Quels sont les 4 différents types de poêles à bois ?

Dans notre article sur le prix des énergies sur les trente dernières années, nous en sommes arrivés au constat que les combustibles bois demeurent les plus abordables du marché depuis le début de ce millénaire. Mais, pour pouvoir utiliser cette énergie économique de manière plus confortable, il est primordial pour vous d’avoir l’équipement adéquat. C’est ce qui nous amène à notre dossier du jour sur les différents types de poêles à bois.

Si nous nous référons à nos différentes recherches sur la question, on peut dire qu’il existe quatre variantes de ces chauffages fonctionnant au bois. Nous pouvons trouver le système à convection, hydraulique (poêle hydro), à accumulation, et enfin le dispositif mixte par accumulation et convection.

Poêle à bois à convection

Pour faire simple, il s’agit de la version classique des poêles en acier et fonte, ou en vitrocéramique ou encore à post ou double combustion. Il est formé d’un seul foyer et apporte de la chaleur uniquement à de petits endroits. Son principal avantage est qu’il fait circuler rapidement l’air chaud à travers les conduits, et ce, de manière très silencieuse. Peu polluant et économique, ce dispositif faisant peu de fumée permet le réchauffement rapide d’une salle. En outre, à cause de sa faible puissance, il n’arrive pas à conserver la pièce à une température élevée très longtemps.

Poêles à bois hydros

Ce sont des appareils à double fonction : ils réchauffent l’air d’une pièce et aussi l’eau stockée dans un brûleur qui sera acheminée ensuite dans les équipements sanitaires de la maison. Les poêles hydrauliques simplifient la régulation de la chaleur dans le logement. Malgré leur excellent rendement, ils coûtent toutefois plus chers que les poêles classiques, et leur nettoyage est requis chaque jour, outre le ramonage annuel.

Poêles à bois d’accumulation

Derrière cette variante du poêle de masses se cache un appareil avec une longue inertie. Vous l’avez sans doute deviné, ce poêle en céramique ou en stéatite est capable de fournir très longtemps la chaleur nécessaire pour des constructions d’une grande superficie. Restituer par rayonnement, la répartition de celle-ci se fait dans toute l’habitation. Le poêle scandinave est un exemple de modèle à bûches très connu. Pesant plus de 500 kg, ce dernier reste immobile sur un emplacement spécifique.

Poêles à bois par accumulation et convection

Cet appareil n’est autre que le genre de poêle qui fonctionne uniquement en brûlant des bûches pour chauffer l’intérieur, mais qui est associé à un accumulateur supplémentaire. Ce système répond au besoin de ceux qui songent à réchauffer une pièce moyenne. Il peut devenir trop pesant si jamais sa combustion n’est pas totale. Ce qui n’est guère agréable.

En conclusion, on peut dire que le choix est large en matière de poêles à bois à installer chez soi. Cependant, pour s’assurer de faire le meilleur achat, connaître les points forts et faibles de chaque modèle est toujours judicieux. Car, si vous vous retrouvez avec par exemple un modèle trop encombrant chez vous, alors que la pièce d’accueil est très étroite, vous constaterez rapidement des problèmes de confort à cause d’un poêle à bois inadapté à votre maison.

http://www.quelleenergie.fr/magazine/economies-energie/differents-poeles-bois/

http://www.wit-sa.ch/poele-bois-pellets/faqs.html

http://www.consoglobe.com/differents-types-poeles-a-bois-cg

Vous aimerez aussi...