes sont d’ailleurs plus importantes pour les chaudières à pellets. Leur TCAM avoisine les 20%.
Nous avons remarqué toutefois, que la meilleure progression est celle des chaudières à bois déchiqueté. Ces dernières ont connu un taux de croissance exceptionnel de 57 % pour la même période, contre 2% seulement pour les appareils fonctionnant au bois-bûches. À noter que les plaquettes de bûches (ou bois déchiqueté) constituent un combustible économique peu cher pour les usagers.

Les raison de ses ventes de poêles à bois

Pour conclure, nous tenons à vous fournir les raisons qui ont contribué à l’augmentation des ventes de poêles à bois. En fait, cela est dû à la croissance des tarifs des énergies fossiles entre 2009 et 2012. Cette fluctuation des prix a conduit les ménages à adopter une solution plus écologique et économique. A noter qu’Eurostat a évalué à 37 000 le nombre de ménages de la Wallonie ayant adopté le chauffage au bois. 330 000 foyers ont préféré faire de leurs appareils des chauffages d’appoint.

Vous aimerez aussi...