Opération JO, Faites vous livrer en Juin et évitez les surcouts de transports liés aux JO

J'en profite

La gazéification ou pyrolyse du bois de chauffage,
étape essentielle de la combustion

Le bois de chauffage est une source d'énergie renouvelable largement utilisée pour le chauffage résidentiel et commercial. 

Traditionnellement, les bûches de bois sont utilisées dans les foyers et les poêles à bois pour produire de la chaleur. Cependant, avec les avancées technologiques, de nouveaux systèmes de chauffage ont été développés, tels que les chaudières à granulés de bois, également appelés pellets.

Lorsque l’on est propriétaire d’une cheminée ou d’un poêle à bois, impossible d’y couper : il faut avoir certaines connaissances. 

Notamment en ce qui concerne la combustion du bois de chauffage , qui est un point essentiel pour apprendre à gérer votre feu, ainsi que le tirage de votre cheminée.

En effet, lorsque vous mettez du bois à brûler, ce dernier traverse plusieurs étapes avant d’être complètement consumé et produire une belle chaleur

Parmi les phases de la combustion, on retrouve notamment la gazéification ou pyrolyse. Cette étape suit directement l’évaporation, phase pendant laquelle le bois libère toute l’humidité qu’il contenait encore. 

La gazéification ou pyrolyse du bois de chauffage est une étape essentielle de la combustion qui permet d'obtenir un rendement énergétique élevé et de réduire les émissions polluantes

Simply Feu vous donne toutes les informations sur la gazéification du bois de chauffage !

Nous sommes d'accord, avoir des buches qui ont une bonne combustion est primordial

Nous sommes tout aussi engagé que vous, nous ne commercialisons ni fioul ni gaz ni autre chose que des produits 100% bois.
Mais nous ne pouvons le faire seul.

Optez pour des buches qui auront une bonne combustion

Qu'est ce que la pyrolyse / gazéification du bois dans un poêle à bois?

L'objectif de la combustion est de transformer une matière organique en des éléments simples tout en produisant un dégagement de chaleur.

C'est une réaction chimique à haute température entre le bois (un combustible) et l'oxygène de l'air (un comburant). Les poêles et cheminées sont dotés  d’une arrivée d’air primaire pour alimenter en comburant les bûches de bois situées dans le foyer.

La combustion du bois se déroule en 3 étapes :

- de 100 à  250°C, le séchage : l'humidité contenue dans les bûches de bois s’évapore.

- entre 250°C et 800°C, la pyrolyse / gazéification : le bois solide est transformé en éléments gazeux. Des flammes apparaissent à partir de 300°C. Elles sont de couleur bleue lorsque la température maximale est atteinte (1100°C localement). Puis les flammes deviennent jaunes lorsque les goudrons s'évaporent.

entre 800°C et 1100°C, la braise ou l’oxydation : le résidu qui reste de pyrolyse ne produit plus de flammes, c’est le charbon de bois qui produit des braises par incandescence .


Ainsi, la pyrolyse/ gazéification  est la phrase de production des flammes qui va faire la montée en température de l'appareil de chauffage et produire le maximum de chaleur. 

La pyrolyse / gazéification  sont deux procédés de transformation du bois qui sont concomitants dans la phase 2 de la combustion du bois 

La pyrolyse du bois, étape avant la gazéification

La gazéification est directement précédée de la pyrolyse. La pyrolyse est une étape qui se manifeste lorsque le bois atteint des températures comprises entre 400° et 800°.

Pendant la pyrolyse, on observe la décomposition thermique de la matière combustible. Cette étape permet de décomposer le bois en plusieurs phases:

       Une phase solide, qui permet d’obtenir le charbon ;

       Une phase liquide, qui est l’huile de pyrolyse ;

       Et une phase gazeuse, qui est du gaz de synthèse.

Le bois donne donc naissance à ces trois phases différentes, dans des proportions qui varient en fonction de l’étape de combustion et de la chaleur créée.

Et ce n’est qu’une fois la pyrolyse entamée que l’on entre dans la phase de gazéification du bois sec.

Qu’est-ce que la gazéification du bois de chauffage ?

Ce que l’on appelle la gazéification du bois, c’est le bois brûlé qui libère tout simplement de l’énergie chimique, sous forme de gaz.

Ce gaz est un gaz inflammable que l’on appelle du gaz de bois. Le bois, lorsqu’il brûle, émet donc différents gaz.

Ces gaz peuvent être eux-mêmes utilisés comme combustibles. Mais ce n’est pas toujours le cas : certains gaz sont tout simplement triés et évacués par le conduit de cheminée ou par le conduit du poêle.

Les gaz libérés dans un foyer bois à 300°C s'enflamment et permettent ensuite la combustion complète de la bûche de bois, c'est ce qu'on appelle la double combustion, ou la poste combustion. Le bois brulé ne renferme alors plus aucun gaz ni humidité, la combustion est presque complète, on a vraiment tout utilisé l'énergie du bois pour se chauffer.

Pendant cette étape de la combustion du bois de chauffage, Simply Feu vous recommande d'ajuster le tirage de votre cheminée. N'hésitez pas à apporter de l'oxygène en quantité suffisante dans votre feu, sans pour autant ouvrir totalement le tirage. C'est avec le bon tirage qu'on attend les niveaux de rendement de 90 à 95% des poêles a bois récents.

Vous avez besoin de renseignements supplémentaires sur la combustion du feu ? Simply Feu vous donne toutes les informations !

       Pourquoi le feu crépite-t-il ?

       L'évaporation lors de la combustion du bois de chauffage : tout savoir

       Le triangle de feu : tout savoir sur ce concept