Bois de chauffage : les types d’essences

Pour les bois de chauffage, il existe de nombreux types d’essences. Les essences de bois sont partagées en trois grandes familles:

  • les feuillus durs G1,
  • les feuillus tendres G2
  • et les résineux G3.

Ces familles sont ensuite elles mêmes classées par taux d’humidité:

  • H1 = humidité <20% (bois sec)
  • H2 = taux humidité >20% (bois à sécher par vos soins)
Alors comment choisir pour obtenir de notre installation une excellente température de chauffe ?

Les essences de bois utilisées pour se chauffer

Les feuillus durs – G1 –

Ils regroupent chêne, hêtre, frêne, noyer, arbres fruitiers, charme, bouleau, aulne, orme, châtaignier… Les feuillus durs sont plus adaptés au chauffage domestique, car ces bois sont plus denses et dégagent de ce fait plus de chaleur.

Cependant, ces bois sont plus longs à sécher, ils sont plus difficiles à enflammer. Pourtant, leurs braises durent longtemps et rayonnent davantage. Malgré leur flamme plus courte et moins flamboyante que celles des bois tendres. Le feu dure plus longtemps.

Les feuillus tendres – G2 –

Type peupliers, saule, tremble, acacia, tilleul flambent bien et rapidement, mais leurs braises durent peu. Ils sont très utilisés pour le démarrage de feu ou bois de feu d’accompagnement. Leur temps de séchage est plus court, mais ils se dégradent plus rapidement s’ils sont stockés dans de mauvaises conditions.

Les résineux – G3 –

Du genre pin, sapin, mélèze, épicéa… ont des caractéristiques comparables à celles des bois tendres en termes de densité. Ils sont faciles à enflammer mais doivent être très secs pour ne pas encrasser l’installation.

Curieusement, à taux d’humidité constant, le pouvoir calorifique de ces trois familles ne varie que très peu et les bois résineux sont les plus calorifiques.

Pour le bois bûches ne lésinez pas sur la qualité

Se chauffer avec un bois bûche de mauvaise qualité rend votre hiver infernal… Vous devez exiger la qualité, G1 H1, soit un bois sec, prêt à l’emploi et issu de bois durs qui certes nécessiteront du petit bois pour l’allumage mais fournirons une chaleur durable dans votre maison. Oubliez les G2 et G3 car si votre bois n’est pas assez sec vous pouvez vous mettre en danger.
Bien sûr le prix va avec la qualité, et ce type de bois nécessite un savoir faire de plus en plus difficile à trouver. A prix équivalent, vous pouvez considérer le bois compressé, qui en plus vous simplifiera la gestion du bois.

Pour le bois compressé, l’essence importe peu

Dans les cas des bûches de bois densifié peu importe la nature du bois, car le bois est sèché sous forme de copeaux et atteint un taux d’humidité de 10%. A ce niveau là, il n’y a plus de différence entre les essences si ce n’est un allumage plus rapide pour les bûches compressées en résineux contre des braises plus longues pour les bûches en feuillus durs.

Pour le pellet, le résineux est préféré.

Les résineux s’enflamment rapidement et ils sont appréciés pour leur montée rapide en température. Pour cette raison, l’industrie du granulé de bois s’est naturellement tournée vers cette essence.
En effet une fois un granulé tombé dans le brasero, il doit rapidement s’enflammer et se convertir en chaleur, les résineux étaient donc le candidat idéal pour cette fonction. Des millions de tonnes de granulés de bois sont fabriquées chaque année et 99,99% sont à base de résineux.
Cela prouve une fois de plus que si le bois est très sec, peu importe l’essence !

 

 

Liens qui pourraient vous intéresser:

Bois compressé pas cher

La vidéo Simplyfeu

Tous les prix du bois de chauffage

Nouveau point retrait à Chalon sur Saone

Lancement du granulés de bois Simplyfeu

Ouverture de points retraits dans le Sud Ouest

Pourquoi le pellet chez Simplyfeu ?

Ouverture de 3 dépôts en Belgique

Comment stocker les bûches compressées

3 nouveaux points retraits en Ile de France

Simplyfeu s’étend dans le Nord de la France

Laisser un commentaire