Opération JO, Faites vous livrer en Juin et évitez les surcouts de transports liés aux JO

J'en profite

Pourquoi le bois se fissure-t-il ?

Si vous avez un extérieur et que vous coupez vous-même votre bois, vous avez peut-être dû vous en rendre compte : lorsqu’il sèche, le bois se fend au niveau de la section .

Il se couvre de larges fissures verticales qui partent de son cœur, et qui courent tout le long de la bûche qu'elle ait été découpée au préalable ou meme sur le morceau de bois non fendu.

Mais pourquoi cette réaction ?

Quelle est la raison de ces fissures importantes ?

En réalité, tout est une question de physique. SimplyFeu vous explique tout sur les raisons pour lesquelles le bois de qualité se fend ! 

Le bois se fissure lorsqu'il seche ou lorqu'on le fend

Nous sommes d'accord, chaque détail compte pour votre bois de chauffage

Nous sommes tout aussi engagé que vous, nous ne commercialisons ni fioul ni gaz ni autre chose que des produits 100% bois.
Mais nous ne pouvons le faire seul.

Optez pour un chauffage écologique

Le séchage du bois bûche peut causer des fissures

Il y a deux circonstances dans lesquelles le bois de chauffage se fend. Lorsque vous le coupez, et lorsqu’il sèche.

Le plus souvent, les fissures apparaissent lorsque le bois sèche. Et on comprend facilement pourquoi !

Le bois est composé de différentes couches, qui sont bien visibles à l'œil nu lorsque vous le coupez. Ces couches se rassemblent en un point central, qui est considéré comme le cœur du bois. C’est dans ce cœur que la sève coule pour irriguer les branches.

Or, comme de nombreux matériaux, lorsqu’il est mouillé, le bois se dilate. Ce qui signifie aussi qu’il se contracte quand il sèche.

Cette zone intérieure qui est comme la moelle épinière du bois est constamment humide, à cause de la présence de sève.

Mais lorsque vous coupez une branche, cette dernière cesse d’être irriguée : la sève sèche, de même que le reste de la branche. Cela prend souvent plusieurs mois, le temps que l'humidité soit complètement évacuée par l'apport d'oxygène.
Le volume de bois reste concrètement le même, mais l'humidité disparaît de l'intérieur des bûches.

Le bois se contracte donc. Le problème étant que toutes les couches qui constituent le bois sont accrochées, directement ou non, à ce cœur qui est en train de sécher.

Lorsque ce dernier se contracte, les couches de bois aussi. Sauf qu’elles ne peuvent pas se contracter de manière parfaitement uniforme.

C’est cette différence de temporalité en matière de séchage qui entraîne les craquages. Mais c'est une bonne chose : si vous faites sécher votre propre bois et qu'il commence à se fissurer, ça veut dire qu'il sèche efficacement ! Dans quelques mois, il fera un excellent bois de chauffage.

La nature fibreuse du bois, responsable de ses petites fissures

Maintenant, lorsque le bois se fend sous la pression d’une hache ou d’un fendeur, la raison est autre. Elle repose sur la structure interne du bois, qui se constitue de 4 cellules :

       Les fibres, qui sont l’ossature de la bûche

       Les vaisseaux qui conduisent la sève dans les branches et racines

       Les cellules parenchymateuses qui transportent les nutriments

       Les rayons ligneux qui composent le tissu vasculaire.

Lorsque vous coupez du bois, vous appliquez une pression nette et précise sur une composante de la bûche.

L’ossature des morceaux de bois s’ouvre alors, et la bûche présente des fissures. Tout simplement !

Le bois qui se fend: est-ce une mauvaise chose ?

Le bois se fissure lorsque vous le faites sécher, ou lorsque vous le fendez. Mais est-ce une mauvaise chose ?

Si vous êtes sculpteur sur bois, oui, c’est une mauvaise chose.
Si vous êtes constructeur et que votre mur intérieur ou votre mur extérieur présente des fissures superficielles, ce n'est pas un bon point.

Mais si vous cherchez juste du bois de chauffage sec, pas du tout !

Votre bûche, fendue ou non, a le même pouvoir calorifique. Tout ce qui compten c’est que vous la fassiez brûler uniquement lorsqu’elle est sèche. L'apparition d'une grosse fissure verticale veut dire que votre bois est en train de sécher. Or, il est indispensable de laisser sécher votre bois avant de le mettre dans votre cheminée.

En effet, faire brûler du bois vert peut entraîner l’extinction de votre feu. Le bois trop humide ou trop froid fait perdre le feu en chaleur, ce qui risque de l'épuiser. Et comme le séchage rapide n'est pas toujours possible, il faut un peu de patience !
Le temps de séchage dépend beaucoup des essences de bois : le pin n'aura pas besoin du même temps que le noyer ou le chêne, par exemple. Les différents types de bois ont des particularités qui leur sont propres.

Peu importe votre appareil de chauffage au bois, il est indispensable que vous fassiez brûler uniquement des bûches parfaitement sèches. De manière générale, on estime qu’un bois vert doit sécher pendant environ 2 ans dans des conditions optimales pour pouvoir être considéré comme un bon combustible.

Si vous fendez votre bûche ou que celle-ci se fissure, le temps de séchage est donc réduit.

Et il est encore plus réduit si vous passez par un professionnel spécialisé dans la vente de bois de chauffage, qui s’occupe de la découpe et vous livre vos bûches après séchage !

Toutes nos bûches sont livrées parfaitement sèches, et le sont grâce à un procédé de séchage divers en fonction de l’essence de bois, et de la quantité de bois dur ou de bois d’allumage que vous recherchez. Demandez conseil à nos experts, pour plus de renseignements !

       Comment fendre des bûches de bois ?

       Utiliser des chutes de bois d’œuvre

       Que faire des chutes de bois de chauffage ?