Opération JO, Faites vous livrer en Juin et évitez les surcouts de transports liés aux JO

J'en profite

Comment identifier un bois léger encore trop humide ?

Vous souhaitez passer un hiver au chaud ?

Vous apprenez à maîtriser votre poêle à bois ou votre cheminée ?

En tant que propriétaire d’un appareil de chauffage au bois, vous devez apprendre le fonctionnement du bois de chauffe pour pouvoir optimiser vos feux.

Et on ne vous parle pas ici uniquement de choisir la bonne essence de bois, ou le bon conditionnement de vos bûches.

On vous parle également d’apprendre à reconnaître du bois sec !

Si vous connaissez un peu l’univers du bois de chauffage, vous devez savoir que le taux d’humidité contenu dans une bûche est un critère essentiel.

En effet, une bûche trop humide ne dégagera qu’un faible pouvoir calorifique. Il se peut même qu’elle étouffe votre feu, si elle est trop imposante.

C’est pour cette raison que vous devez pouvoir identifier une bûche de bois léger qui est encore trop humide.

Afin de vous aider dans votre apprentissage, Simply Feu vous présente les différentes techniques pour identifier du bois humide !

Comment identifier un bois léger encore trop humide ?

Nous sommes d'accord, des buches de bois bien sèches ca chauffe mieux Nous N

Nous sommes tout aussi engagé que vous, nous ne commercialisons ni fioul ni gaz ni autre chose que des produits 100% bois.
Mais nous ne pouvons le faire seul.

Optez pour des bûches de bois bien sèches

Est-ce difficile de détecter l'humidité pour les bûches de bois léger ?

Vous pouvez disposer de bûches de bois léger dans votre stock de bois de chauffage. On appelle bois léger les essences de bois suivantes : le peuplier, l'aulne chez les bois de feuillus, ou le sapin et le bois de pin chez les résineux (par exemple). Tous les types de bois ont des caractéristiques mécaniques différentes, et brûlent plus ou moins rapidement en fonction de leur taux d'humidité.

Il est difficile de détecter l'humidité dans les bois légers car lorsqu'on le prend en main, même s'il est humide, on n'a pas la sensation d'avoir une bûche trop lourde. Le poids reste "normal", un peu comme unebûche de bois feuillu dense qui est bien sec.

Mais alors, comment sélectionner les bûches de bois bien sèches pour les faire brûler dans votre foyer ? Il existe plusieurs techniques, que nous allons vous donner. Mais de manière plus générale, nous vous recommandons de tester régulièrement l'humidité de votre stock de bois. 

Taper votre bûche avec une autre bûche

Si vous disposez de bûches de bois léger et que vous souhaitez savoir si elles sont trop humides pour être brûlées, vous pouvez commencer tout simplement par prendre une autre bûche.

Tapez un petit coup sec d’une bûche sur l’autre, et analysez le bruit que vous entendez. Si le bruit est sourd, cela signifie que les bûches sont trop humides.

En revanche, si le bruit sonne creux, cela veut dire que vos bûches sont bonnes à brûler ! Tout simplement parce que sans la sève et les cellules d’eau libre, les fibres de bois sont creuses.

Ce qui explique ce son creux que produisent deux bûches humides qui s’entrechoquent.

Bon à savoir :
Vous pouvez aussi tout simplement taper sur la bûche avec votre phalange, si vous n'avez pas d'autre bûche à portée de main.

Utiliser un humidimètre pour tester l'humidité du bois naturel

Cependant, analyser le son des bûches peut être assez subjectif. Si vous avez un doute, pourquoi ne pas utiliser un humidimètre ?

C’est une technique assez scientifique, qui a l'avantage de ne pas tromper !  Un humidimètre pour le bois est un appareil qui est utilisé pour mesurer le taux d'humidité d'une bûche de bois.

Il fonctionne en envoyant une petite charge électrique à travers l'échantillon de bois et en mesurant la résistance électrique. La quantité d'humidité dans le bois affecte la résistance électrique, de sorte que l'appareil peut déterminer le taux d'humidité en fonction de la résistance mesurée.

Ces appareils sont utiles pour les propriétaires de cheminées, les producteurs de bois de chauffage, les menuisiers et les charpentiers, car ils peuvent aider à déterminer si le bois est suffisamment sec pour être brûlé. Comme vous le savez, un taux d'humidité trop élevé dans le bois peut causer des problèmes de combustion et de fumée.

Vous pouvez ainsi savoir, sans aucun doute possible, si votre bois bûches est assez sec pour être brûlé, ou non.

Le toucher du bois brut : indice révélateur

Pour finir, vous pouvez écarter vos derniers doutes avec cette troisième technique : celle du toucher. De même que celle du son, c’est une donnée assez révélatrice de l’état de votre bois bûche. Au moins en surface !

Passez votre main sur la bûche, sous l’écorce (s’il en reste). Si le bois vous semble froid et humide alors qu’il est en intérieur, cela signifie que l’humidité vient de ses fibres.

Autrement dit : vous ne pouvez pas le faire brûler tout de suite. Il faudra patienter pendant quelques semaines ou quelques mois de séchage, pour que votre bois de cheminée puisse être utilisable.

Passer un hiver au chaud, c’est possible : il suffit de vous renseigner en amont. Simply Feu vous aide dans cette démarche, en vous donnant toutes les informations :

       Comment savoir si votre bois lourd est trop humide ?