Opération JO, Faites vous livrer en Juin et évitez les surcouts de transports liés aux JO

J'en profite

Allumage du feu: Le bois compressé pour monter le foyer plus vite en température

Lorsqu'on souhaite faire un feu de bois performant il est très important d'avoir un allumage efficace. Cela veut dire qu'il faut en a minimum de temps augmenter la température du foyer. En effet cette période d'allumage n'offre pas un bon rendement de combustion, on gâche en quelque sorte du bois qui ne va pas servir à chauffer la maison.

Est-ce une science occulte, une technique familiale, et où de l'expérience? On peut appeler ça comme on veut mais la phase de l'allumage d'un feu de bois est certes cruciale, mais l'approche est souvent un peu surfaite.  Quand on connait les points-clés cela va tout seul.

Si l'on souhaite optimiser le démarrage de son poêle à bois ou de son insert il convient de jouer sur trois paramètres : la qualité du combustible utilisé, la disposition des bûches ou du petit-bois d'allumage, et les réglages d'alimentation en oxygène / tirage de son appareil de chauffage au bois. Voyons ensemble comment les buches de bois densifiées permettent d'optimiser la montée en température d'un feu.

Buches bois compressé allumage rapide

Nous sommes d'accord, chaque détail compte pour votre bois de chauffage

Nous sommes tout aussi engagé que vous, nous ne commercialisons ni fioul ni gaz ni autre chose que des produits 100% bois.
Mais nous ne pouvons le faire seul.

Optez pour un chauffage écologique

Que se passe-t-il quand un feu démarre mal ?

En cas d’un démarrage de feu totalement raté, et les flammes vont très vite devenir petites, ne vont pas parvenir à enflammer les morceaux de bûche, et simplement les noircir. On a généralement beaucoup de fumée dans le foyer qui peut très vite refouler à l'intérieur de l’habitation. La température du foyer évolue très peu, voir diminue jusqu’a un feu éteint.

C'est très désagréable, le combustible ne dégage aucune puissance calorifique et surtout on ne parvient pas à se chauffer. On peut même avoir la surprise malheureuse d'un déclenchement de son détecteur de fumée, voir de son alarme.

Il existe aussi la situation intermédiaire ou l'allumage des allume-feux et du petit bois se fait correctement, et on a simplement des petites flammes provenant des grosses bûches. Le foyer ne monte pas température et il faut ouvrir les arrivées d'air en grand voir même ouvrir la porte du foyer fermé si on veut que la combustion continue. On évite la fumée dans le salon, c'est déja ca, mais il n'y a aucune production de chaleur.

Mieux vaut donc fiabiliser l’allumage de son feu.

Bien régler son insert pour un démarrage parfait.

Pendant toute la phase de montée en température il est important d'ouvrir le tirage au maximum de manière à ce que la combustion ne soit pas limitée par la quantité d'oxygène. On réduira ce tirage uniquement quand le foyer aura atteint la température nominale, que les bûches seront bien enflammées, et qu'on cherchera simplement à optimiser sa consommation de bois par rapport a la chaleur produite. C'est-à-dire apporter juste la quantité d'air nécessaire à la combustion sans refroidir le feu et ainsi gagner encore en performance.

Bien disposer son combustible pour qu'il s'enflamme vite.

Un combustible a besoin de chaleur et d'oxygène pour produire une flamme. On néglige souvent qu'il faut que les bûches de bois respirent dans le foyer afin que de l'oxygène leur parvienne. Lorsqu'on dispose des morceaux de bois dans le foyer, il faut veiller à ce qu'ils ne soient pas tous jointifs les uns aux autres et que de l'air puisse circuler autour de tous les morceaux.

Lorsqu'on regarde l'allumage top down, on crée un empilement des buches perpendiculaires entre elle afin justement de créer une bonne circulation d'air. Même les bâtonnets de petit bois d'allumage sont disposés de cette manière pour optimiser encore la prise du feu rapide et donc la montée en température.

Choisir le bois de qualité qui va vite s’enflammer

Un bois qui va bien s'enflammer est un bois très sec et de petite section. Plus le bois est sec plus la phase de séchage dans le foyer est réduite, c'est-à-dire amener le bois à une température au-delà de 150°. Si une bûche est trop grosse, trop massive, on va mettre du temps à amener le cœur de cette bûche à la température nécessaire. Au contraire si on a des bûches de petite section on va beaucoup plus vite réchauffer la bûche, et lui permettre d'entrer rapidement dans la phase de combustion de pyrolyse.

C'est pourquoi pour l'allumage il est conseillé d'avoir un allume feu pour la flamme de départ qui va transmettre sa flamme au petit bois d’allumage. Ensuite les buches de petite section que vous avez. Si vous avez des essences de bois différentes à votre disposition vous pourriez privilégier les essences de bois tendre qui sont moins denses, et qui vont donc mettre moins de temps à se réchauffer qu'une bûche de chêne, hêtre ou charme. Cette grosse bûche de bois dur sera plutôt utile lorsque vous réapprovisionnerez votre foyer une fois déjà bien chaud.

Le bois a éviter est celui qui est humide récupéré en forêt trop tot, car l’allume feu et le petit bois vont dépensez leur énergie a évaporer l’eau, plutôt que faire monter la température du foyer. C'est la toute la différence entre des combustibles très sec comme la buche compressée et le bois buche traditionnel avec trop d'humidité, récupéré trop récement en forêt.


Montez en température comme une fusée avec le bois densifié

Savez vous ce qu'est une buche densifiée? c'est du 100% bois naturel, rien que du bois pour se chauffer, mais qui n'a pas été coupé en foret. On a récupéré des copeaux et des sciures des connexes de scierie pour en faire un cylindre de bois très sec près a bruler de facon très performante dans tous les appareils de chauffage au bois (poele a bois, insert, cheminée etc...)

Avec la bûche de bois compressé vous avez tout en un. Le bois est ultra sec donc on raccourci la phase de « séchage » de la combustion. Un allume feu suffit peu d’ailleurs suffire, ou alors juste 3 ou 4 batonnets de petit bois. Un combustible bois qui va faire grimper la température de votre foyer tel une fusée !

Ensuite, les assemblages de morceaux de buche que nous vous proposons, sont bien aérés et distribuent l’oxygène efficacement. Le démarrage du feu peut être très rapide 20 à 30min pour atteindre la pyrolyse et amorcer la double combustion.

Si vous voulez faire un allumage fusée en 15min, vous pouvez casser votre buche en très petits morceaux et faire un montage tripe ou quadruple pyramide. Effet garanti ! Demandez nous si nécessaire.

Attention nous n'avons pas précisé mais compte tenu de la différence entre les buches de jour et les buches de nuit, pour monter la température d'un foyer il ne faut utiliser que des buches compressées de jour. Les buches de nuit sont a utiliser dans un second temps uniquement lorsque le foyer bois sera déja bien chaud.

Lorsqu'un combustible a une très bonne performance de combustion l'utilisateur va très vite se rendre compte que la montée en température a l'allumage est rapide, la température de combustion haute, ce qui laisse l'appareil de chauffage au bois avec une vitre propre et très peu de cendres. C'est réellement ce qu'on ressent lorsqu'on brule du bois compressé. Un confort d'utilisation qui permet même de mieux réguler la température de la pièce ce vie.