Poêle à bois : conseils pour mieux choisir

Ça y est, vous êtes décidé, vous avez opté pour un poêle à bois comme appareil de chauffage? Oui mais voila, de nombreux modèles existent dans le commerce. Cela vous conduit à vous demander comment mieux choisir. Nous vous invitons à lire ces quelques critères qui vous seront très utiles pour votre choix.

La performance de chauffe.

Les caractéristiques du poêle les plus importantes sont: le rendement et la puissance.
Certains modèles de poêle à bois offrent un rendement allant jusqu’à 85 %. Plus le rendement est haut et plus l’énergie créée à partir de votre combustible sera élevée. Vous éviterez donc une surconsommation de bois de chauffage et cela permettra de rentabiliser votre installation plus rapidement en baissant vos factures mais cela évitera également le gaspillage d’une ressource naturelle qu’est le bois.
Pour la puissance, ce sera votre installateur ou du moins un professionnel du chauffage (Qualibois de préférence) qui vous accompagnera. N’oubliez pas que la puissance nécessaire est déterminée par la taille de la pièce ou de la maison à chauffer. Pour tirer le meilleur de votre poêle il devra tourner à son point nominal de fonctionnement. Donc si votre poêle est de puissance inadaptée à votre foyer, alors les paramètres d’apport d’air et d’évacuation des fumées le seront aussi. Vous serez soit en surconsommation de bois de chauffage soit en combustion incomplète et donc génératrice de particules fines toxiques et d’encrassement de votre installation: cendres, suie, bistre.etc…

L’esthétique.

Généralement pour tous, l’esthétique est important. Pour cela, choisissez un poêle qui est à votre goût et qui habille votre pièce, c’est primordial car un poêle ne se change pas fréquemment. Mais, le paramètre esthétique est celui qui fera monter le prix du poêle… surtout si vous souhaitez qu’en plus d’être beau il soit très performant.

L’émission de particules fines

Même si ce point vous touche moins directement, il est celui sur lequel les fabricants travaillent le plus depuis les dernières années. La base installée de poêle à bois et cheminées a connu une croissance importante et avec elle leurs émissions polluantes. Cela a d’ailleurs été montré du doigt récemment lors des derniers pics de pollutions hivernaux. Or, le chauffage au bois est peu cher et sa ressource naturelle, il était donc impératif d’apporter un progrès technique sur la réduction des émissions des particules. Le label de qualité Flamme Verte prévoit d’ailleurs de passer son barème d’étoile de 5 à 7 étoiles pour mieux orienter les futurs acquéreurs.
La législation évolue rapidement sur ce sujet et il est à prévoir que les installations polluantes et/ou anciennes seront un jour dans l’obligation de s’améliorer sur leur taux d’émissions. Donc anticipez ce point en choisissant un modèle non polluant.

Prix et crédit d’impôt ?

Si au départ un poêle à bois coûte plus cher que les autres types de chaudières à gaz, fioul ou encore électrique. Le fait qu’il bénéficie d’un crédit d’impôt ramène son prix à des niveaux raisonnables. Le crédit d’impôt en question est de 22 % pour une nouvelle installation ou de 36 % pour le remplacement d’un ancien appareil.

Comment bien acheter son poêle ?

Lorsque vous achèterez votre poêle, pour des raisons évidentes, nous vous conseillons l’achat chez un artisan revendeur et installateur, mais également ramoneur si possible. Cela vous permet de garantir la qualité du poêle.

Il existe deux possibilités principales pour choisir où acheter votre poêle : vous sélectionnez votre revendeur dans un premier temps dans le cas où il vous inspire confiance par son professionnalisme et sa réputation. Ou vous choisissez un modèle d’un fabricant et vous cherchez le distributeur dans la région.
Dans les deux cas de figures, nous vous conseillons de sélectionner une entreprise ayant signé la charte de qualité Qualibois.
Pour le poêle exigez un appareil Flamme Verte avec le maximum d’étoiles afin d’avoir un ratio performance et protection de l’environnement du meilleur niveau.

N’hésitez pas à demander des références d’installations. Faites faire un devis qui est généralement gratuit. Portez une attention particulière à la qualité de : l’évacuation des fumées et sorties de cheminée,  l’alimentation en air, les travaux de maçonnerie nécessaires, l’adaptation du sol pour la pose et l’éventuel percement pour l’arrivée d’air et pour faciliter le ramonage.

 

 

Liens qui pourraient vous intéresser:

Label qualité Flamme Verte

Baromètre Qualit’ENR, le bois énergie en force

Nouvelle règlementation européénne sur les chaudières à bois

Risque de black-out en France et poêle à bois

Fort développement du pôele à pellet

Bois de chauffage et incendis domestiques

Bois compressé pas cher

Risque de pénurie d’électiricité, faire le choix du bois de chauffage

Composition des granulés de bois

Bien choisir ses bûches de bois densifiées

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire