De l’importance d’un bois de chauffage sec

Pour des raisons de performances énergétiques, de fréquence d’entretien de votre poêle à bois, de rendement calorifique et même de santé, il est important de brûler un bois bien sec.

Malheureusement, il est souvent difficile de contrôler le taux d’humidité de votre bois, à plus forte raison lorsqu’il s’agit de bois traditionnel. De plus, pour des raisons économiques, beaucoup commandent encore du bois moins cher, mais donc souvent plus humide. Sans un bon stockage, le bois ne séchera pas ou séchera très lentement. Il faudra donc stocker maintenant du bois qui ne pourra être utilisé que dans deux ans. Ce n’est donc finalement pas si avantageux que cela.

Le principal avantage d’opter pour un bois de chauffage compressé, en bûches ou en granulés, est que ce bois est composé de résidus de coupe déjà secs. Le bois compressé est donc le seul à vous offrir la garantie d’être déjà sec et donc prêt à l’emploi.

Attention toutefois à ne pas oublier que, même si le bois compressé vous est livré sec chez vous, celui-ci reste malgré tout sensible à l’humidité. Il est donc primordial de veiller à le stocker de manière optimale pour ne pas en perdre tous les avantages. L’idéal étant de la garder à l’intérieur, ce qui est tout à fait possible puisque l’emballage et la conception de ce type de bois sont propres. Les bûches compressées doivent être stockées à l’abri de l’humidité et surtout de la pluie. Elles doivent être isolées du sol, par une palette par exemple, afin d’éviter les remontées d’humidité de la dalle en béton ou autre. L’idéal est donc d’utiliser un stockage dans un garage par exemple et sur une palette.

Sans un stockage optimal, les bûches de bois compressé pourraient subir une légère humidité et donc nuire à leur rendement énergétique. En règle générale, tant que les bûches ne se désolidarisent pas, le produit ne sera que faiblement affecté.