Installer un poêle à bois en appartement : les étapes à respecter

Se chauffer au bois, l’idée vous plait d’emblée, d’autant que le bois constitue un combustible moins polluant et plus économique que les énergies fossiles. Mais petit bémol, vous vivez en appartement. A priori, installer un poêle à bois ou une cheminée en appartement semble impensable. Certes, mais pas impossible.

Vous souhaitez installer un équipement de chauffage au bois dans votre appartement ? L’idée semble difficile à réaliser, toutefois, il est tout à fait possible de se chauffer au bois en appartement. Quelles sont donc les contraintes à évaluer ainsi que les solutions possibles ? Quels sont les appareils conseillés ? Et surtout qu’en dit la législation ?

 

Les réglementations à respecter

 

Dans son objectif de transition énergétique, le chauffage au bois est l’un des modes de chauffage encouragés par le gouvernement. Généralement, la loi permet l’installation des poêles à bois dans vos logements. Il est cependant essentiel que votre équipement respecte certaines normes en matière de rendement, de performance et d’émission de polluants pour garantir votre sécurité, votre santé et surtout pour de meilleures conditions environnementales. Outre les normes communes, d’autres conditions peuvent être spécifiques d’une région à une autre. Ainsi, en Île –de-France par exemple, les particules polluantes émises par les poêles à bois utilisés en chauffage principal ne doivent pas dépasser les 16mg/m3. Il est donc recommandé de vous renseigner en amont auprès de votre commune pour connaître les différentes critères pour vous chauffer au bois, que ce soit en appartement ou en résidence individuelle.

poêle à bois

L’accord de copropriété s’inscrit également parmi les démarches obligatoires si vous souhaitez installer un chauffage au bois en appartement. L’installation d’un équipement de chauffage au bois nécessite en effet la mise en place de conduits d’évacuation de fumées. Ces conduits figurent ainsi parmi les parties communes, d’où la nécessité d’avoir l’accord de la copropriété. De plus, les fumées peuvent gêner vos voisins s’ils sont situés dans les étages en dessus. Il est donc primordial de consulter votre syndic pour vérifier si votre règlement de copropriété vous permet d’installer les conduits. Veillez aussi à installer des conduits dans le respect des normes pour éviter la pollution mais aussi les risques d’accidents domestiques.

 

L’évacuation des fumées

 

Avant de vous embarquer dans l’installation d’un chauffage au bois en appartement, le premier critère, outre les aspects réglementaires, à évaluer est sans conteste le système d’évacuation des fumées. Votre poêle doit disposer des conduits pour permettre d’évacuer en extérieur les fumées. Il s’agit d’un conduit de raccordement reliant votre appareil au plafond et d’un conduit de fumée circulant dans le plafond jusqu’au faitage du toit.

Si le bâtiment dans lequel vous vivez dispose déjà d’un conduit, vérifiez qu’il répond aux normes en vigueur. Dans le cas contraire, il est primordial de le faire tuber avec un conduit en inox pour assurer son étanchéité. Veillez en même temps à ce que votre conduit de fumée ne transite pas à travers les appartements voisins.

Il convient également d’établir une distance respectable entre les matériaux combustibles et votre conduit.

Enfin, il est aussi recommandé et plus approprié pour un chauffage au bois en appartement d’installer une évacuation par système ventouse. Il nécessite moins de travaux qu’un conduit de cheminée et l’évacuation peut très bien se faire par une façade de l’appartement et non par le toit. L’avantage du système ventouse, c’est qu’il permet en même temps d’alimenter en air la combustion du bois.

 

Bien choisir son appareil de chauffage bois

 

Vous devez également évaluer quelques contraintes lorsque  vous choisissez votre équipement de chauffage bois en appartement. En effet, si vous optez par exemple pour une poêle à bûches, vous aurez également à gérer l’espace pour stocker vos bois. Il est plus conseillé d’opter pour un poêle plus petit. Les poêles à granulés sont plus pratiques pour un chauffage au bois en appartement. En effet, il est plus facile de stocker les pellets, déjà ensachés.

Enfin, pour ne pas nuire vos voisins, pour de meilleures performances énergétiques, et surtout pour un confort de chauffe optimal, veillez toujours à choisir un équipement de qualité, de préférence disposant du Label Flamme Verte. Ce label permet d’évaluer la qualité de votre appareil et d’avoir une garantie qu’il répond aux exigences énergétiques et environnementales actuelles.  

Vous aimerez aussi...