Primes à Lyon pour un chauffage au bois plus performant

Dans le cadre de son plan Oxygène, la Métropole de Lyon prévoit d’instaurer une prime pour le renouvellement des systèmes de chauffage au bois Lyon. Ce plan a fait l’objet d’une présentation mardi 22 Juin 2016.

Plan Air Rhone Alpes

Remplacer votre appareil chauffage au bois grâce a la prime du plan Air Rhône Alpes

Qualité de l’air, un enjeu  de taille pour la région

La qualité de l’air est l’un des problèmes à « prendre à bras le corps » selon Gérard Collomb, président PS de la Métropole. L’air que nous respirons en France est mauvais et est à l’origine de 48 000 décès chaque année.  C’est d’ailleurs la troisième cause la plus mortelle après la cigarette et l’alcool. Pour la région lyonnaise, le taux de mortalité sur les 48 000 décès est de 4 à 8%.

Une politique environnementale volontariste a déjà été mise en œuvre entre l’année 2010 et 2014. Ce qui a entraîné la diminution de 85% des dioxines et de 74% des oxydes soufre. Par contre, il n’y a eu qu’une réduction de  50% du dioxyde d’azote et des particules fines(PM10). A l’heure actuelle, ces deux polluants ont encore un niveau très élevé. Les particules fines sont entre autre dues notamment aux véhicules, aux activités industrielles ainsi qu’aux anciens chauffages au bois individuel. De ce fait, le plan Oxygène envisage de faire baisser de 15% les émissions de particules fines et 20% les NOx, et ce d’ici 2020.

Les mesures du plan Oxygène en 4 points

Dans le but de diminuer les émissions de particules d’ici 4 ans, le plan oxygène propose plusieurs mesures correctives dont celui :

1- d’interdire définitivement la circulation des camions sous le tunnel de Fourvière. Ces véhicules poids-lourds sont souvent à l’origine de bouchons dans la Métropole de Lyon. Cela permettra ainsi de réduire les embouteillages dans cette zone.

2- de créer une voie réservée aux bus et taxis sur les autoroutes A6 et A7. La mise en place de cette infrastructure concernera l’axe Limonest et Pierre-Bénite.

3- d’élargir les pistes cyclables à 1 000 kilomètres.

4-  de remplacer les systèmes de chauffage individuel au bois de faible performance.

A propos du renouvellement des chauffages individuels au bois

Le remplacement de ces appareils au bois est de rigueur puisqu’ils sont à l’origine de l’émission de 25% des particules fines. De plus, un chauffage au bois non performant (cheminée ouverte, foyer fermé ancien) émet jusqu’à 30 fois plus de ces particules que des appareils modernes (poêles a bois >5 étoiles flammes vertes utilisant du bois de chauffage sec ou des bûches densifées, ou poêles à granulés de bois)

De ce fait, pour que les propriétaires puissent renouveler leurs systèmes de chauffages au bois, une prime sera mise en place par la Métropole de Lyon dans le cadre du Plan Oxygène. Cela permettra notamment au 8% des familles lyonnaises qui se chauffent au bois de disposer d’un système de chauffage moins polluant. 

Vous aimerez aussi...