Code Postal
Code postal
Mon Dépôt
Note du dépot
 Qu'est-ce que c'est ?

Pour afficher les stocks en temps réel, nous avons besoin de connaître le dépôt le plus proche de chez vous

Choisir mon dépot

Bois de chauffage - Granulés /Info et conseils /Le bois reconstitué, une alternative au bois buche

Le bois reconstitué, une alternative au bois buche

Une solution alternative à l’utilisation des bûches de bois traditionnelles et des énergies fossiles se propose actuellement pour le chauffage. C’est le bois reconstitué. Il faut néanmoins comprendre que ce bois reconstitué pour chauffage ne s’obtient qu’après différentes étapes bien précises et qu’il ne s’agit pas de l’unique forme de bois alternatif rencontré sur le marché.

Qu’entend-on par bois reconstitué ?

Le bois reconstitué est un combustible destiné au chauffage domestique. C’est un composé entièrement naturel et performant. Il constitue une solution aux besoins excessifs en électricité pendant la longue saison hivernale. Il est utilisé en complément ou non de la consommation en électricité. La bûche reconstituée provient de la valorisation de différents types de produits connexes du bois : copeaux, sciures, écorces, plaquettes, et autres restes des scieries.

Sa fabrication ne nécessite ni l’ajout ni l’utilisation d’une quelconque substance chimique polluante. Le bois reconstitué aide au fonctionnement d’une chaudière, d’un poêle à granulés de bois, d’un foyer ouvert et fermé, d’un insert et tout autre appareil de chauffage.


Comment le bois constitué se fabrique-t-il ?

La reconstitution du bois se fait par une méthode des plus propres. Le bois reconstitué est une énergie renouvelable. Il se fabrique via une série de procédures.

Les produits connexes du bois (sciures et copeaux de bois, écorces) vont tout d’abord être déchiquetés et broyés jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène. Ils seront ensuite séchés afin d’en éliminer toute trace d’humidité excessive nuisible à la qualité du produit final.

La présence d’une quantité minimale d’humidité sera nécessaire pour permettre aux différentes particules de s’accoler les unes aux autres. Après, les débris bien secs seront comprimés par pression dans une chambre de compression jusqu’à l’obtention d’un bloc compact.

Le produit final peut alors prendre différentes formes : buches en bois reconstitué cylindriques, briquettes en forme de parallélépipède (buche de nuit de longue durée), bâtonnets de courtes longueur, petits granulés, etc.

Le stockage d’une bûche reconstituée fabriquées se fait ensuite dans un local sec et fermé (garage), pas dans un abri ouvert aux intempéries.


Le bois reconstitué et le bois composite représentent-ils la même chose ?

La réponse est non. Ces deux matériaux, bien que présentant des similitudes au niveau des matières premières, sont totalement différentes du point de vue de leur fabrication et de leur utilisation.

Le bois reconstitué est une énergie qui ne contient que des composants provenant des résidus des industries du bois. Cela en fait une énergie propre, et peu polluante pour les appareils de chauffage au bois.

Le bois reconstitué pour poele est un combustible avec un haut rendement, et ce malgré sa fragilité à cause de l’absence de colle et de produit chimique. Il est possible ainsi d’utiliser la bûche de bois compressé pour le chauffage des brasero et terrasses les nuits d’été. La bûche cylindrique offre aussi de bonnes performances énergétiques grâce à son pci élevé. La bûche reconstituée produit également peu de cendres.

Le bois composite, quant à lui, est un mélange de fibres de bois et de résines plastiques. Il se fabrique par moulage afin d’obtenir les formes souhaitées. Les variations des proportions de ces composants garantiront la qualité des caractéristiques du produit final. Parmi lesquelles figurent l’imputrescibilité, la résistance aux intempéries, aux champignons et aux termites. Cela lui vaut d’être très employé dans l’industrie du bâtiment comme dans la fabrication des façades isolantes, des terrasses, des balcons, des plages de piscines, etc. Employer du bois composite comme bois de chauffage est beaucoup plus polluant que le bois reconstitué.

La principale différence entre le bois reconstitué et le bois composite réside donc dans le fait que le bois composite nécessite l’ajout de colle à base de résine plastique et que le bois reconstitué lui n’en contient pas. Cela engendre une grande différence quant à leurs utilisations respectives. Le premier dans le bâtiment et la construction, le second dans l’énergie et le chauffage.

En résumé, le bois reconstitué se présente comme étant un excellent produit à la fois propre, écologique et responsable. L’usage de bois reconstitue pour insert est ainsi encouragé par l’Etat comme substitut au bois de chauffage traditionnel. Il ne faut toutefois pas le confondre avec le bois reconstitué destiné à la construction, qui est surtout une forme de bois composite. Il faut bien de renseigner sur la nature et la composition de ces bois avant leur utilisation pour obtenir le meilleur résultat et ainsi éviter toute mauvaise surprise.